samedi 26 novembre 2022

Evenepoel, Roglic… Ces stars qui ont brillé ailleurs que sur un vélo

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Le vélo a toujours permis à ses pratiquants d’avoir une grande polyvalence en offrant différents terrains de jeu. Au point de réussir à séduire des sportifs d’autres disciplines qui aujourd’hui brillent sur deux roues à l’image de l’actuel champion du monde Remco Evenepoel.

REMCO EVENEPOEL (Football)

Arrivé à seulement 17 ans sur un vélo, Remco Evenepoel avait commencé par faire parler de lui sur l’autre sport roi de la Belgique, le football. Il commence à jouer à 5 ans en intégrant les rangs de l’école de foot du RSC Anderlecht. A 11 ans, il changera de maillot pour aller jusqu’aux Pays-Bas et au PSV Eindhoven où il évolue au poste de milieu défensif. En 2014, il sera même appelé à plusieurs reprises avec la sélection nationale et pendant plusieurs années. Il portera même le brassard de capitaine avec les jeunes Diables Rouges.

A 16 ans, Evenepoel est aux portes des professionnels. En 2017, il tentera une dernière expérience au KV Malines pour lancer sa carrière mais, très vite, il décide de ranger ses crampons. Avant le vélo, il s’adonnera avec talent à la course de fond et des semi-marathons.

ANNEMIEK VAN VLEUTEN (Football)

On ne le sait pas, mais Annemiek van Vleuten n’avait pas forcément pensé à faire carrière dans le cyclisme. Etudiante en épidémiologie à l’Université de Wageningen, elle s’adonne d’abord à la gymnastique, l’équitation et surtout le football qu’elle a découvert au collège, son vélo étant seulement une possibilité pour se rendre à l’école. Mais, en 2005, elle est gravement blessée au genou en jouant au foot, avec son équipe universitaire. Son médecin lui conseille de trouver un autre sport et, au départ, elle se tourne vers la natation, mais décide rapidement de se concentrer sur le vélo en intégrant notamment le club du TCW 79 de Wageningen où elle découvrira ses capacités pour devenir aujourd’hui la meilleure.

PRIMOZ ROGLIC (Saut à ski)

Le leader de la Jumbo-Visma a d’abord fait carrière dans le saut à skis, un sport très en vogue dans son pays, la Slovénie. Il commence la discipline à l’âge de 8 ans et participe à la coupe continentale. Il s’essayera aussi au combiné nordique et remportera même une course. Au championnat du monde juniors, il remporte, en 2006,

une médaille d’argent avec son équipe nationale. L’année d’après, il décrochera l’or avant de continuer le saut à skis jusqu’en 2011 avec notamment deux victoires sur le circuit européen. En 2012, il passera par la case amateurs avant de se lancer en 2013 dans une carrière professionnelle dans le cyclisme.

MICHAEL WOODS (Athlétisme)

Avant de performer sur un vélo, Michael Woods était un redoutable coureur de demi-fond. A l’Université du Michigan, le Canadien a obtenu une bourse pour ses études grâce à l’athlétisme qu’il pratiquera jusqu’en 2007 avant de basculer vers le vélo. Après avoir rêvé d’une carrière d’hockeyeur, Woods a pratiqué l’athlétisme avec notamment des titres nationaux sur le mile et le 3000 mètres. Il remporte même une médaille d’or aux championnats panaméricains juniors d’athlétisme en 2005, sur le 1500 mètres. Mais une fracture de fatigue le fera opter pour le vélo.

CAMERON WURF (AVIRON)

Il a commencé par ramer avant de se concentrer sur le vélo. L’Australien a même participé aux Jeux Olympiques en 2004, à Athènes, en deux de couple. Il arrêtera lors des Mondiaux en 2006 avant de basculer vers le vélo en 2007 pour être, à 39 ans, l’un des plus vieux coureurs du peloton chez INEOS Grenadiers, comme lieutenant et coéquipier. Depuis 2015, il participe même à des triathlons et notamment les références comme les Ironmans.

LAWRENCE WARBASSE (Ski)

L’Américain d’AG2R Citroën est tombé dans le vélo un peu par hasard grâce à son club de ski qui utilisait le vélo comme moyen d’entraînement. Il pratique d’abord le VTT avant de tenter sa chance sur route.

PER STRAND HAGENES (SKI DE FOND)

Champion du monde juniors sur route, Per Strand Hagenes est, à 19 ans, l’une des jeunes pépites de la Jumbo-Visma Development. Mais le Norvégien a d’abord débuté par le ski de fond. Il en fera jusqu’en 2020, en participant à de grandes épreuves nationales et continentales, mais se fera remarquer grâce à son vélo.

BASTIEN TRONCHON (GYMNASTIQUE)

Après s’être révélé en remportant une étape du Tour de Burgos alors qu’il n’était pas professionnel, le néo-pro d’AG2R Citroën Team a démarré le sport par la gymnastique avant de se tourner vers le running. Des sports qui lui ont permis de connaître ses premiers podiums au niveau départemental et régional. En complément du cyclo-cross, la course à pied lui a permis d’avoir une autre vision de la compétition.

ANTON PALZER (SKI-ALPINISME)

A 29 ans, Anton Palzer doit sa présence dans le peloton au hasard. En effet, l’Allemand était surtout un pratiquant extrême de ski-alpinisme. Il gagnera de nom-breuses médailles dont une en or lors de la Coupe du Monde en 2018. Il était aussi un redoutable coureur de montagne. Invité par la BORA-Hansgrohe à un stage d’entraînement, il impressionne par ses capacités et signe en avril 2021. Même si, pour le moment, les résultats ne sont pas exceptionnels.

YUGI TSUDA (NATATION)

Après avoir fait ses gammes chez AG2R Citroën U23 Team, le Japonais Yugi Tsuda a découvert le monde professionnel chez EF Education-NIPPO Development Team. Il a commencé par la natation à seulement 1 an avant de connaître également la course à pied, le karaté et le basket.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi