jeudi 25 avril 2024

F1 : Ferrari s’impose comme le dauphin des Red Bull

À lire

C’est dans une ambiance australienne surchauffée que les Ferrari ont pris le meilleur sur l’écurie Red Bull. Carlos Sainz et Charles Leclerc ont signé un doublé idéal et menacent les champions en titre. Mercedes a coulé avec deux abandons.

Lewis Hamiltons a regardé le triomphe des Ferrari depuis les stands de Mercedes. Le septuple champion du monde désabusé a abandonné en raison d’une panne moteur au 15ème tour. Plus tard, c’est son coéquipier, Georges Russell qui a abandonné en raison d’un accrochage avec Fernando Alonso. Le Britannique s’en est sorti indemne malgré une grosse frayeur sur la piste.

Le coup de génie revient à Ferrari qui a eu la malice de profiter de l’abandon de Verstappen pour rafler les points en ce troisième Grand Prix de la saison. Les deux monoplaces se remettent en scène avec une menace directe sur le Hollandais. En outre, les deux Scuderia occupent la deuxième et quatrième place du classement des pilotes. Ferrari est deuxième du classement des constructeurs.

Une aubaine pour Vasseur qui sait que son écurie devra s’appuyer sur une excellente performance en course pour rivaliser. En l’occurrence, il y aura forcément une grosse attente dans quelques jours.

Leclerc dans les roues de Verstappen

Est-ce l’année des Ferrari que de triompher devant les Red Bull ? La question est lancée bien qu’il soit trop tôt pour en tirer une analyse. En tout cas, les deux Scuderia ont montré qu’elles avaient de quoi mettre la Red Bull en danger. Surtout, c’est la fiabilité de la stratégie de course qui a mis en lumière la réelle progression chez Ferrari.

Carlos Sainz a géré sa course avec un Charles Leclerc protecteur et qui devait lui aussi sécuriser la seconde place. De quoi donner de grandes certitudes à Frédéric Vasseur pour le moment épargné par les problèmes techniques et mécaniques.

En l’occurrence, la Ferrari de Leclerc fait la très bonne affaire et recolle aux basques de Verstappen avec 4 petits points d’écart. C’est infime et même une opportunité pour remettre du suspense en F1. À Leclerc de prouver à la régulière qu’il peut contenir Verstappen dans cette édition 2024 du championnat du monde.

Il en va de même pour le championnat des constructeurs. Avec le doublé des Ferrari, les Red Bull sont désormais à portée d’un passage de témoin dès le 05 avril avec le Grand Prix du Japon.

McLaren en embuscade

La firme britannique a laissé Mercedes dans le rétro. Très régulière depuis une saison et demi. Les monoplaces de Piastri et Lando Norris surprennent encore en se mêlant à la lutte dans un premier temps pour le podium. Les deux hommes oranges ont bien fait le boulot en terminant 3ème et 4ème du GP d’Australie derrière la Scuderia Ferrari.

C’est une confirmation de plus que les Mercedes devraient être les arbitres de cette course au titre entre la Ferrari et les Red Bull. En l’occurrence, c’est bien une troisième place du podium aussi bien des pilotes que chez les constructeurs à aller chercher.

3 écuries sont en pôle pour se disputer le titre et les places du championnat constructeurs. Ce sont les plus fiables du circuit de F1 et elles devraient se mener une lutte sans merci sans les Mercedes ni Aston martin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi