jeudi 13 juin 2024

FC Nantes : Antoine Kombouaré, entraîneur surcoté ? Le doute est permis…

Brest - Nantes (mercredi, 21h)

À lire

La victoire en Coupe la saison dernière et le parcours des Canaris en Ligue Europa a-t-il eu pour effet de protéger Antoine Kombouaré ? En étudiant le parcours de l’entraîneur du FC Nantes sur les 10 dernières années, on peut le penser…

Que vaut vraiment Antoine Kombouaré comme entraineur ? Alors que le coach du FC Nantes est sur la sellette depuis la raclée reçue par les Canaris en finale de la Coupe de France, nous nous sommes penchés sur le parcours du technicien, appelé au chevet du FC Nantes en février 2021 et qui a remporté la Coupe de France en 2022.

29,5% de victoires en Ligue 1 ces dix dernières saisons

Lors des 10 dernières saisons, Antoine Kombouaré a passé 7 saisons sur le banc d’un club de Ligue 1, pour 204 matchs dirigés. Il a été deux fois écarté avant la fin de la saison (à Guingamp, en novembre 2018 et à Toulouse, en janvier 2020, moins de 3 mois après avoir remplacé Alain Casanova), a disputé deux fois les barrages, en s’en sortant miraculeusement (avec Dijon en 2019, où il était arrivé en janvier et Nantes, en 2021, après avoir remplacé Domenech, qui avait lui même remplacé Gourcuff), mais n’a jamais connu la relégation.

Avec 60 matchs gagnés pour 94 perdus (et 50 matchs nuls) il a toutefois un faible taux de victoire de 29,5%. Le Kanak n’a réussi qu’une seule fois à gagner plus souvent que perdre dans la même saison durant cette période. C’était la saison dernière avec Nantes (15 victoires pour 13 défaites).  Cette saison, le FC Nantes totalise seulement 6 victoires, pour 12 défaites (et 14 matchs nuls).

Du bon et du moins bon avec le PSG, et une énorme frustration

Reconnu pour ses qualités de meneur d’homme, ce qui lui a d’ailleurs souvent valu des moqueries et des caricatures, comme dans la séquence bande de conf’ sur Canal+, le technicien a l’image d’un entraineur limité tactiquement. D’ailleurs Antoine Kombouaré s’est révélé dans la difficulté, à Valenciennes, en réussissant à maintenir le club en Ligue 1.

Passé par le PSG, il a d’abord déçu (en terminant 13ème), avant de sauver sa saison en gagnant la Coupe de France. La saison suivante, le PSG termine 4ème et s’incline en finale de la Coupe de France. La saison 2011/2012 restera une grande frustration pour Kombouaré qui est débarqué à la trêve par le nouveau propriétaire du PSG, qui place Carlo Ancelotti à sa place. Alors que Paris était en tête, il verra finalement Montpellier lui passer devant et décrocher le titre.

Mauvais karma ? début avril, attaqué par Kita, Kombouaré répond par son bilan sportif…

Début avril, après la belle victoire de Nantes contre Lyon, qui envoyait le club au Stade de France, pour la deuxième fois de suite, Antoine Kombouaré avait été égratigné par Waldemar Kita, qui avait clairement laissé entendre que certaines choses n’allaient pas (LIRE ICI). Le coach avait répondu sèchement.

«  J’ai intérêt à garder tout mon énergie pour mon travail  et non pas pour répondre à des propos malheureux et parfois blessant (…) J’ai très peu de relations avec le président sur le plan professionnel, voir pas du tout. La meilleure réponse, c’est notre parcours en Coupe d’Europe, la finale de la Coupe de France et aller chercher le maintien ».

Le premier s’est terminé par une claque à la Beaujoire contre la Juventus, la seconde par une humiliation par Toulouse, il reste le troisième défi. Sans aucun doute le plus important.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi