mardi 27 février 2024

Formule 1 : la supprématie Verstappen ébranlée ? La réponse…

À lire

Red Bull est la meilleure équipe du plateau depuis deux ans. Elle possède avec Max Verstappen un solide leader et a distancé la concurrence. Jusqu’à quand ?

Chez Oracle Red Bull Racing, on ne change pas une formule qui est efficace. Championne du monde des pilotes ces deux dernières années avec Max Verstappen, l’écurie britannique a ajouté en 2022 un cinquième titre mondial des constructeurs à son palmarès.

Pour cette nouvelle saison, les dirigeants n’ont pas voulu, logiquement, faire de révolution sur la RB19. La voiture 2023 est donc dans la lignée des précédentes comme l’a confirmé le champion du monde Max Verstappen lors de la présentation de la saison : « La livrée est plutôt la même que ces dernières années, mais pourquoi changer quand c’est efficace. On a nos repères, c’est bien. »

« La réduction de 10% de temps en soufflerie va nous affecter »

Après un titre gagné de justesse en 2021, Max Verstappen et Red Bull ont dominé plus largement en 2022, commettant peu de fautes, comme si le titre précédant les avait libérés. Le début de saison n’a pas été simple, mais avec 17 victoires en 22 Grands Prix, Red Bull a parfaitement géré sa saison, le pilote néerlandais qui en a gagné 15 à lui tout seul s’est montré le plus fort et sa voiture était la plus fiable.

Bien sûr, Red Bull a aussi profité des erreurs stratégiques de Ferrari, mais pendant que le Néerlandais est le leader incontesté de son équipe, chez Ferrari et chez Mercedes les hiérarchies sont moins nettes et les pilotes peuvent se prendre des points précieux entre eux. L’écurie va, en revanche, être impactée négativement par la sanction qu’elle a reçue avec notamment la réduction de 10% de son temps en soufflerie comme l’a confirmé Adrian Newey, le directeur technique sur f1only.fr :

« La réduction des tests internes permet d’évaluer moins de composants différents, moins d’idées différentes… Si on est vraiment intelligent, on met toujours les bonnes choses sur les modèles et dans ce cas cela ne fait pas beaucoup de différences. Mais ce n’est pas comme ça que ça marche ; il y a toujours des pièces dont vous espérez qu’elles fonctionneront et qui ne fonctionnent pas et vice-versa. Donc, c’est une restriction qui, à coup sûr, va nous affecter. »

L’espoir renait chez les adversaires, mais attention à la bête blessée qui peut trouver des ressources insoupçonnées et être encore plus dangereuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi