lundi 20 mai 2024

Formule 1 : les ambitions d’Alphatauri

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

En gagnant encore un rang par rapport à 2020, l’écurie de Faenza, Alphatauri espère grimper encore dans la hiérarchie avec deux pilotes capables d’élever leur niveau de manière significative.

Avec une saison 2022 marquée par une nouvelle réglementation pouvant bouleverser l’ordre établi, AlphaTauri souhaite se rapprocher davantage des meilleures. L’écurie, petite sœur de Red Bull, 6ème au dernier classement des constructeurs, vise le top 5 cette saison. Mission envisageable avec le talent conjugué de Gasly et Tsunoda.

AlphaTauri a travaillé en interne d’arrache-pied pendant la coupure pour présenter une AT03 la plus performante possible :

« Je m’attends à ce qu’on ait une voiture rapide cette saison. On a une équipe solide. On a beaucoup oeuvré ensemble sur le plan technique. On mise sur nos pilotes fantastiques : Pierre Gasly a une bonne expérience désormais. Yuki Tsunoda entame sa deuxième saison en F1.

Je m’attends aussi à de bonnes performances de sa part. Toute l’équipe dans son ensemble a beaucoup progressé. J’espère qu’elle va accomplir une saison très bonne » a commenté Franz Tost.

Ce dernier a précisé que le fait de ne pas avoir chamboulé le duo de pilotes en place sera un atout gagnant pour AlphaTauri dans les mois qui viennent : « Nos deux pilotes se connaissent très bien. Et toute l’équipe les connaît très bien aussi. On a constaté la saison dernière qu’entre Pierre et Yuki leur collaboration s’améliorait au fil des mois. C’est à mes yeux un autre vecteur essentiel pour vivre une saison pleine de réussite ». De quoi pouvoir combattre les cadors ?

Tost tempère : « Si la voiture fonctionne bien, je ne vois pas pourquoi nous n’aurions pas de succès avec elle. Mais parler de se battre pour un championnat… Notre infrastructure est bonne. Elle s’améliore de plus en plus, mais si je la compare avec Mercedes, Red Bull, Ferrari, Mc Laren, alors nous sommes encore en retard. Mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas lutter avec succès contre eux de temps en temps ».

Lutter avec les meilleurs sur certaines courses

Franck Montagny (Canal+) abonde dans ce sens : « On a un Français (Pierre Gasly) dans cette écurie. Donc on espère que AlphaTauri puisse finir dans le top 5 au classement des constructeurs. Il faut quand même se souvenir que cela reste une petite écurie.

L’avantage est qu’elle bénéficie de l’appui de Red Bull. Red Bull ne veut pas perdre son pilote, Gasly, au profit d’une autre écurie. Ils font donc l’effort de procurer ce qu’il faut. Pierre se sent très bien dans la voiture. Tsunoda commence à bien performer aussi. On s’attend à un bon rendement global. Mais attention car on est sur une nouvelle saison avec ses nouvelles difficultés.

Cependant, avec les bons réglages et les bonnes informations, AlphaTauri devrait bien fonctionner ». Dans ce cas, cela signifiera que Pierre Gasly aura fait une très belle saison ! Mais pas que…

Alphatauri Gasly dépendante ?

Si Franz Tost espère que la monoplace AlphaTauri sera encore plus performante en 2022, il n’a pas oublié de mentionner tout le travail effectué par Pierre Gasly ces derniers mois :

« Pierre a très bien endossé son rôle de pilote leader, notamment dans la mise sur pied de la meilleure voiture possible. La saison passée, Yuki Tsunoda en tant que jeune pilote n’était pas vraiment impliqué dans le domaine du montage de la voiture. Pierre a pris les choses en main dans ce secteur en entretenant une relation très étroite avec l’équipe d’ingénieurs.

En parallèle, Yuki a tiré le bénéfice de ce travail entrepris sur la monoplace. Au bout du compte, on a présenté deux voitures rapides la saison dernière. La base a été bonne avec de bons réglages au départ de chaque course. Pierre a donc réalisé un très bon travail pour amener une voiture la plus compétitive possible ».

Leader en dehors de la piste, Gasly l’a été aussi dessus au niveau comptable. Neuvième au classement des pilotes avec 110 points, Tsunoda en a marqué 32 et a fini 14ème. Le Français a donc apporté 110 des 142 points de son équipe. AlphaTauri est dépendant du degré de performance du natif de Rouen. Mais cette écurie souhaite aussi en 2022 la nette montée en puissance de son pilote nippon afin que tout le poids des responsabilités ne repose pas sur les seules épaules de Pierre Gasly.

L’AVIS DE FRANCK MONTAGNY

« Ils ont bien grandi. Ça reste une petite équipe, mais c’est une écurie qui a bien évolué. Ils vont dans le bon sens. Ok, avec l’influence et le soutien de Red Bull, sous l’impulsion de Pierre Gasly. Je ne vois pas l’écurie être prétendante à la 3ème place. C’est encore jeune. Ça manque de moyens et d’infrastructures, mais ça reste une belle écurie. Je ne les vois pas se planter cette année. Ils ont développé dans la continuité. »

Toute l’actualité d’Alphatauri dans votre guide F1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi