samedi 2 mars 2024

Formule 1 : Mick Schumacher sur les traces de son père ?

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Au centre de toutes les attentions, le fils de la légende Michael Schumacher va mettre le contact en F1. On attend évidemment énormément de lui. Décryptage avec Thomas Sénécal de Mick Schumacher.

Son arrivée en F1 était forcément attendue. Mais quand elle a été officielle, cette nouvelle a quand même fait l’effet d’une bombe. Et pour cause ! Le fils de l’icône, Michael Schumacher, sera bien sur la grille de départ en 2021. Titulaire chez Haas aux côtés de son équipier Nikita Mazepin, « Schumi Jr » va être scruté sous toutes les coutures lui qui a fait ses débuts en sports automobiles en 2015. D’abord au volant d’une Formule 4, il a vite été vice-champion d’Allemagne et d’Italie en 2016.

« J’ai beaucoup à apprendre, mais une fois que je maîtrise tout, je suis constamment rapide »

Il est ensuite devenu champion d’Europe de F3 en 2018 avant d’intégrer le championnat de F2 l’année suivante. L’effervescence a été de suite et sans cesse plus conséquente. En particulier la veille du départ de cette épreuve donnée à Sakhir qu’il terminera finalement à une anodine 12ème place à la fin du championnat, et ce avant d’en devenir le champion en 2020.

Pour ses grands débuts en F2, une foule de journalistes étaient présents pour l’événement. On mesurait déjà pleinement l’échelle grandissante que son simple déplacement suscitait : « Je veux faire de la F1 depuis que j’ai l’âge de 3 ans. C’est bien que cela arrive. Quand j’ai remporté le titre de F3 en 2018, j’ai senti que je n’étais pas un trop mauvais pilote et le fait que je joue le titre cette année l’a confirmée (en 2020) ».

Fatalement, le pilote Haas devra supporter une pression démentielle. Mais l’intéressé répète à qui veut l’entendre : « Je suis sous les projecteurs depuis le début de ma carrière. J’ai pris l’habitude de vivre sous cette pression et je pense que je vais savoir la gérer pour la saison qui vient ainsi que les suivantes.

C’est incroyable de pratiquer le même sport que mon père. Les voitures et les moteurs ont toujours fait partie de ma vie. On aime tellement la F1 tous les deux.

C’est génial d’arriver à atteindre mon but de pouvoir être sur la grille. Je suis très heureux et sans voix à l’idée de rejoindre cette grille. Je tiens à remercier Haas, Ferrari et la Ferrari Driver Academy pour leur confiance. Je remercie également du fond du cœur mes parents, je sais que je leur dois tout. J’ai toujours cru en mon rêve de Formule 1. Merci à tous mes fans également qui me soutiennent depuis le début ».

Mick Schumacher porte beaucoup d’espoirs

Le novice dans la catégorie reine en a dit un peu plus concernant son état d’esprit : « Mon approche pour 2021 va certainement consister à m’améliorer en tant que pilote et réaliser les meilleures performances possibles. Cela sera évidemment compliqué, mais je suis certain que l’équipe a suffisamment d’expérience pour me donner des possibilités de progresser.

Retrouvez cet article dans le GUIDE DE LA F1 2021, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

Je suis impatient de travailler avec une si bonne équipe. J’ai beaucoup à apprendre mais,une fois que je maîtrise tout, je suis constamment rapide. Il faudra voir si cela sera pareil en F1 ». Thomas Sénécal (Canal+) fait d’ailleurs remarquer que le fils de la légende jouit déjà d’une certaine science de la course.

« Mick Schumacher sera au centre des attentions »

« Mick Schumacher sera à n’en point douter au centre des attentions. Mais il arrive dans une écurie Haas qui a été en grande difficulté en 2020. Ses performances dépendront beaucoup de celles de sa voiture. Cela risque d’être compliqué. C’est un garçon qui est promis à un bel avenir. Mais, en attendant, je pencherais dans un premier temps pour une intronisation assez discrète en F1.

Il n’a pas fait de pole position lors de sa saison passée en Formule 2. Il n’est pas le plus rapide. Mais c’est quelqu’un qui construit ses courses et ses championnats. Il pilote vraiment avec sa tête. Je ne m’attends pas à une arrivée fracassante de sa part. Je m’attends plutôt à une inscription dans la durée ».

Ayant à l’esprit que Gene Haas et Gunther Steiner ont fait les choses intelligemment, en mettant notamment deux débutants ensemble, Mick Schumacher entrevoit son avenir à court terme avec optimisme, rêvant même d’un podium en 2021 avec Haas en cas de course folle ! « Je suis dans ce sport depuis des années et en particulier cette année je sens que je suis dans un bon état d’esprit et dans une bonne dynamique. Donc je suis confiant.

Je suis certain que l’équipe a bien pensé à tout cela. Ils savent ce qu’ils font. Vous voulez avoir une bonne relation avec tout le monde, avec chaque personne dans l’équipe. Je suis très excité par rapport à cette saison qui se profile. Je veux me fixer un objectif en essayant d’être performant sur tous les plans ». Un discours qui doit faire plaisir à son champion de père !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi