jeudi 23 mai 2024

Gautier Larsonneur emmène les Verts en Ligue 1

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Auteur de son 11ème clean sheet en 2024, samedi face à Caen, le gardien de but des Verts est le principal artisan de la belle saison des Verts, en route vers la Ligue 1.

S’il y a un joueur qui symbolise la belle saison de Saint-Etienne, c’est bien Gautier Larsonneur. Longtemps considéré comme un grand espoir du foot français dans les cages (il était la doublure de Bernardoni chez les Espoirs), le Breton pure souche (il est né dans le Finistère) a vu son destin basculer lors de la saison 2021/2022.

Rodez : la révélation Didier Santini

Nouvel entraîneur du Stade Brestois, Michel Der Zakarian décide d’installer le Néerlandais Marco Bizot à sa place. Gautier, qui avait enchainé 135 matchs dans le but du Stade Brestois, ne dispute pas la moindre minute et est contraint de s’exiler en Ligue 2 pour retrouver du temps de jeu. D’abord à Valenciennes, sous la forme d’un prêt, où il succède à Lucas Chevalier, retourné à Lille après son prêt, puis rapidement à Saint-Etienne, dès le mois de janvier, pour pallier aux manques de constance d’Etienne Green et Mathieu Dreyer. Cette fois sous la forme d’un transfert (environ 2 millions d’euros).

« A nous d’aller au bout »

L’ancien portier du Stade Brestois assume parfaitement son rôle jusqu’à la fin de saison et entame la suivante avec confiance. Mais très vite, Saint-Etienne va patiner en milieu de tableau, ce qui provoquera la mise à l’écart de Laurent Batlles, remplacé par Olivier Dall’Oglio. Ce que l’on a moins vu, c’est que ce passage des Verts dans le ventre mou, coïncide avec la blessure de Larsonneur à l’épaule.

De retour mi-décembre, il enchaine les clean sheets en 2024 (11 au total) et permet à son équipe de monter sur le podium et même, s’emparer de la 2ème place au soir de la 35ème journée. Cette qui enverrait les Verts directement en Ligue 1, sans passer par les barrages. « A nous d’aller au bout » s’est exclamé le Breton, dont l’équipe devait encore aller à Guingamp, recevoir Rodez et aller à Quevilly pour terminer la saison. Enfin, « terminer », espérons-le pour les Verts, car s’ils ne sont pas dans les deux premiers, ils devront jouer les barrages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi