dimanche 21 avril 2024

Lacazette à l’OL ? « Pourquoi pas », selon son mentor

À lire

L’un des anciens formateurs d’Alexandre Lacazette à l’OL Gérard Bonneau n’écarte pas l’hypothèse d’un retour.

Croyez-vous au retour d’Alexandre Lacazette à Lyon ?

Pourquoi pas ! Alexandre était un jeune Lyonnais quand il est arrivé à l’OL. Il est parti de l’école de foot pour arriver à une brillante carrière professionnelle. Après, il a continué dans un grand club. C’est certainement un homme qui a conservé ses racines, il est très attaché à sa famille. Ici, à Lyon, il y a ses frères, ses amis proches… à côté de cela c’est un joueur de qualité. Si Jean-Michel Aulas s’intéresse à lui, c’est qu’il ferait du bien à la maison lyonnaise. Pour ma part, j’aimerais bien le voir revenir.

Il était parti par la grande porte. Un retour serait-il risqué pour lui ?

Il faut comprendre qu’il a passé toute sa jeunesse entre Rhône et Saône. Donc revenir à 30 ans et apporter toute son expérience ne peut qu’être bénéfique pour son club formateur. Finalement, il n’a eu que deux clubs dans sa carrière : l’Olympique Lyonnais et Arsenal.

Alexandre n’est pas quelqu’un habitué à enchaîner les équipes. Je ne pense pas que revenir dans le club où il a commencé soit une manière de ternir son image. Après, il faut se poser plusieurs questions. A-t-il encore les qualités comme il les avait auparavant ? Il y a toujours des joueurs qui, quand ils arrivent à un certain âge, sont en baisse de régime. Alexandre a encore une poignée d’années à jouer mais, quand on arrive sur la trentaine, n’y a-t-il pas également cette envie de connaître les championnats exotiques ? Il peut y avoir cette possibilité sur le plan personnel et financier.

Que feriez-vous à sa place ?

C’est un peu le supporteur qui va répondre. Pour le peuple lyonnais et surtout pour le club, je reviendrais pour apporter toute l’expérience engendrée en Angleterre. Cela pourrait permettre à Lyon d’aller chercher une chose qu’on attend depuis longtemps, à savoir une coupe d’Europe.


Tolisso, Gonalons, Depay et Benzema également visés !

À l’image du retour surprise de Tanguy Ndombele cet hiver, l’OL a l’intention de s’appuyer dans le futur sur des anciens joueurs, de façon à améliorer l’atmosphère dans et autour de l’équipe.

« Je ne dis pas qu’on va transformer l’état d’esprit de façon générale, mais il ne faut pas être idiot et regarder les opportunités quand les joueurs arrivent en fin de contrat, explique Jean-Michel Aulas. On prend moins de risques en effet quand un ancien revient. »

Comme Alexandre Lacazette à Arsenal, Corentin Tolisso est en fin de contrat au Bayern Munich. L’OL a entamé des discussions visant à le faire revenir. Elles ont d’infimes chances d’aboutir. A 27 ans, le milieu de terrain n’est pas du tout au bout de son parcours à l’étranger et pourrait même au contraire prolonger en Bavière.

Plus abordable, l’option du retour de Clément Grenier cet hiver a été écartée par l’entraîneur Peter Bosz. Son grand ami Maxime Gonalons (33 ans) fait lui aussi des appels du pied pour revenir. Titulaire à Grenade, qui lutte pour le maintien en Liga, il a de solides attaches à Lyon et à l’OL. Mais quel intérêt aurait le club à faire revenir un ancien capitaine dans un rôle qui serait inévitablement aujourd’hui plus obscur ?

Très ambitieuse, la piste du retour de Karim Benzema n’est plus d’actualité. Le capitaine du Real Madrid n’a pas fini son aventure avec le géant espagnol. En revanche, Memphis Depay n’est pas sûr de poursuivre à Barcelone. Mais il est sous contrat jusqu’en 2023 et sa valeur est estimée à 45 M€, ce qui tue dans l’œuf tout rêve de come-back…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi