jeudi 2 février 2023

Giovanni Simeone : pisté par l’OM et Nice, il fait le bonheur de Naples

À lire

Dans la famille Simeone, on connaît Diego Simeone l’incomparable entraîneur de l’Atlético Madrid, moins son fils Giovanni Simeone. Et pourtant…

Giovanni Simeone (27 ans) est l’un des cinq enfants de Diego Simeone, parmi les trois garçons qu’a eus le coach argentin. Les trois garçons de l’ancien milieu argentin sont devenus footballeurs. Ainsi Gianluca (24 ans, Xerez DFC) et Giuliano (20 ans, Real Saragosse) pratiquent le même métier que leur frère Giovanni, qui est sans doute le plus connu des trois. Il est d’ailleurs surnommé « El Cholito » la version plus petite, plus jeune, de son père Diego qui est surnommé « El Cholo ».

L’aîné des frères Simeone joue actuellement à Naples en Italie (prêté par l’Hellas Vérone, un prêt payant de 3,5 M€), qu’il a rejoint cet été et où il pourrait rester puisque le club napolitain dispose d’une option d’achat de 12 M€.

Le début de saison est plus que prometteur pour Simeone qui avait déjà inscrit 6 buts en 13 matches au moment de la trêve pour cause de Coupe du monde. Il est l’un des nombreux buteurs du SSC Naples, devant trouver sa place dans un effectif fourni aux côtés de Victor Osimhen, Hirving Lozano, Giacomo Raspadori ou encore la révélation napolitaine venue de Géorgie, Khvicha Kvaratskhelia.

Depuis le début de saison, Simeone a notamment brillé en Ligue des Champions, avec 4 buts en 5 matches, devenant un véritable joker de luxe en inscrivant plusieurs buts en sortie de banc.

Sur les tablettes de l’OM et de Nice

Le fils Simeone apporte cette saison son caractère, sa grinta, des caractéristiques assurément transmises par son père Diego, ancien joueur très sanguin de l’Atlético ou de la Lazio. Le fiston passé par River Plate, Banfield, le Genoa, la Fiorentina, Cagliari et Vérone profite du bon début de saison de Naples confortable leader de la Serie A et 1er de son groupe en Ligue des Champions et meilleure attaque de cette même compétition. Le plus âgé des frères Simeone s’est notamment illustré avec un but contre Liverpool, lors de l’incroyable victoire 4-1.

Le Napoli le sait observé

Le tirage abordable contre l’Eintracht Francfort en huitièmes pourrait permettre de nourrir de grandes ambitions. Giovanni Simeone, qui était pisté cet été par l’OM et Nice, est en pleine possession de ses moyens et s’est dit très heureux d’être à Naples :

« Je suis un homme de la mer, quand j’ouvre les fenêtres et que je la vois, je vais bien. Parfois, je bois du maté, je regarde la mer et je me détends. Je suis content d’être à Naples depuis le premier jour, je me sens partie prenante de cette passion ». Le secret du bon de début de saison des Napolitains et de Simeone se trouve aussi dans la tactique de son entraîneur, Luciano Spalletti, qu’il a couvert de louanges :

« Nous sommes tous excités, Spalletti essaie toujours de nous donner quelque chose en plus. Il veut qu’on s’exprime au maximum, il est énergique et ça nous fait plaisir. Voir un coach qui vous pousse à en faire de plus en plus vous fait comprendre qu’il croit en vous. »

Giovanni Simeone se délecte du jeu offensif proposé par son coach, lui permettant de profiter des nombreux espaces dans le dos de la défense. A 27 ans, le temps presse pour celui qui a porté à cinq reprises (pour un but) le maillot de l’Albiceleste et qui, malgré une belle saison passée avec Hellas Vérone (17 buts. Il en avait marqué 12 avec le Genoa en 2016/2017 et Cagliari en 2019/2020 et 14 avec la Fiorentina en 2017/2018) profite de la saison fantastique du Napoli pour se faire un prénom.

Olivier Rivaud

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi