mardi 4 octobre 2022

Matteo Guendouzi comme un poisson dans l’eau à Marseille

À lire

C’est à Lorient, où il a atterri à l’âge de 15 ans, que le néo-Marseillais Matteo Guendouzi a franchi la dernière marche vers le professionnalisme. Chez les Merlus qu’il a croisé Régis Le Bris, Sylvain Ripoll, Bernard Casoni ou Denis Bouanga et Franck Haise.

Sylvain Ripoll : « Il est une garantie de vitalité de l’équipe »

« Son parcours depuis son départ de Lorient, où je l’ai connu jeune, montre qu’il a bien évolué. D’abord en relevant le défi difficile de s’imposer aussi jeune dans un club aussi prestigieux qu’arsenal. Ensuite en se remettant en cause avec le Hertha Berlin, dans un nouveau championnat, après un changement d’entraîneur qui a modifié la donne chez les Gunners.

Aujourd’hui, il est à Marseille dans un club où il a toutes les qualités pour continuer sa progression. Au cours de toutes ces années, il a confirmé ses caractéristiques de jeu, de joueur complet, et sa personnalité, très vite affirmée. Matteo est un passionné, très investi dans son métier, très enthousiaste et généreux dans l’effort. Il vit les événements à fond. Guendouzi ne les subit jamais et donne toujours tout à 200% quel que soit le contexte. Ce profil a toutes ses chances dans un club comme l’OM. S’il parvient à maîtriser son énergie, à la mettre au service de son jeu, de l’équipe, à ne pas la gaspiller inutilement.

S’il a un domaine à travailler, c’est celui-là : utiliser sa fougue, sans l’éteindre, au bon endroit au bon moment, ne pas se laisser déborder par ses émotions ou son tempérament. Avec les Espoirs, il a fait partie de deux générations, surclassée de la première et capitaine de la deuxième. Je me suis appuyé sur lui, comme une garantie de vitalité de l’équipe.

Il tient beaucoup au maillot bleu, et dès que vous lui confiez des responsabilités, il les assume avec beaucoup de conviction et de motivation. Cette permanence dans l’intensité est précieuse alors que beaucoup de joueurs de sa génération montrent plus de fluctuations dans leur engagement. Lui, non.

On peut toujours compter sur lui. Dans le jeu, il est capable d’exceller dans l’organisation comme dans la récupération parce qu’il a un gros volume et une grande qualité de passe, courte ou longue; Il voit et bien, il est donc capable de faire des transversales, des changements de zones avec précision.

Pour passer un cap supplémentaire, il va devoir maintenant gagner en justesse dans les trente derniers mètres. Et alors, il ne sera plus très loin de revenir en équipe de France, où il a déjà été appelé. En tout cas, je ne garde que de bons souvenirs de lui, à Lorient comme avec les Espoirs. »

*Ancien entraîneur de Lorient, l’a lancé chez les pros en 2016, sélectionneur de l’équipe de France Espoirs

Franck Haise : « Sampaoli va l’adorer ! »

« Voilà un garçon attachant que j’ai vu, très jeune, être capable de prendre beaucoup de responsabilités dans le jeu. Il venait d’être sacré champion de France U17 quand j’étais avec la réserve. Avant de le retrouver avec les pros, que nous avons rejoints ensemble. Cette trajectoire linéaire lui a donné une grande confiance. Ce qui est toujours important dans le football de haut niveau, avec un caractère qui, canalisé, constitue aussi un gros atout.

Depuis Lorient, il a vécu beaucoup d’expériences, plus ou moins positives. En outre, il a dû assumer un gros transfert vers Arsenal. Puis une saison à Berlin où j’avoue ne pas l’avoir trop suivi, et le retrouver à Marseille aujourd’hui démontre qu’il a la confiance d’un club très ambitieux. Dans ce contexte toujours un peu particulier de l’OM, il doit garder son trait de caractère, mais mieux sélectionner ses combats.

Comme il est intelligent, avec la maturité, je ne doute pas qu’il y parvienne. Sampaoli va l’adorer parce qu’il peut lui demander beaucoup. J’ai rarement vu un jeune joueur avoir autant envie de gagner, de s’engager. S’il met cette énergie au service de son jeu, sa marge de progression parait encore importante dans un rôle de milieu où son profil de joueur complet lui permet de jouer n’importe où. Même s’il sera toujours plus à l’aise face au jeu, il est suffisamment intelligent pour s’adapter. »

*Ancien entraîneur de la CFA de Lorient, au RC Lens depuis 2017

Bernard Casoni : « Dans tous les clubs où il est passé, il a eu des soucis »

« J’ai toujours un peu de mal à parler des gens qui ont été irrespectueux avec moi. Cela a été le cas pour Matteo qui n’a pas apprécié que je l’écarte de l’équipe à mon arrivée à Lorient. Je l’avais aligné lors d’un match de Coupe de France face à Nice, où il avait été averti très tôt. A la pause, l’arbitre m’a demandé de le calmer au risque de lui mettre un carton rouge. Mais, au retour sur le terrain, il a continué à être à la limite, et je n’ai pas eu d’autre choix que de le remplacer.

Et quand je l’ai fait, il a refusé de me serrer la main. Pour autant, je reconnais qu’il s’agit d’un bon footballeur. Guensouzi est capable d’attaquer, de défendre, en numéro 6 ou en numéro 8, avec un gros caractère et assez de gnaque pour prétendre s’imposer dans un club comme l’om. Son talent n’est pas en cause. Mais attention, il n’y a pas que le football qui compte pour réussir.

Casoni dévoile la phase sombre de Guendouzi

Les attitudes, le comportement, l’état d’esprit interviennent au moins autant. Je n’émets aucune réserve sur ses qualités de footballeur, techniquement et physiquement. Je doute davantage de son mental, de sa capacité à canaliser une énergie souvent trop débordante. J’ai suivi son parcours depuis mon départ de Lorient, et j’ai constaté qu’il n’y a pas qu’avec moi qu’il a eu des problèmes relationnels. Il faut se demander par exemple pourquoi un club comme Arsenal, où il avait réussi à s’imposer, à être aux portes de l’équipe de France, ne veut pas le conserver alors qu’il est jeune et talentueux !

Dans tous les clubs où il est passé, il a eu des soucis. Lorsque c’est aussi récurrent dans une carrière, ce n’est plus un hasard. Cela peut être la faute d’un coach : la remise en cause, elle doit venir de lui. Son problème est d’ordre psychologique. S’il parvient à maîtriser son tempérament, il a assez de qualités pour devenir un cadre de l’OM. S’il retombe dans ses travers et refuse la remise en cause, s’éparpille, il ne sera que de passage. »

*Ancien défenseur de l’OM, champion d’Europe en 1993, entraîneur d’Oujda (Maroc). Arrivé en cours de route au FC Lorient pour remplacer Sylvain Ripoll, pendant six mois, il a côtoyé un joueur avec lequel le courant n’est pas forcément bien passé

Denis Bouanga : « Il va s’épanouir à l’OM »

« Matteo est resté un pote depuis nos années lorientaises. On est parti en même temps du club, en 2018, et je me souviens du dernier match effectué entre nous. Nous n’étions plus dans l’effectif de la saison d’après pourtant, nous avions tous les deux marqué un but. Pour rigoler, on était allés les célébrer sur le terrain d’à côté !

Je pense qu’il s’en souvient encore (rires)… Matteo, c’est d’abord un super joueur et un vrai compétiteur qui déteste perdre. J’ai évidemment suivi sa carrière, toujours heureux de voir qu’il arrivait à jouer dans des clubs aussi prestigieux qu’arsenal ou le Hertha Berlin. Et je suis trop content pour lui qu’il signe à l’om. Il va trouver les conditions pour franchir un palier de plus et se rapprocher du Top niveau européen. Avec Sampaoli, sûr, il va bien s’entendre parce qu’ils ont la même gnaque, la même envie de gagner tout le temps. Matteo dégage beaucoup d’énergie, et avec la maturité, il va exploser cette saison en L1.

Il va s’y épanouir. Il m’a dit qu’il était prêt à s’installer à Marseille. Dans la vie, c’est un blagueur qui aime chambrer, mais qui fait la part des choses. Quand il est sur le terrain, ça ne rigole pas. Il ne confond pas les moments. Pourquoi pas jouer un jour avec lui ? À l’om ou ailleurs, parce qu’on se connait bien, il connait mes déplacements et je sais que sa qualité de passe et sa vision du jeu me permettraient de me régaler. »

*Ancien joueur de Lorient, ils ont joué ensemble lors de la saison 2017/2018, en L2 à l’as Saint Etienne depuis 2019

Le Foot Marseile revient sur le trublion Guendouzi.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi