jeudi 13 juin 2024

Hand : Schuichi Yoshida, un Japonais à Dunkerque !

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

En juillet, un pivot japonais de 22 ans, Shuichi Yoshida, va débarquer à Dunkerque. Si sa venue suscite de la curiosité, son bagage technique est bien réel.

La quête d’un nouveau pivot à Dunkerque pour partager le poste avec Benjamin Afgour et Janek Klimkow était une recherche particulièrement importante. Le choix s’est finalement porté sur Shuichi Yoshida (1m93, 110 kg), un jeune pivot de 22 ans, international japonais très prometteur. En dépit de son jeune âge, son profil a attiré l’attention du staff de Dunkerque.

Shuichi Yoshida est en nets progrès ces dernières saisons au point d’être devenu un élément incontournable de l’effectif du club polonais de Tarnow depuis 2020. L’entraîneur de l’USDK Franck Maurice est tombé sous le charme du Japonais :

« Je me suis intéressé au handball japonais la saison dernière quand on a recruté le demi-centre de l’équipe nationale nippone à l’USAM en tant que joker médical (Kosuke Yasuhira, Ndlr). J’ai remarqué ce pivot Yoshida. Il évoluait déjà en Europe en Pologne (Unia Tarnow, Ndlr). Quand on a cherché à nouveau un pivot pour Dunkerque, j’ai regardé les images du championnat polonais et je suis tombé à nouveau dessus. Il m’avait déjà attiré quand je l’avais regardé avec la sélection japonaise. »

Yoshida, la bonne pioche de Dunkerque pour la StarLigue

« J’ai eu cette confirmation quand je l’ai vu jouer contre des équipes dominantes comme Plock ou Kielce. Il est très habile. Il a une très bonne main. Il défend sur les quatre postes centraux. Il est jeune et reste à développer, mais il est déjà en Europe donc c’est quelque chose de très réconfortant. Le choc culturel est bien moins important que s’il arrivait directement du Japon. Je me suis renseigné auprès des entraîneurs qu’il a pu affronter comme Xavi Sabaté à Plock. Il m’a confirmé qu’il était un des meilleurs pivots du championnat polonais. J’ai reçu beaucoup d’autres retours positifs. »

« Je l’ai eu au téléphone. Il parle parfaitement anglais. On a pu échanger sur son projet et celui de Dunkerque. L’idée était de miser sur quelqu’un de fort physiquement. La notion de courage et de sacrifice est très forte chez les Japonais. Cela correspond bien à ce qu’on veut mettre en place avec Tarik à Dunkerque. Ce joueur a une grosse marge de progression. Il n’est pas un gadget ni un artifice, mais quelqu’un qui va certainement nous apporter beaucoup d’enthousiasme et d’agressivité sur le poste de pivot ».

« Un des meilleurs pivots du championnat polonais »

Si le renfort de ce joueur prometteur garantit une plus-value intéressante sur le terrain pour l’USDK, les retombées de l’arrivée du natif de Wakayama sur le club nordiste devraient dépasser aussi le seul cadre du sport :

« Dunkerque est déjà une ville portuaire, rappelle Maurice. C’est un des gros ports français, ouvert sur l’international et en particulier sur l’Asie. Sa venue ressemble bien à ce qu’est la ville et cette possibilité de s’ouvrir aux autres et aux différentes cultures. Nous concernant, on doit être malins dans le recrutement. On n’a pas les moyens des plus grosses cylindrées du championnat. On cherche encore des profils à développer et qui ne sont pas encore dans d’immenses structures ».

« Comme on est à la recherche de jeunes talents français, on reste à l’affût de tout. On espère faire de bonnes pioches comme on l’a fait avec Yoshida ou avec Bronzo l’ailier droit de la sélection italienne. On recherche des pépites à développer encore jeunes. Elles ne sont certes pas dans des championnats dominants, mais on veut les faire mûrir à l’intérieur du championnat français ».

Sur le site officiel du club, le Japonais n’a pas caché son envie d’en découdre : « Je sais que la StarLigue est l’un des meilleurs championnats du monde. J’avais envie de jouer ici, montrer mes qualités et continuer ma progression. Je ne suis jamais venu en France, mais j’ai hâte de découvrir Dunkerque. Je vais me donner à 100% pour l’équipe. J’ai vraiment hâte de découvrir les supporteurs et mes coéquipiers ». Avec un joueur venant du pays du Soleil Levant, le soleil devrait souvent briller à Dunkerque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi