lundi 17 juin 2024

Handball : 10 stars qui ont marqué la saison de Starligue

À lire

Comme chaque fin de saison, il est temps de mettre en lumière les stars du championnat de France qui ont marqué les esprits. Voici notre sélection des oscars.

Meilleur Joueur : Elohim Prandi (PSG)

A 25 ans, Elohim Prandi a pris une nouvelle dimension cette saison. Déjà connu et reconnu pour sa capacité à marquer de loin grâce à un bras hors norme, l’international tricolore a confirmé qu’il était aussi un défenseur capable de dominer les meilleurs joueurs du championnat. Il a porté le PSG sur ses épaules à de nombreuses reprises en StarLigue. Il a passé la barre des 800 buts en carrière cette saison après neuf saisons. La saison prochaine, il sera encore l’un des leaders du Paris Saint-Germain.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du hand dans votre mag

Meilleur gardien : Joze Baznik (Nîmes)

De retour à Nîmes, Joze Baznik confirme qu’il est l’un des meilleurs gardiens de StarLigue. A la lutte avec Valentin Kieffer de Dunkerque, le portier slovène profite du classement de son équipe, en lutte pour une place européenne, pour valider une belle année avec un 32% d’arrêts cette saison contre 31,88% pour Kieffer et 31,99% pour Green. L’an prochain, ce sera avec Aix-en-Provence que Baznik continuera à faire des misères aux attaquants adverses.

Meilleur entraîneur : Grégory Cojean (Nantes)

Vainqueur de la Coupe de France avec Nantes, Grégory Cojean a également réussi à faire jeu égal avec le PSG en championnat. L’entraîneur nantais valide encore une belle progression avec ses joueurs toujours en quête du titre suprême. Mais en remportant déjà une nouvelle Coupe de France, face au PSG, Cojean a déjà permis à Nantes de battre son record de victoires sur une saison qui était de 24 l’an dernier.

Meilleur espoir : Ihor Turchenko (Limoges)

Arrivé cette saison au Limoges Handball, Ihor Turchenko a confirmé tout son talent et ses années de conquête, en Ukraine, avec le Motor Zaporijjia. A 23 ans, l’international ukrainien devrait encore progresser. L’an prochain, son entraîneur Alberto Entrerrios pourra encore compter sur lui pour encore progresser dans la hiérarchie du championnat.

Meilleur second rôle : Ayoub Abdi (Toulouse)

Au niveau statistiques, il réalise sa meilleure saison. A 27 ans, Ayoub Abdi confirme qu’il est l’un des meilleurs arrières droits du championnat de France. L’international algérien a fait le bonheur de Toulouse cette année et si le Fenix est en haut du championnat, c’est notamment grâce à lui et sa capacité à seconder Nemanja Ilic. L’an prochain, ce sera à Nantes qu’il tentera de passer un nouveau cap.

Meilleur défenseur : Ludwig Appolinaire (Cesson-Rennes)

Depuis 2021, il est l’homme de base de la défense de Cesson-Rennes. A 29 ans, Ludwig Appolinaire joue son meilleur handball depuis plusieurs mois. Il est l’homme qui a réussi le plus de neutralisations durant les matches avec également 27 ballons récupérés.

Meilleur intercepteur : Thibaud Briet (Nantes)

A 24 ans, l’arrière gauche du HBC Nantes est toujours en pleine progression. Avec ses 2m05, il participe activement aux phases défensives de son équipe. Thibaut Briet possède une belle lecture du jeu comme le prouve sa moyenne élevée de ballons récupérés de 1,7 ballon par match. Le meilleur ratio en D1 française.

Plus belle ambiance : H Arena (Nantes)

Tout le monde le dit et cela s’est encore confirmé cette saison. La H Arena est la salle le plus chaude de France grâce notamment au soutien des Ultr’H qui supportent avec conviction leurs joueurs. Les 5900 places de la H Arena sont toujours prisées chaque saison et cela s’est encore vérifié cette saison.

Plus beau maillot : Saint-Raphäel

Cette année, Saint-Raphaël a innové avec un maillot bleu foncé et doré avec un col rouge. Un doré mis en avant notamment par les noms des anciennes gloires inscrits dessus. Un beau clin d’œil à son histoire.

Oscars d’honneur : Nikola Karabatic (PSG), Dragan Gajic (Limoges), Adrien Dipanda (Saint-Raphaël)

C’est la fin d’une époque pour le handball français. Les retraites futures de Nikola Karabatic, Dragan Gajic et Adrien Dipanda ne passeront pas inaperçues. Karabatic a inspiré toute une génération en étant l’un des meilleurs joueurs de son sport. Gajic était un magicien sur le terrain et un buteur exceptionnel. Dipanda l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire du hand français. Un grand merci messieurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi