mardi 5 mars 2024

Histoire : les 20 dates qui font que le Real n’est pas un club comme les autres

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Recordman de titres en Ligue des Champions avec 14 trophées (contre 7 pour son dauphin, le Milan AC !), le Real Madrid n’a pas d’équivalent sur la planète football. Riche d’une histoire faite de succès et de grands moments, il était simple de trouver 20 dates qui évoquent la grande aventure madrilène.

6 MARS 1902

C’est la date officielle de la fondation du Real Madrid Club de Futbol. Lors d’une réunion, ce sont les frères Padros, Juan et Carlos, qui décident de créer un club de football madrilène sur les graines du Madrid Foot-Ball Club qui avait été lancé par des étudiants de l’Institucion Libre de Ensenanza de Madrid. C’était en 1897, mais il faudra 5 ans pour enfin voir le premier club de Madrid s’offrir un nom officiel et une tunique blanche qui a traversé les siècles depuis.

18 AVRIL 1905

C’est le premier titre de l’histoire du Real Madrid. Appelé à l’époque encore le Madrid FC, il prend le meilleur sur la San Sebastian RC et de l’Athletic Club durant la phase finale de la Copa del Rey. Pour sa 3ème édition, la compétition doyenne du foot espagnol avait déjà vu Madrid tomber 3-2 en finale de sa première édition en 1903. Derrière, les Merengues la remporteront à 4 reprises consécutivement sur les 19 qu’ils comptent au total aujourd’hui. La dernière datant de 2014.

29 JUIN 1920

C’est une date historique pour le club madrilène. Après avoir porté le nom de Madrid FC, le roi de l’époque, Alphonse XIII, devenu fan de football, validera par décret le fait de permettre au club de devenir le Real Madrid Club de Futbol, en apposant le titre de Real devant son nom. A l’image de la Real Sociedad de San Sebastian, le Real Club Deportivo Espanol de Barcelone, le Real Vigo SC ou le Real Bétis FC de Séville.

5 AVRIL 1932

Avec l’abolition de la Monarchie et le retour de la République, en 1931, le Real Madrid redevient le Madrid FC. Mais cela ne l’empêchera pas de remporter son premier titre de champion d’Espagne en 1932 grâce notamment à son gardien Ricardo Zamora. Pour la 4ème édition de la Liga, Madrid devance l’Athletic Bilbao et le FC Barcelone.

15 SEPTEMBRE 1943

Alors que la Seconde Guerre mondiale sévit sur l’Europe, l’Espagne continue de pratiquer du football. Redevenu le Real Madrid avec l’arrivée au pouvoir de Franco, les Merengues ne dominent pas le football espagnol. Mais, en 1943, l’élection de Santiago Bernabeu est la première pierre de la future domination de la maison blanche sur l’Espagne et l’Europe.

22 SEPTEMBRE 1953

C’est l’un des joueurs historiques du Real Madrid. D’abord pressenti au FC Barcelone, l’Argentin Alfredo Di Stefano prendra finalement la direction de Madrid et du Real pour y écrire sa légende avec plus de 308 buts en 396 matches.

13 JUIN 1956

Pour sa première édition, la Coupe des clubs champions européens offre une affiche entre le Real Madrid et le Stade de Reims, à Paris, au Parc des Princes. Dans un match incroyable qui voit les Français mener à troisreprises, les Espagnols de José Villalonga feront la différence grâce à Di Stefano, Rial et Marquitos. Mais, en face, dans les rangs de l’équipe d’Alberto Batteux, Raymond Kopa fait des étincelles et le Real Madrid réussit le transfert de l’international français qui marquera aussi de son passage la Maison Blanche.

JUIN 1959

Après avoir fait gagner le Real Madrid comme joueur, Miguel Munoz prend le destin de l’équipe espagnole avec l’ambition de continuer à dominer l’Europe. Vainqueur de la C1 lors des 5 premières éditions, le Real impressionne et arrive à se régénérer avec des joueurs comme Rogelio Dominguez, Pachin, José Maria Vidal, José Maria Zarraga, Canario et bien évidemment Francisco Gento ou encore Ferenc Puskas. Munoz finira sa carrière avec le record de trophées pour un entraîneur du Real avec 9 titres de champion, 2 C1 et 2 Coupes d’Espagne.

2 JUIN 1978

Après avoir mené pendant 35 ans la destinée du Real Madrid, Santiago Bernabeu décède le 2 juin 1978 après l’ouverture du Mondial argentin. Il aura été le président le plus marquant de l’histoire et qui a permis de placer le Real Madrid au sommet du football mondial.

5 FÉVRIER 1984

Après avoir fait ses gammes à la Castilla CF, réserve officielle du Real Madrid, Emilio Butragueno signe son arrivée en équipe première du Real Madrid et fait ses débuts avec succès en marquant deux buts lors du succès 3-2 à l’extérieur, du côté de Cadiz. Il marquera l’histoire du Real en étant le meneur de la célèbre « Quinta del Buitre » (La quinte du Vautour) avec Manuel Sanchis, Martin Vazquez, Miguel Pardeza et Michel. Il sera ensuite un membre de la direction merengue et aujourd’hui son vice-président.

NOVEMBRE 1999

Après deux passages express en 1994 et 1996, le renvoi de John Toshack en novembre 1999 permet à Vicente Del Bosque de prendre place sur le banc du Real. Jusqu’en 2003, il va réussir à remporter deux Ligues des Champions en 2000 et 2002, ainsi que des titres de champion en 2001 et 2003, grâce notamment à l’éclosion de Raul et Fernando Morientes sans oublier Fernando Hierro.

16 JUILLET 2000

Le départ de Lorenzo Sanz à cause de sa gestion chaotique sportive et financière permet à Florentino Perez de prendre le pouvoir pour la première fois. L’homme d’affaires espagnol va redorer l’image du Real Madrid en démarrant l’ère des Galactiques. Luis Figo étant le premier de ses symboles.

9 JUILLET 2001

En échange de 77,5 M€, le Real Madrid attire le meneur de jeu de la Juventus Turin, un certain Zinedine Zidane. Le champion du monde français débarque dans la capitale madrilène et remporte au bout d’un an la Ligue des Champions avec une reprise de volée d’anthologie.

1ER JUIN 2009

Après un premier mandat de 6 ans, et une politique de recrutement qui l’obligera à démissionner, Florentino Perez revient au secours du Real Madrid en juin 2009 pour prendre la suite de Ramon Calderon qui souffrira toujours de la comparaison, mais devra laisser sa place à cause de suspicions de fraude lors de l’élection 2006.

9 JUIN 2009

Florentino Perez reprend sa politique de stars en allant chercher les Ballons d’Or, Kaka, et surtout Cristiano Ronaldo, contre 65 et 94 M€. Sans oublier Karim Benzema, Xabi Alonso ou encore Raul Albiol. Ce sont plus de 258,5 M€ qui seront dépensés en un été pour le retour de Perez.

28 MAI 2014

Après avoir fait le pari de José Mourinho, le Real Madrid fait appel à Carlo Ancelotti pour aller chercher la décima, la 10ème Ligue des Champions de son histoire. A Lisbonne, face à l’Atlético Madrid, le Real est à quelques secondes de perdre quand Sergio Ramos égalise et envoie les deux équipes en prolongation. Grâce à un grand Di Maria, le Real Madrid gagnera 4-1, grâce également à Iker Casillas, Raphaël Varane, Luka Modric, Pepe, Marcelo, Gareth Bale et bien évidemment Cristiano Ronaldo.

4 JANVIER 2016

Après une parenthèse avec Rafael Benitez, le Real Madrid décide de faire appel à Zinedine Zidane. Le Français présent à la Castilla se montre comme un véritable leader et permet aux Madrilènes de remporter une nouvelle Ligue des Champions, la 11ème de l’histoire, face à l’Atlético Madrid (1-1, 5 tab 3). Il réussira même l’exploit de le faire trois années de suite en 2017 (4-1 face à la Juventus) puis 2018 (3-1 face à la Liverpool).

11 MARS 2019

Après avoir été au bout de son contrat, Zinedine Zidane revient au Real Madrid, à la place de Santiago Solari, pour relancer une équipe en perdition depuis le départ notamment de Cristiano Ronaldo. S’il redeviendra champion d’Espagne en 2020, il ne retrouvera pas le succès en Ligue des Champions comme il l’espérait. Avant de quitter le Real en juin 2021 en pensant à l’équipe de France…

1ER JUIN 2021

A la recherche d’un successeur à Zidane, Florentino Perez pense rapidement à Carlo Ancelotti et réussit à le convaincre de revenir après avoir été sur le banc d’Everton. L’entraîneur de la Décima récupère un effectif en manque de confiance, mais arrive à lui redonner l’énergie nécessaire pour aller décrocher un nouveau championnat d’Espagne. Le premier de la carrière du coach italien qui devient le premier entraîneur à être couronné dans les 5 meilleurs championnats d’Europe (Angleterre, Italie, Espagne, Allemagne et France). L’occasion au passage de faire taire les mauvaises langues qui annonçaient le coach italien à la retraite à 63 ans.

28 MAI 2022

Le Real Madrid pèse aujourd’hui 14 Ligues des Champions. C’est grâce à ce dernier chef d’œuvre réussi par les hommes de Carlos Ancelotti face à la Liverpool au Stade de France. Victorieux 1-0 grâce à Vinicius, le Real Madrid accroît un peu plus sa légende européenne et mondiale en dominant le champion d’Angleterre 2021. Emmené par son capitane Karim Benzema, le club merengue confirme qu’il est injouable en Ligue des Champions. D’autant plus que dans les buts, Thibaut Courtois confirme tout son talent. En attendant de voir de nouvelles lignes s’écrire dans les années futures au Real Madrid. Un club qui traverse le temps à coups de succès et de victoires, toutes plus marquantes les unes que les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi