vendredi 31 mars 2023

Hugo Ekitiké (Stade de Reims), le gamin de 19 ans qui vaut 40 millions d’euros

PSG - Reims (20h45)

À lire

30 millions « fixes » + 10 millions de bonus : c’est le montant demandé par le Stade de Reims pour laisser partir sa pépite, Hugo Ekitiké, principal atout des Rémois face au PSG ce soir.

C’est une des plus grandes révélations de la première partie de saison. Un an et un peu plus de trois mois après ses débuts en Ligue 1, Hugo Ekitiké affole déjà le marché des transferts. Avec 8 buts et 2 passes décisives, le joueur de 19 ans est impliqué dans près de 50% des buts inscrits par le Stade de Reims.

Formé à Reims, où il est arrivé à l’âge de 11 ans, le joueur aux origines camerounaises a rapidement séduit ses formateurs. « Les gens le découvrent maintenant, mais nous, on n’est pas surpris par sa réussite », explique Jean-Pierre Caillot. Prêté six mois au club danois du Bejle BK (janvier à juin 2021), le buteur longiligne s’est endurcit au contact des solides défenseurs nordistes, pour réintégrer le groupe cette saison, au plus grand bonheur d’Oscar Garcia.

« Quand on lui donne le ballon, on sait qu’il va en faire bon usage »

Rapide et vif malgré son mètre quatre-vingt dix, le Rémois a tout de suite montré qu’il pouvait aller plus vite que les autres vers le sommet. Avec le départ de Boulaye Dia pour Villerreal et l’épisode El Bilal Touré (qui a vu son début de saison perturbé par son envie de départ), l’entraîneur espagnol s’est tourné vers sa pépite, sans penser forcément qu’il serait prêt si tôt.

Interrogé par nos confrères d’Eurosport.fr, son entraîneur avec la réserve, dressait son portait. « Son gros point fort, c’est la finition », explique Marc Chalençon. «  C’est rare qu’Hugo dispute un match sans se créer une seule occasion. Son ratio devant le but est très intéressant. Mais ce n’est pas qu’un buteur, il est précieux dans le jeu aussi, quand on lui donne le ballon, on sait qu’il va en faire bon usage ».

A l’aise des deux pieds, bon de la tête, fort tactiquement, Hugo Ekitiké n’est pas qu’un buteur. Tantôt point d’appui, souvent créateur de jeu, il est devenu un véritable leader d’attaque.

A lire aussi > : Jean-Pierre Caillot (Reims) : « Pourquoi nous avons refusé les 35 millions de Newcastle pour Ekitiké »

Alors qu’il est valorisé à hauteur de 6 millions d’euros, pas le site spécialisé Transfermarkt, Newcastle est venu à la charge au début du mois avec une proposition à hauteur de 35 millions d’euros… refusée par le Stade de Reims !

Une offre que nous a confirmée Jean-Pïerre Caillot en personne. « Newcastle nous a  bien proposé 35 millions au total, mais avec de nombreux bonus, dont certains quasiment impossibles à atteindre. Comme par exemple, remporter la Ligue des Champions… », nous révélait le président du Stade de Reims en exclusivité. « Comme nous n’avons pas forcément envie de le voir partir, nous avons fixé la barre très hauté, poursuivait le patron du club. « On en veut 30 millions d’euros « fixe » + 10 millions de bonus « réalisables » ».

Sera-t-il encore à Reims en février ? Rien n’est moins sûr. Newcastle a les moyens de se rapprocher du montant réclamé par les Rémois. En attendant, l’arrière garde parisienne, qui a la mauvaise habitude de laisser les adversaires se créer des occasions, a plutôt intérêt à le surveiller de très près…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi