jeudi 13 juin 2024

Ils ont marqué la phase aller de la Ligue 1 : Gaëtan Laborde (Rennes), le top des recrues

À lire

Jusqu’à la fin de l’année, Le Quotidien du Sport revient sur la première partie du championnat de Ligue 1, à travers 9 acteurs (joueurs, mais aussi entraîneurs, présidents ou autre) qui l’ont marqué. Après Dimitri Payet, le Rennais Gaëtan Laborde.

Recruté par le Stade Rennais en toute fin de mercato cet été, Gaëtan Laborde est certainement la meilleure recrue de Ligue 1. Avec 9 buts inscrits (3 avec Montpellier et 6 avec Rennes), le joueur formé à Bordeaux a permis aux Bretons de franchir un nouveau palier.

Car le Basque de 27 ans, a aussi marqué cinq fois en cinq rencontres de Ligue Europa Conférence. Lors de la phase aller, Gaëtan Laborde a eu un rôle déterminant dans les bons résultats de son équipe, à l’image de son but contre le PSG (2-0, 9ème journée de Ligue 1),  juste avant la mi-temps. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si Rennes a marqué le coup juste avant la trêve : l’ancien Montpelliérain n’a plus marqué depuis la victoire des Bretons à Lorient (15ème journée).

Gaëtan Laborde est impliqué dans près de 30% des buts de Rennes

Joueur clé du dispositif offensif mis en place par Bruno Génésio, Gaëtan Laborde a aussi développé une belle entente avec Martin Terrier, qui n’est pas sans rappeler sa Montpellier.

> A lire aussi : A l’OM, c’est Dimitri Payet qui distribue les cadeaux

En quinze apparitions sous le maillot Rennais en Ligue 1, il est impliqué dans dix buts, soit, près de 30% des 34 buts inscrits par son équipe (deuxième meilleure attaque de Ligue 1 derrière le PSG).

L’attaquant Rennais a tellement performé pendant les quatre premiers mois de compétition, que son nom a logiquement circulé du côté de l’équipe de France. Et pour son entraineur, ce serait tout sauf une anomalie.

Pour Génésio, Laborde en Equipe de France, « ce ne serait pas une anomalie »

«  Non, ce ne serait pas une anomalie. Il est le meilleur buteur du championnat, décisif. Il y a beaucoup de très bons joueurs en équipe de France aussi », expliquait Bruno Génesio en octobre. « C’est le plus haut niveau, c’est difficile d’y rentrer. J’espère qu’il y arrivera un jour, mais le plus important c’est qu’il marque des buts pour nous. »

De son côté, Gaëtan Laborde s’est montré très mesuré. «  Si un jour je veux y être, il faut que je sois performant sur la durée avec mon club », explique le Rennais. « A partir de là, on verra, mais le chemin est encore long ». Après un repos mérité pendant la trêve (n’oublions pas que Rennes a joué l’Europe), ce chemin pourrait même conduire le Stade Rennais sur le podium…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi