jeudi 20 juin 2024

Ils ont marqué la phase aller en Ligue 1 : Juninho (Lyon) rate (aussi) son départ

À lire

Jusqu’à la fin de l’année, Le Quotidien du Sport revient sur la première partie du championnat de Ligue 1, à travers 9 acteurs (joueurs, mais aussi entraîneurs, présidents ou autre) qui l’ont marqué. Après Dimitri Payet, Gaëtan Laborde,  Kylian Mbappé, et Jonathan David, Juninho.

Quand il est revenu à Lyon, il y a deux ans et demi, Juninho a été accueilli comme un Dieu. Pour Jean-Michel Aulas, il était une sorte de cadeau aux supporters, bien utile pour masquer les carences d’une saison 2019/2020, marquée par une septième place synonyme de saison blanche à venir pour les Gones.

Deux ans et demi plus tard, le Brésilien est déjà sur le départ, en ayant sa part de responsabilité dans les échecs successifs de l’OL, qui reste sur deux saisons sans jouer la Ligue des Champions, et qui pourrait bien enchaîner avec une troisième.

> Lire aussi : Jonathan David est (encore) monté en puissance

En annonçant dès la mi-novembre son intention de quitter le club, Juninho a fini de dérégler une machine qui était encore en période de rodage.

Les déclarations de Jean-Michel Aulas qui ont suivi, n’ont fait que rajouter de l’huile sur le feu.  « J’en suis chagriné sur le plan humain. C’est quelqu’un de qualité. Peut-être que dans ce qui a été fait, le costume était un peu surdimensionné », a réagi JMA, avant de porter l’estocade : « Que tout le monde le regrette aujourd’hui, je l’espère. Mais je n’en suis pas certain ».

Depuis l’annonce mi-novembre, l’OL n’a pris que six points en cinq matchs, dont un seul en deux matchs joués au Groupama Stadium.

Face à la confusion née de ses déclarations, Juninho a finalement été obligé de rapprocher son départ et ne fait déjà plus partie de l’organigramme du club, remplacé par Bruno Cheyrou, promu conseiller technique et directeur du recrutement, masculin et féminin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi