jeudi 29 septembre 2022

Ineos : bye bye Froome, recrutement malin, quels objectifs pour 2021 ?

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Après avoir dominé le peloton, INEOS a bien failli connaître une année compliquée sans le succès de Tao Geoghegan Hart sur le Giro. L’après Chris Froome commence avec l’envie de retrouver la lumière.

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre chez INEOS. Le départ de Chris Froome marque en effet la fin de la domination britannique quand cette dernière dominait le peloton de la tête et des épaules. Aujourd’hui, la concurrence semble avoir repris la main et notamment la Jumbo-Visma, mais INEOS n’en demeure pas moins ambitieuse.

Surtout que l’année 2020 a permis à d’autres coureurs de prendre la main quand les leaders se montraient défaillants. C’est notamment le cas de Tao Geoghegan Hart qui a surpris son monde en remportant le Giro quand tout le monde attendait Geraint Thomas. Sur le Tour de France ou la Vuelta, Egan Bernal et Richard Carapaz n’ont pas réussi dans leur quête de victoires.

Ineos fait sa révolution et mise sur le collectif

Une année qui marque le changement de cap de Dave Brailsford. « Lorsque nous avons commencé à gagner en équipe, j’ai rapidement réalisé que ce n’était pas la manière la plus amusante de le faire. Et comme quand vous continuez à gagner durant toutes ces années, vous avez alors deux pensées qui viennent à l’esprit : continuons-nous ou devons-nous changer quelque chose ?

Cette année m’a fait réfléchir. Je ne veux rien de plus que de créer une équipe dans laquelle il y a de la vraie course. Quand je quitterai l’équipe plus tard, je veux la quitter comme une team où j’aurais aimé être quand j’avais 19 ans. Une équipe cycliste cool. Donc désormais, nous allons placer l’individu en premier plutôt que l’équipe. »

Surtout que la formation britannique ne manque pas de coureurs talentueux. Que ce soit Bernal, Carapaz, Geoghegan Hart, Thomas, Martinez, Sivakov ou encore Kwiatkowski, ils sont capables de jouer la gagne sur les plus grandes courses et notamment les trois géants du calendrier. Tout comme les renforts Richie Porte et Adam Yates.

Filippo Ganna est lui le nouveau maître du chrono dans le peloton et d’autres coureurs (Castroviejo, Dennis, Dunbar, Narvaez, Swift,…) voudront également leur moment de gloire en 2021. INEOS restera encore un collectif fort avec l’ambition de redevenir la référence du peloton.


Année création : 2010
Classement World Tour 2020 : 4ème
Victoires en 2020 : 20
Meilleur coureur en 2020 UCI : Richard Carapaz (11ème)
Meilleur coureur Giro : Tao Geoghegan Hart (1er)
Meilleur coureur Tour : Richard Carapaz (13ème)
Meilleur coureur Vuelta : Richard Carapaz (2ème)
Budget : 46 millions d’euros
Team principal : Sir Dave Brailsford
Directeurs sportifs : Xabier Artetxe, Dario Cioni, Oliver Cookson, Servais Knaven, Brett Lancaster, Gabriel Rasch, Matteo Tosatto, Xabier Zandio

Site internet : ineosgrenadiers.com
Adresse : Hawslease, Chapel Lane, SO43 7FG Lyndhurst, Grande- Bretagne

ArrivéesDéparts

De Plus (Jumbo-Visma), Martinez (EF Pro Cycling), Pidcock (Team Wiggins), Porte (Trek-Segafredo), A. Yates (Mitchelton-Scott)
Froome (Israel Start-Up Nation), Kiryienka (retraite), Knees (retraite), Lawless (Total Direct Energie), Stannard (retraite)
spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi