vendredi 24 mai 2024

Ivan Sosa (Movistar) veut s’inviter chez les grands

À lire

Tout juste arrivé chez Movistar, sa nouvelle équipe, le Colombien Ivan Sosa, excellent grimpeur, entend bien se relancer à 24 ans après un passage mitigé chez INEOS.

VRAI – IVAN SOSA A REMPORTÉ UNE ÉTAPE SUR LE MONT VENTOUX

L’étape reine du Tour de Provence 2021 se disputait entre Istres et le chalet Reynard. C’est dans le froid hivernal du géant de Provence qu’il s’est offert la plus belle victoire de sa carrière grâce à une stratégie bien menée avec son coéquipier Egan Bernal. Tous les deux ont réussi ce jour-là à contenir le champion du monde français Julian Alaphilippe pourtant en grande condition.

VRAI – IL SON PÈRE A CHOISI SON PRÉNOM EN RÉFÉRENCE À UN AUTRE COUREUR COLOMBIEN

Amateur de cyclisme, le père du nouveau coureur de la Movistar a choisi le prénom d’Ivan pour son

fils en référence à Ivan Parra, un cycliste colombien qu’il affectionne particulièrement. Passé par Cofidis, Ivan Parra n’a pas laissé un souvenir impérissable dans l’hexagone, mais reste comme tous les cyclistes colombiens très populaire dans son pays.

FAUX – IVAN SOSA A REMPORTÉ LE TOUR DE L’AVENIR 2018

Après s’être révélé sur le début de saison, il est arrivé avec la cible du grand favori dans le dos sur l’édi

tion du Tour de l’Avenir 2018. Malheureusement pour lui, il n’a dû se contenter que d’une 6ème place au général et d’une victoire sur la 7ème étape. Surclassé par le talentueux Tadej Pogacar, Ivan Sosa n’a pas à rougir de sa prestation.

VRAI – SON COUSIN EST LUI AUSSI COUREUR CYCLISTE

Jhojan Orlando García Sosa, le cousin d’Ivan, évolue depuis 2020 dans l’équipe espagnole Caja Rural-Se

guros RGA, au niveau ProTeam. A 24 ans, il ne connaît pas pour l’instant la même trajectoire que son cousin, mais comme lui il est plus à l’aise dès que la route s’élève.

Vrai – IVAN SOSA A REFUSÉ TREK SEGAFREDO POUR INEOS

Annoncée par tous les médias, sa signature chez Trek Segafredo n’a en réalité jamais eu lieu. Le manager général, Luca Guarcilena, l’avait même annoncé dans son équipe après avoir payé la clause d’Ivan à son ancienne équipe ; la Drone Hopper-Androni Giocattoli. Tout semblait donc réglé, mais le coureur n’a jamais voulu signer son contrat et est allé rejoindre le plus offrant, c’est-à-dire Ineos pour un bail de trois ans.

FAUX – IL EST LE PREMIER COLOMBIEN À REMPORTER LE TOUR DE BURGOS

Avant de remporter pour la première fois l’épreuve en 2018, deux autres Colombiens avaient déjà réussi cette performance, le premier Mauricio Soler en 2007, et le second Nairo Quintana qui avait fait le doublé en s’imposant en 2013 et en 2014.

Vrai – UNE FRACTURE DU POUCE L’A PRIVÉ DU TOUR DE COLOMBIE en 2020

En 2020, Ivan Sosa participe à la course en ligne des championnats nationaux de Colombie. Grand favori avec Sergio Higuita, il ne passera pas la ligne victime d’une chute. Son coude n’a rien, les blessures sont superficielles, mais c’est une toute petite fracture à la base de son pouce qui va l’obliger à laisser tomber le championnat et le Tour de Colombie.

FAUX – IVAN SOSA A REMPORTÉ SA 1ÈRE VICTOIRE AU SIBIU CYCLING TOUR

2018 a été l’année de sa révélation, il a remporté ses premières courses et a commencé à justifier les espoirs placés en lui. Sur l’année, il s’en

sort avec 10 victoires dont sa première en professionnels sur la 4ème étape du Tour de Tachira au Venezuela. Sa victoire au Sibiu Cycling Tour survient elle plus tard dans la saison.

VRAI – IL RÊVE D’ÊTRE LEADER SUR UN GRAND TOUR

Cantonné à un rôle de coéquipier depuis le début de son aventure chez Ineos sur les rares courses majeures

auxquelles il a participé, il est parvenu à renverser la hiérarchie sur le Tour de Provence 2021 en passant devant Egan Bernal. Mais le petit garçon issu d’une famille d’agriculteurs rêve encore plus grand et aspire un jour à jouer la gagne sur un grand Tour.

FAUX – IVAN SOSA A SIGNÉ TROIS ANS AVEC MOVISTAR

Terminée l’aventure avec Ineos. Dans l’équipe britannique, il aura eu l’opportunité de se révéler sur des courses plus importantes, mais n’a jamais été vraiment envisagé comme un leader en devenir. Ce statut, il est parti le chercher chez la Movistar qui compte dans ses rangs un leader désigné déjà en la personne d’Enric Mas. Pendant deux ans, tout au long de son contrat, il sera intéressant de suivre son évolution.

VRAI – IL PERD LE TOUR DES ALPES 2018 SUR UNE CHUTE CAUSÉE PAR UNE MOTO DE COURSES

Sur cette course, il surprend tous les observateurs en s’emparant du maillot de leader du classement général après avoir terminé troisième des deux premières étapes de montagne. Il semble plus en jambes que les favoris annoncés tels que Christopher Froome, Thibaut Pinot et Fabio Aru. Il perd son maillot de leader un jour plus tard après une chute causée par une moto de course qui condamne toutes ses chances.

VRAI – IL ÉTAIT AUSSI DEMANDÉ PAR BORA

Malgré un bon début de saison avec Ineos avec notamment sa victoire sur le Tour de Provence, Ivan Sosa a dû se trouver une porte de sortie pour la saison 2022. On connaissait l’intérêt de Movistar qui a d’ailleurs raflé la mise, mais la formation allemande Bora hansgrohe aurait elle aussi interpellé le coureur colombien pour le faire venir.

FAUX – IVAN SOSA A DÉJÀ PARTICIPÉ AU TOUR DE FRANCE

Ivan Sosa n’a jamais participé au Tour de France. Ses seules apparitions sur des grands Tours se sont soldées par des anecdotiques 44ème place sur le Giro en 2019 et une 62ème place sur la Vuelta en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi