samedi 2 mars 2024

Tao Geoghegan Hart : « INEOS ne manque pas de leaders »

À lire

Vainqueur du Giro l’an dernier, Tao Geoghegan Hart est sur le Tour cette année. Une première pour le Britannique qui ne joue pas les stars et se mettra au service du collectif.

Vous allez disputer votre premier Tour de France. Que représente cette course pour vous et qu’en attendez-vous ?

Je suis content de découvrir cette course mythique. Je serai là pour aider mes leaders. J’essaierai de faire de bons chronos et de jouer sur mes qualités pour garder un bon souvenir de ce premier Tour de France.

Y’a-t-il une étape en particulier que vous avez repérée ?

L’étape d’Andorre, je vis là-bas depuis plusieurs années et ce sont mes routes d’entraînement. Vers Font Romeu, la montée est difficile.

Que pensez-vous du tracé ?

Je pense qu’il correspond bien aux caractéristiques de notre équipe. Après, le tracé est une chose, performer en est une autre ! On peut trouver un tracé intéressant et ne pas performer au final car les jambes ne sont pas là. Le plus important, ce n’est pas le parcours, c’est la forme physique.

« Le plus important, ce n’est pas le parcours, c’est la forme physique »

Dans quelle mesure votre vie a-telle changé depuis votre victoire au Giro ?

J’ai plus de responsabilités au sein de l’équipe. Sinon, je vis normalement, comme avant, les gens me félicitent. J’ai gagné en une année qui était particulière pour tout le monde, nos vies ont été bouleversées, j’ai essayé de le vivre le plus normalement possible.

3ème du Tour l’an dernier, Richie Porte est de retour dans l’équipe. Que vous apporte-t-il concrètement ?

Richie est très important car il a de l’expérience. C’est un garçon très simple, qui aime partager, donner des conseils.

A 35 ans et trois ans après sa victoire sur le Tour de France, dans quel état d’esprit se trouve Geraint Thomas ?

Il est motivé, content de retrouver le Tour, de revenir là où il a gagné.

L’absence d’Egan Bernal ne vous sera-t-elle pas préjudiciable ?

On a une grande équipe avec plusieurs leaders selon les compétitions. Nous avons gagné le Giro grâce à Egan, il m’a succédé, c’est super que ça reste dans l’équipe. L’équipe qui sera alignée sur le Tour sera très compétitive.

L’entretien a été réalisé quelques jours avant le départ du Tour de France

Ne manquez pas le numéro exceptionnel du Sport, Spécial Tour de France, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi