mardi 5 mars 2024

Jay Vine (UAE Team Emirates) : « Il me manquait de remporter une grande course pour enfin passer un cap »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Nouvelle recrue de la formation UAE Team Emirates, l’Australien, vainqueur de deux étapes de la Vuelta en 2022, n’a pas attendu pour briller sous ses nouvelles couleurs en remportant le Santos Tour Down Under. Champion du contre-la-montre australien, Jay Vine (ex-Alpecin-Fenix) compte profiter de ce début de saison pour confirmer les promesses de 2023.

Qu’avez-vous ressenti au moment de remporter la première course World Tour du calendrier et le Santos Tour Down Under, chez vous en Australie ?

(Sourire) C’est incroyable. C’est une sensation unique d’être au bout de ce Tour Down Under avec ce maillot de leader. On a réussi une belle course. Je n’ai pas de mots pour saluer le travail de mon équipe. Les gars ont fait un énorme boulot. Ils ont su m’apporter le soutien et le calme dont j’avais besoin pour réussir à remporter cette course. Tout s’est passé parfaitement au niveau stratégique.

Avez-vous douté à certains moments et notamment quand Simon Yates se montrait entreprenant devant ?

Il fallait ne jamais rien lâcher. Je savais que c’était une chance unique pour moi, je pense que ce maillot m’a transformé aussi. Je savais que j’étais capable de le faire ; Je me suis accroché et j’ai pu en profiter après la course.

Quand avez-vous commencé à croire à la victoire finale ?

Il n’y a pas eu de plan spécifique. J’ai simplement essayé d’être efficace. J’ai toujours accompagné le bon groupe. Je me sentais bien. Je connaissais aussi les lieux. Ça m’a aidé à me dépasser. Même si derrière il y avait un groupe costaud qui poussait, je savais que j’avais une chance de le faire. C’était spécial de porter ce maillot de leader.

D’autant plus pour un Australien. Etre à la maison et sentir tout ce soutien, c’était incroyable. En plus, la course reprenait cette année après plusieurs saisons d’absence. C’est une sensation unique que d’y inscrire mon nom au palmarès. Mais dès que j’avais le maillot de leader, je savais que j’allais tout donner pour le conserver jusqu’au bout.

« Une façon incroyable de commencer la saison »

Etait-ce facile justement de le défendre malgré le niveau relevé des adversaires ?

On sait que dans une course tout est possible. J’ai voulu croire en ma chance. Je savais qu’il y avait encore beaucoup de route devant moi, mais j’avais assez de temps pour le gérer. Dans ma carrière, j’avais déjà connu la joie de remporter de belles étapes (sur la Vuelta en 2022, Ndlr), mais il me manquait de remporter une grande course pour enfin passer un cap. J’ai connu des journées compliquées sur la fin quand il fallait se montrer vigilant.

Lors de la 4ème étape, j’ai connu une journée difficile, mais j’ai su limiter la casse. J’ai pu aborder la dernière étape avec l’envie de m’accrocher. J’ai pu emmagasiner de la confiance pour y croire jusqu’au bout. J’étais sûr que je pouvais le faire. Il ne fallait pas s’affoler. Je me suis accroché pour réussir à vivre le plus grand moment de ma carrière. C’est aussi la victoire de tout un groupe et toute une équipe.

Jay Vine, la recrue surprise du Team UAE Emirates

Comment avez-vous accueilli le fait de rejoindre les rangs de votre nouvelle équipe UAE Team Emirates après deux années chez Alpecin-Fenix ?

J’étais vraiment ravi de rejoindre UAE Team Emirates. Avec leur belle combinaison de coureurs et leur expérience du classement général, c’était la prochaine étape logique de ma carrière. Je suis vraiment reconnaissant des opportunités qu’Alpecin m’a données et de la façon dont ils m’ont aidé à trouver ma place dans le peloton. Je suis motivé pour la nouvelle saison et impatient d’affiner mes ambitions, notamment dans les classements généraux, tout en aidant mes coéquipiers à réussir leurs objectifs personnels.

Qu’avez-vous ressenti au moment de remporter votre premier titre de champion d’Australie du contre-la-montre en ce début d’année ?

Je suis super content de cette victoire. Le contre-la-montre est toujours quelque chose que je pensais pouvoir améliorer, mais je n’avais tout simplement pas été capable d’aller vite dans une bonne position sur le vélo depuis que je suis devenu professionnel. Nous avons beaucoup travaillé avec l’équipe pour me mettre dans la bonne position, et cela fonctionne définitivement pour moi maintenant. Gagner le titre ici avec le grand soutien de ma femme, de mes amis et de ma famille est juste une façon incroyable de commencer la saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi