samedi 26 novembre 2022

Jean-Marc Pilorget (PSG) : « Mon record va tomber, c’est une évidence »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

L’ancien défenseur de Paris entre 1975 et 1989, Jean-Marc Pilorget toujours recordman du nombre d’apparitions sur le terrain avec le club (435, 17 buts), ne se voyait ni jouer pour un autre club que le PSG, ni le quitter… 

Parisien de naissance était-ce un choix de destination logique que de jouer au PSG ? Ou bien auriez-vous pu jouer ailleurs au début de votre carrière ? 

J’ai refusé d’aller à Strasbourg un an avant d’aller à Paris. Ce club voulait pourtant me faire signer. J’étais allé faire un essai chez eux. En fin de compte je n’avais pas donné suite. Je n’avais pas voulu quitter ma famille et mes amis. Ni partir de Paris. J’avais aussi une autre idée derrière la tête. Mon objectif n’était pas de signer à droite ou à gauche. Mais bien de signer à Paris.

Vous avez bien fait ! Vous avez disputé 435 matchs avec le PSG. Ce record tient toujours. Cela signifie quoi pour vous ? 

Que parfois on a des bonnes idées dans la vie (rire). Ce nombre de matchs joués me représente. C’est beaucoup de fierté d’avoir pu honorer ces couleurs si longtemps. J’ai été un joueur fidèle de bout en bout. J’aurais aimé peut-être continuer un an ou deux de plus.

Verratti sur les traces des 435 matchs de Pilorget

Pourquoi cela ne s’est-il pas fait ? 

A un moment donné on se retrouve en fin de contrat. Le coach de l’époque n’avait pas souhaité que je prolonge. Quand une fin arrive on peut mal le vivre. Cela avait été un peu compliqué. J’avais été un peu déçu de partir comme cela. 

Marco Verratti risque bientôt de vous dépasser en terme de matchs joués…

En général, actuellement plus qu’avant, les joueurs restent assez peu de temps dans un club. C’est une évidence; mon record va tomber. Que ce soit Verratti ou même Marquinhos. 

« Les dirigeants du Qatar ont appris… » 

Par rapport à votre époque, quand vous avez débarqué dans ce club et même après votre titre conquis en 1986, que pensez-vous du PSG actuel ? Ne manque t-il pas de romantisme ? 

C’est toujours facile de faire des constats quand on n’est pas à l’intérieur. L’argent ne fait pas tout. Les dirigeants du Qatar ont appris. Ils ont fait des erreurs. C’est en en commettant qu’on progresse. Ce sont des gens intelligents. Ils ont pris cette année une bonne décision. Surtout en tenant compte de ce qui s’est passé ces dernières années. Prendre un coach c’est une chose, aussi bon soit-il.

Mais s’il n’est pas bien entouré, à tout moment cela se complique. Il y a un changement net de fait. Même par rapport aux choix des nouveaux joueurs. Ces choix sont probablement un peu moins « bling bling ». Mais ils sont peut-être davantage ciblés sur l’efficacité. Ils ont voulu construire. Cela peut encore changer. Mais quand on a déjà Messi, Neymar et Mbappé, c’est difficile de faire mieux. C’est bien d’avoir ce genre de joueurs.

Mais encore  faut-il que derrière il y en ait d’autres qui « aillent au charbon » pour eux. Cela n’a pas forcément été le cas dans le choix des joueurs. Dorénavant je trouve que le choix des joueurs par rapport à ce trio est judicieux. Sans oublier que le club a également fait un choix excessivement intelligent par rapport à la direction technique. Enfin ! Avant, tous les coachs étaient de bons coachs. Mais aujourd’hui il y a un binôme. Personne ne peut aller à l’encontre de ce binôme. Et cette donne change énormément de choses.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi