mardi 4 octobre 2022

Jeff Reine-Adélaïde : « Me stabiliser à Lyon »

À lire

Recruté contre 25 millions d’euros à Angers en 2019, Jeff Reine-Adélaïde semble ne pas avoir encore réellement lancé sa carrière lyonnaise. Le milieu de terrain espère que cette saison sera la bonne.

Vingt trois matches, deux buts et trois passes décisives. Ce sont les statistiques dérisoires de « JRA » Jeffe Reine-Adélaïde sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais.

A son arrivée en 2019, le milieu de terrain avait été présenté comme le successeur de Tanguy Ndombele, parti contre 60 M€ à Tottenham. Les voyants étaient au vert au sujet d’un joueur présenté par son ancien coach Stéphane Moulin comme « le plus gros talent passé par Angers », son ancien club.

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Surpris par la concurrence, perturbé par le limogeage de Sylvinho et l’arrivée de Rudi Garcia, le joueur a vécu des premiers mois compliqués à Lyon avant d’être victime d’une rupture d’un ligament croisé du genou en décembre.

A son retour, trop impatient, le joueur a mal vécu d’être remplaçant lors du Final 8 de la Ligue des Champions en août 2020. Prêté à Nice début octobre, il était parti pour se refaire une santé sur la Côte d’Azur avant d’être de nouveau victime de la même blessure, cette fois au genou gauche. Un pépin qui n’a pas empêché l’OGC Nice de lui proposer un nouveau prêt d’une saison.

« Essayer de m’imposer dans cet effectif de qualité »

Le natif de Champigny-sur-Marne a décliné, préférant « rentrer à la maison » : « J’ai eu le temps de réfléchir à ce que je voulais. A présent, je souhaite me stabiliser dans un club, en l’occurrence l’Olympique Lyonnais où je suis sous contrat jusqu’en juin 2024. Il y a également eu l’importance de Juninho, directeur sportif, qui a pris souvent de mes nouvelles et m’a témoigné la confiance nécessaire pour revenir à l’OL et essayer de m’imposer dans cet effectif de qualité. »

L’arrivée d’un nouvel entraineur, Peter Bosz a également fait partie de sa réflexion :

« C’est un coach expérimenté qui arrive à Lyon avec une philosophie qui correspond aux joueurs. Il va nous permettre de gravir les échelons et de continuer notre progression. J’ai également eu la chance de discuter avec lui. Il a pris de mes nouvelles avant de me signifier qu’il comptait sur moi, même si avant il faut que je retrouve mon niveau. »

Dans cette optique, Jeff Reine-Adélaïde s’astreint à un important travail de réathlétisation. A 23 ans, JRA a encore le temps de reprendre sa marche en avant, à condition de retrouver l’intégralité de ses moyens physiques.

Dans cette optique, le milieu de terrain s’est rendu au centre technique de Clairefontaine afin de travailler auprès des kinésithérapeutes qu’il a connus en équipe de France Espoirs dont il était le capitaine. En outre, son objectif est de retrouver les terrains d’ici la fin de l’année. Histoire, enfin, de reprendre sa marche en avant.

L’exception Reine-Adélaïde, les autres n’ont pas eu cette chance

Prêté à deux reprises la saison passée, Youssouf Koné a de nouveau été prêté une saison, à Troyes en Ligue 1. Parti une demi-saison à Brest, Jean Lucas a été transféré cet été à Monaco, en dépit de la confiance de Juninho et de Peter Bosz.

N’entrant ni dans les plans de Bruno Genesio et ni dans ceux de Rudi Garcia, Pape Cheick Diop n’a pas eu plus de chance avec Peter Bosz. Les données ont été différentes pour Joachim Andersen : prêté avec succès à Fulham la saison passée, le défenseur danois a été transféré contre 17,5 M€ au club anglais désormais entraîné par Patrick Vieira. Une exception dans cette liste :

Moussa Dembélé, prêté lors de la phase retour à l’Atlético Madrid, de retour à Lyon et bien déterminé à empiler les buts, comme en 2019/2020 quand il avait inscrit 24 buts toutes compétitions confondues sous le maillot des Gones. Nommé capitaine par Peter Bosz, il a commencé la saison très fort, avec déjà quatre buts au compteur.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi