jeudi 25 avril 2024

Jeux Olympiques : vers une “équipe B” pour Thierry Henry

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

La tendance se confirme : aucun joueur retenu pour l’Euro ne devrait jouer les Jeux Olympiques, pas plus que tous les espoirs qui évoluent à l’étranger…

Voilà déjà plusieurs semaines que Le Quotidien Du Sport a anticipé la grosse désillusion qui se prépare pour l’équipe de France masculine aux Jeux Olympiques. Une tendance confirmée par nos confrères de l’Equipe qui révélaient hier que le Real Madrid avait écrit à la Fédération Française de football pour lui signifier qu’il ne libèrerait pas ses Français pour jouer les J.O. de Paris (26 juillet – 11 août).

A LIRE AUSSI : EXCLU Thierry Henry pense à Dimitri Payet

Dans les faits cela pourrait concerner Edouard Camavinga, en âge d’être sélectionné, et Kylian Mbappé, annoncé chez les Merengue avec insistance. La quasi impossibilité d’enchainer Euro (14 juin – 14 juillet) et J.O. condamnait de toute façon Camavinga et Mbappé. Cela vaut aussi pour Olivier Giroud (même si ce dernier devrait être libre au 30 juin, son contrat avec le Milan AC n’étant pas prolongé) ou Antoine Griezmann, pressentis. Il en sera sans doute de même pour Raphaël Varane, dont le nom a circulé pour venir renforcer les Bleuets. La situation du Champion du Monde français reste toutefois floue, puisqu’il pourrait quitter Manchester United cet été.

Le Bayern, Leipzig, Salzbourg… Les clubs étrangers vont suivre le Real Madrid

Mais la position claire du Real Madrid est surtout le reflet de la volonté des clubs étrangers de garder leurs joueurs à disposition, dans une période très importante de la saison. Celle de la préparation et des premiers matchs officiels… Les gros clubs ne veulent surtout pas commencer la saison avec des joueurs déjà usés par un tournoi qui pourrait voir les Bleus aller loin. 

Comme déjà dit ici, la FFF négocie avec les clubs français pour qu’ils acceptent de libérer leurs joueurs (ce qui n’avait pas été le cas, il y a 4 ans pour les Jeux de Tokyo), notamment au nom du patriotisme, mais elle n’a aucune influence sur les clubs étrangers, dans lesquels évoluent 75% des joueurs ciblés par Thierry Henry. 

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le sélectionneur des Espoirs a largement ouvert sa dernière liste à des joueurs évoluant en Ligue 1, comme le gardien du Paris FC, Obed Mkambadio, le Lorientais Isaak Touré, le Brestois Bradley Locko, le Strasbourgeois Ismaël Doukouré, ou le Rennais Jeanüel Belocian. 

Leny Yoro aussi, bloqué ?

A ce jour, tout laisse à penser que le Bayern Munich ne lâchera pas Mathys Tell, ni Sacha Boey, que Chelsea ne libèrera pas Lesley Ugochukwu, ou que Leipzig ne va pas autoriser Lukeba à jouer les Jeux. Pas plus que Lucas Gourna-Douath ne sera libéré par Salzbourg (liste non exhaustive). 

La question se pose aussi pour le Lillois Leny Yoro, qui pourrait quitter le Nord de la France cet été. Quel que soit son futur club, on voit mal une équipe mettre environ 40 millions sur un joueur et se priver de lui pour la préparation et le début de saison. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi