dimanche 2 octobre 2022

Kylian Mbappé : le PSG n’a pas dit son dernier mot

À lire

Si la presse espagnols se réjouit après les propos de Kylian Mbappé (dans l’Equipe et sur RMC), le club de la capitale espère toujours garder le champion du monde, qui d’ailleurs, ne ferme pas complètement la porte à une prolongation.

Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo ont sans doute très moyennement apprécié les propos de Kylian Mbappé sur RMC (extraits) et dans l’Equipe aujourd’hui.

A leur lecture, on comprend que le club de la capitale aura plus de mal que prévu à prolonger le contrat de son jeune prodige, qui se termine au mois de juin prochain.

Dans le long entretien accordé à nos confrères, la n°7 parisien confirme sa volonté de quitter le PSG cet été. « Partir était la suite logique », explique le champion du monde.

Nouvelle offensive de Doha avant la trêve

S’il estime qu’on « en est loin », de le faire changer d’avis aujourd’hui, Mbappé ne ferme toutefois pas complètement la porte. « Cela fait suffisamment longtemps que je suis dans le foot pour savoir que la vérité d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui, ni celle de demain », explique-t-il. « Si on m’avait dit que Messi allait jouer au PSG, je ne l’aurai pas cru. Donc, on ne sait pas ce qu’il peut se passer. »

En attendant, une chose est certaine : l’attaquant du PSG est concentré à 200% sur le PSG et une saison qui pourrait s’avérer exceptionnelle. « Actuellement, mon avenir n’est pas ma priorité », précise Mbappé. « J’ai déjà gaspillé beaucoup d’énergie cet été et c’était usant.»

De son côté, le PSG n’est pas résigné à l’idée de le voir partir cet été. « Mbappé représente la différence entre le superficiel et le profond. Je ne vois pas Kylian partir à la fin de cette saison », estimait Leonardo en septembre (lire ici). Selon nos informations, Doha a fait de la prolongation de Kylian Mbappé une priorité et pourrait revenir à la charge au mois de décembre, avant la trêve.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi