dimanche 29 janvier 2023

La chronique de Noël Tosi : le PSG de demain, sans Messi ni Neymar !

À lire

Entraîneur très expérimenté, qui a baroudé sur plusieurs continents, dirigé une douzaine de clubs et été sélectionneur en Afrique, Noël Tosi* nous livre chaque lundi sa chronique. Il se glisse dans la peau du nouveau directeur sportif du PSG et nous propose son équipe pour gagner la Ligue des Champions

Nous avons fait la semaine dernière les constats des « plus et des moins de ce Paris Saint Germain » et de leur impossibilité d’aller au bout de cette Ligue des Champions (lire ici). Dans cet état d’esprit, j’ai essayé de penser un Paris Saint Germain différent pour la saison prochaine.

Tout d’abord et nous l’avons souligné la semaine dernière, il faut changer le style et la méthode. Pour cela il faut savoir si Messi, Neymar et Mbappé vont rester.

Un chamboulement total de l’effectif du PSG

Si c’est le cas il sera impossible de changer le style de jeu de l’équipe et le projet de jeu sera irrémédiablement le même, avec des hauts très hauts et des bas dues aux causes que nous avions identifier la semaine dernière (lire ici).

Alors à ce moment là puisque Pochettino est la priorité de Manchester, laissons-le aller là-bas, il sait apparemment parler anglais, ils vont mieux le comprendre. La venue de « Zizou » au Paris Saint Germain est une évidence…


Mais, prenons plutôt ici, l’hypothèse d’un chamboulement total de l’effectif possible. En tant que nouveau manager (virtuel ! ) du Paris Saint germain, ma priorité serait de conserver Mbappé … Vous allez me dire, c’est ce que tout le monde veut… « Tu n’innoves rien du tout ! ». Certes… mais c’est la suite qui va interpeller. On laisse partir Messi, Neymar,  et avec l’argent de la vente, on change complètement le style de l’équipe.

D’abord on se sépare d’un gardien. Comment prétendre être des recruteurs de haut niveau et prendre deux gardiens numéros 1 ? Il faut totalement être inconscient et ne pas respecter l’histoire du football et des gardiens de buts pour faire ce que Paris Saint Germain à fait !

Alaba – Koulibay en défense, Marquinhos au milieu

D’abord, deux grands gardiens ne vont pas supporter longtemps cette situation, et ensuite lors de chacun de leur match ils vont être fébriles… La preuve à Madrid, avec Donnarumma  !


Maintenant lequel des deux faire partir ? Malheureusement c’est Navas qui en fera les frais. Dans tous les clubs ou la hiérarchie des gardiens fonctionne il y a un numéro 1 et un numéro 2.

Ensuite, je recrute deux défenseurs centraux, dans l’optique de faire passer Marquinhos au milieu, qui deviendra plus fort défensivement. Presnel Kimbembé devra avoir un peu de concurrence… Mes priorités : David ALABA ( Real Madrid) et Kalidou Koulibaly de Naples. Oublions Virgil Van Dijk trop cher, dommage !!!

Haaland ou Lewandowski en pointe

Ensuite devant, c’est simple des milieux qui savent bien défendre, et des attaquants ayant un volume de jeu énorme :  Erling Haaland (Dortmund, qui rêve de jouer avec Mbappé) ou Robert Lewandoowski, dans le même style, et un autre ailier, Mikel Oyarzabal de la Real Sociedad.

On garde les couloirs et les milieux et je vous propose une équipe type :

Cette équipe aura d’autres valeurs et un autre style. Alors vous allez me dire : qui pour coacher cette équipe là ?

Il n’y a en a qu’un possible Marco Simeone (Atlético de Madrid). Avec lui les joueurs vont courir même la nuit, et ils vont se battre 120 minutes sur 90… Si ce n’est pas lui, cela pourrait aussi être Antonio Conte, autre entraîneur très exigeant envers ses joueurs et qui réussit partout où il passe. Ah oui une seule chose … Ils devront apprendre le français rapidement LOL !

*Premier technicien français à avoir entraîné aux États-Unis, Noël Tosi a commencé sa carrière sur un banc à l’âge de 27 ans. Passé par Grenoble, Nîmes, Gueugnon, Arles-Avignon, Angers et Cherbourg (entre autres) en France, il a aussi été sélectionneur du Congo et de la Mauritanie.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi