jeudi 23 mars 2023

La fin annoncée de l’équipe Ineos-Grenadiers ?

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

La puissante formation britannique, Ineos-Grenadiers n’a pu enlever une course de trois semaines la saison dernière. Une anomalie dans son histoire. Un des enjeux sera de revenir au premier plan en activant la carte jeunes puisque le départ de gros coureurs est à déplorer.

L’année civile 2022 n’avait pas bien commencé pour INEOS. En particulier pour Egan Bernal. Alors qu’il s’entraînait fin janvier sur ses routes, le Colombien a percuté l’arrière d’un bus. Le coureur, sérieusement touché, a mis plus de huit mois à revenir au sein du peloton.

Suite à cette lourde absence, l’équipe INEOS Grenadiers a dû revoir ses plans et changer de stratégie. Car inutile de préciser qu’on comptait énormément sur le champion colombien pour disputer le Tour de France.

Pas de grand Tour gagné, une première depuis 2015

A l’heure de faire le bilan, avec 39 succès, cette formation a fini dans le quatuor des équipes qui ont le plus gagné la saison dernière. Néanmoins la série d’INEOS Grenadiers de remporter un grand Tour par saison a été stoppée. Une première depuis 2015 ! Place désormais à la saison prochaine. Elle se fera désormais sans de grands noms qui ont quitté le navire : Van Baarle pour la Jumbo-Visma, Porte à la retraite, Adam Yates chez UAE, Dunbar chez Bike Exchange-Jayco, Carapaz et Amador chez EF-Education-EasyPost…

« En 2023, il y aura pas mal de jeunes coureurs dans l’équipe. On doit repartir sur ce qui a été bien fait la saison dernière. L’équipe a effectivement changé. On n’a certes pas gagné de grands Tours la saison passée, mais on a quand même remporté pas mal d’autres courses avec beaucoup de coureurs différents. On est chacun de plus en plus professionnels et on devient de plus en plus forts aussi. On a tous hâte d’être à l’année prochaine ! » promet Ben Swift.

Ineos-Grenadiers se tourne vers la jeunesse

Son cousin Connor, transfuge d’Arkéa Samsic, rejoint notamment la troupe. Il témoigne de ses vives attentes :

« Je suis très excité de pouvoir rejoindre INEOS Grenadiers. La manière dont l’équipe évolue avec cette nouvelle vague de jeunesse qui pointe est passionnante. Tout comme l’approche dynamique de course. Tout cela est rafraîchissant et j’ai très envie de faire partie de ce voyage. C’est une équipe que j’ai toujours regardée avec des coureurs qui m’ont toujours inspiré. Je suis vraiment impatient de porter cette tunique ».

Le natif du Yorkshire sera accompagné en particulier d’un certain Arensman, talentueux coureur prometteur néerlandais de 23 ans (voir encadré). Il faut s’attendre aussi à voir le TGV Ganna à une allure supersonique. Et Egan Bernal, affamé, tout donner la saison prochaine. Comme pour effacer à jamais son terrible accident. Ceux qui imaginent INEOS en perte de vitesse, pourraient déchanter.

La recrue : la sensation Arensman !

A seulement 23 ans, Thymen Arensman a totalement explosé chez DSM la saison dernière. Le jeune néerlandais a multiplié les performances de premier plan comme une 6ème place à Tirreno-Adriatico, une 3ème au Tour des Alpes, une 2ème place sur le Tour de Pologne et une magnifique 6ème place sur la Vuelta. En y remportant une étape au passage !

Il avait aussi grandement aidé Romain Bardet sur le Giro qu’il a achevé à une bien belle 18ème place. C’est un excellent coureur polyvalent très fort en montagne :

« INEOS est vraiment l’équipe de mes rêves. J’ai toujours été impressionné par leur manière de rouler à l’avant et de prendre la course en main. Je suis un coureur puissant qui apprécie les chronos et les longues ascensions. Je pense que c’est dans cette équipe et avec toutes leurs connaissances et leurs ressources que je pourrai continuer à progresser. C’est pour moi le choix idéal à ce moment de ma carrière ». Celui qu’on surnomme le Pélican de Deil est prêt à déployer ses ailes.

Transferts

Arrivées : Arensman (DSM), Hayter (Hagens-Berman-Axeon), Leonard (Team Franco Ballerini Due C), C.Swift (Arkéa Samsic), Tarling (Flanders Color-Galloo) Départs : Amador et Carapaz (EF Education-EasyPost), Dunbar (Bike Exchange-Jayco), Porte (retraite), Van Baarle (Jumbo-Visma), A.Yates (UAE Team Emirates)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi