dimanche 21 avril 2024

La galaxie de Mohamed Salah, le pharaon de Liverpool

À lire

La star égyptienne de Liverpool n’est pas venue seul conquérir l’Angleterre et l’Europe. Sa famille, ses amis, ses coéquipiers… Voyage au cœur de la galaxie Salah.

Salah Ghaly : son père

Ancien employé administratif dans un hôpital, Salah Ghaly a lui aussi caressé le cuir. Aujourd’hui, il s’assure du bon déroulement de la carrière de son fils.

Nasr Salah : son frère

L’Egyptien a une sœur et un frère. Très proche de ces derniers, il entretient la même passion pour le football avec son cadet. Mais seul Mohamed est parvenu à devenir professionnel.

Ramy Abbas Issa : son agent

C’est lui qui gère la carrière et qui conseille le Pharaon de Liverpool. Né et élevé en Colombie, il est aussi à moitié libanais, mais il a passé la majeure partie de sa vie aux Emirats Arabes Unis. Il est connu pour être dur en affaires. Lié à Salah depuis 2015, il a joué un grand rôle dans son arrivée à Anfield. Il fait pression sur Liverpool pour que le club augmente les revenus du joueur.

Magi Sadeq : son épouse

Devenue la femme de Mohamed Salah le 17 décembre 2013, c’est bien avant qu’avait démarré leur histoire. Les deux âmes sœurs s’étaient rencontrées dans leur école du village de Basyoun, au nord de l’Egypte. Dans la vie, Magi est biotechnologiste.

Makka et Kayan : ses filles

De l’amour de Mohamed et Magi sont nées deux petites filles Makka et Kayan. Makka est arrivée en 2014 est porte son prénom en l’honneur de la ville sainte musulmane de La Mecque. Kayan, la plus petite, est née en 2020.

Dejan Lovren : Son coup de cœur du vestiaire

« Merci pour tout ce que tu as fait pour moi » . Ce sont les mots de Mohamed Salah pour son ami Dejan Lovren après son départ de Liverpool. Tous les deux ont partagé pendant trois ans le vestiaire du club. Inséparables, leur complicité pouvait se ressentir au travers des réseaux sociaux. Aujourd’hui, le défenseur central évolue au Zénith Saint-Pétersbourg, mais continue de correspondre régulièrement avec Salah.

Zidane, Totti Et Ronaldo : ses idoles

Lors de son passage à la Roma, il a eu la chance de pouvoir jouer aux côtés de l’une d’entre elles. Il rejoint Totti et continue de grandir à ses côtés. Il a également croisé Zidane, sur le banc du Real Madrid à plusieurs reprises. En finale de la Ligue des Champions 2018 notamment, une très mauvaise soirée pour l’Egyptien qui était sorti sur une blessure et n’avait rien pu faire pour aider ses coéquipiers défaits par les Merengues de Zizou.

Heiko Vogel coach à Bâle, Bernhard Heusler Président de Bâle : les pionniers

Ce sont les hommes qui l’ont fait venir en Europe et qui lui ont fait découvrir la Ligue des Champions. Un excellent tremplin pour le Pharaon qui n’en était pas encore un, mais qui lui a permis de s’exprimer balle au pied aux yeux de nombreux recruteurs. Après le temps des sollicitations, il s’est engagé avec Chelsea.

Jürgen Klopp : son entraîneur

Après un passage raté dans le Chelsea de José Mourinho, Salah se relance en Italie du côté de la Fiorentina et de la Roma. Mais c’est à Liverpool, sous l’impulsion du coach allemand, qu’il va véritablement devenir le Pharaon que l’on connaît. Dès sa première saison, il inscrit 43 buts en 51 matches. Ensemble, ils iront conquérir la Ligue des Champions et la Premier League. Salah est le fer de lance de cette équipe de Liverpool, l’un des cadres de Jürgen Klopp.

Sadio Mané : l’autre Roi de Liverpool

Ensemble, ils forment une attaque magique. Une entente que l’on retrouve sur et en dehors du terrain. Comme de vrais amis, ils se disent les choses droit dans les yeux. Comme un jour où, lors d’un match face à Burnley, la tension est montée très vite entre eux après une action ratée de l’Egyptien alors que le Sénégalais était seul et semblait en mesure de pouvoir marquer. Mais, comme pour une famille, tout finit par rentrer dans l’ordre. Salah l’a déjà rappelé après les polémiques : « C’est mon meilleur ami et frère ».

Héctor Cúper : son ex-sélectionneur

L’Argentin a qualifié l’Egypte pour la Coupe du Monde 2018. Après un match de folie face au Congo, l’idole du pays Salah a converti un doublé qui a fait s’envoler toute sa nation vers la Russie. Hector Cuper et les coéquipiers de Salah viennent d’écrire l’histoire. Cela faisait depuis 1990 que le pays n’avait pas participé à une phase finale de Coupe du monde.

Carlos Queiroz : son sélectionneur

Il est le sélectionneur de la sélection égyptienne depuis cette année. Cet entraîneur portugais a construit son effectif autour de la star Salah pour décrocher une précieuse place en barrages de qualification pour la Coupe du Monde 2022. Il a su rebooster la star d’Anfield après les échecs à la Coupe du Monde 2018 et à la CAN 2019.

Mohamed Aboutrika : son ancien coéquipier en sélection

Ancien coéquipier de Mohamed Salah avec l’Egypte, ils sont toujours en contact et s’appellent souvent pour prendre des nouvelles. Aboutrika n’avait d’ailleurs pas hésité à monter au front pour le défendre devant la presse quand des rumeurs infondées sur une mésentente avec Sadio Mané avaient été évoquées.

Tual Fichaut

Le nouveau mag le Foot

Ne manquez-pas, Le Foot magazine, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi