jeudi 18 juillet 2024

Les mots durs de Laurent Blanc (OL) : « Dès le départ, je vois qu’ils ne vont pas faire le bon geste »

À lire

Laurent Blanc ne s’en cache plus, désormais, il dit tout haut ce que les supporters pensent de leur équipe. Le coach lyonnais pointe du doigt la faiblesse mentale de l’OL, incapable de marquer.

À Lyon, rien ne va, ou presque. Malgré un mercato de dernière minute, l’OL n’a pas réussi à enchainer après son succès contre Ajaccio. Et ce, après une multitude d’occasions, les Gones ont laissé deux points encore en route. C’est trop pour Laurent Blanc qui a vu une équipe dominatrice, tenter sa chance mais sans parvenir à marquer ce but qui ferait tant de bien.

L’ancien entraîneur du PSG va désormais droit au but. Le coach rhodanien n’y va pas de main morte pour pointer les difficultés lyonnaises du moment :

« C’est notre manque d’efficacité. S’il n’y avait pas d’occasions, je parlerais de domination stérile mais ce n’est pas le cas. Là, on manque de cette agressivité pour marquer des buts, on manque de spontanéité. Je vois des situations du banc de touche et je sens qu’ils ne vont pas faire le geste qu’il faut. Et si vous marquez, le déroulement du match n’est plus le même. Il faut marquer ce premier but, n’importe comment mais il faut marquer. Un penalty ? Je prends tout ».

L’OL est devenu un lionceau

Incapable de marquer, Lyon se contente d’un deuxième clean sheet de suite. Même si les adversaires sont modestes, il y a de quoi se rassurer défensivement. Les Gones ont eu le mérite de créer du jeu et des occasions nettes de but. Le problème, c’est le manque d’efficacité qui tue l’Olympique Lyonnais.

« Ils ont fait pratiquement tout bien, sauf marquer un but. Dans une bonne période, vous avez la confiance mais là, il faut montrer du caractère, de la personnalité. Je sais que je vais faire un contrôle, je mets sur mon pied, je frappe et je marque. C’est comme ça, que ce soit dans le jeu ou sur un corner, même si dans ce domaine, il nous manque de la taille ».

Laurent Blanc est allé plus loin dans ses propos en mettant les joueurs devant leurs responsabilités : « Sur le banc de touche, je vois dès le départ qu’ils ne vont pas faire le bon geste ».

Les titulaires ne sont pas les seuls à avoir des soucis à se faire. Le technicien lyonnais a rappelé à l’ordre les remplaçants comme ceux en fin de contrat. Blanc insistait sur le fait d’oublier sa situation personnelle pour aider le collectif à aller mieux. Un message que le champion du monde 98 rappellera volontiers en conférence de presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi