vendredi 14 juin 2024

Le journal de la Coupe de France : Wylan Cyprien face à son passé, les équipes de départ connues

Nantes - Nice (samedi, 21h)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Chaque jour, Le Quotidien Du Sport vous rapproche de la finale de la Coupe de France, avec les dernières infos, des portraits, des témoignages… Pour vous préparer au mieux à vivre ce grand événement.

Coupe de France, OGC Nice… c’est l’histoire de Wylan Cyprien, le Nantais

C’est en Coupe de France, le 23 janvier 2013, 5 jours avant de fêter ses 18 ans, que Wylan Cyprien a disputé son premier match chez les professionnels. C’était avec le RC Lens, pour une victoire sur le terrain du Stade Bordelais. Trois ans et demi plus tard, le Guadeloupéen, qui avait rejoint les Sang et Or en provenance du Paris FC à l’âge de 13 ans, s’engage avec l’OGC Nice, avec qui il confirme tous les espoirs placés en lui dans le nord.

Acheté par les Aiglons pour la modique somme d’1,5 millions d’euros, il fait une première grosse saison sur la Côte d’Azur (8 buts et 3 passes décisives, en 29 matchs), ce qui lui vaut d’être nommé dans la catégorie espoir pour les Trophées de Champions, malgré une grave blessure au genou (lors de la 29ème journée), qui le freine dans sa progression. Cela n’empêche pas l’OGC Nice de réaliser la meilleure saison de son histoire depuis une deuxième place en 1976, en terminant à la troisième place.

Revenu sur les terrains à la fin de l’automne 2017 le milieu du FC Nantes réalise ensuite deux belles saisons avec les Aiglons (11 buts et 5 passes décisives en 49 matchs), avant de rejoindre Parme, en Série A, sous la forme d’un prêt avec option d’achat obligatoire (à hauteur de 6,7 millions d’euros). Fin 2021, celui qui compte trois sélections avec les Espoirs, est prêté à Nantes par le club, relégué en Série B, où il n’a fait que 13 apparitions, et avec qui il est sous contrat jusqu’en 2025.

> Jean-Claude Suaudeau : « A Nantes, on avait 30 ans d’avance sur le Barça ! »

A son arrivée, il doit se remettre d’une longue absence (près de trois mois) et met du temps à retrouver son niveau de jeu, pour postuler au sein du milieu d’Antoine Kombouaré, qui tourne bien.

Neuf ans quatre mois après ses débuts, la Coupe de France arrive pour marquer une nouvelle étape dans sa carrière, avec la possibilité de remporter un premier titre.

Ensuite, il sera question de son avenir. Nantes a la possibilité de l’acheter à Parme contre 8,5 millions d’euros. Somme que Waldemar Kita aimerait voir sensiblement baisser. Le résultat de la finale, et la possibilité de disputer la Ligue Europa la saison prochaine, aura certainement son importance dans les négociations…

Les équipes de départ connues

Antoine Kombouaré l’a reconnu : sa réflexion ne porte plus que sur un poste ou deux au maximum. Pour le reste, l’entraîneur du FC Nantes connaît l’équipe qui va débuter demain. La plus grande interrogation concerne le milieu récupérateur placé devant la défense. Un poste que se disputent Cyprien et Moutoussamy. Avec un avantage pour le premier.

Côté Niçois, Gouiri devrait être préféré à Dolberg en attaque, alors que Bard a un petit avantage sur Amavi pour le poste de latéral gauche.

Nice : Bulka – Lotomba, Todibo, Dante (cap.), Bard (ou Amavi) – Kluivert, Lemina, Rosario, Thuram – Delort, Gouiri (ou Dolberg).

Nantes : Lafont (cap.) – Girotto, Castelletto, Pallois – Corchia, Cyprien (ou Moutoussamy), Chirivella, Merlin – Blas, Kolo Muani, Simon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi