mercredi 22 mai 2024

Le prodige Juan Ayuso (UAE Team Emirates) peut-il écraser la Vuelta ?

À lire

Pour beaucoup de raisons, cette Vuelta 2023 très montagneuse (13 étapes de montagne) a de grandes chances d’être celle du petit prodige espagnol, Juan Ayuso. A moins que Pogacar s’invite à la fête ?

« J’ai terminé 3ème en 2022, pourquoi ne pas rêver de gagner en 2023 ? » Conscient de ses possibilités, après son premier podium, Juan Ayuso aborde sa seconde Vuelta avec énormément de confiance et la certitude qu’UAE Team Emirates sera « à mes côtés pour non seulement continuer à grandir, mais aussi à obtenir des victoires. L’équipe va me soutenir pour tenter de faire mieux que 3ème ! » L’exemple de précocité de son coéquipier, Pogacar, encourage l’Espagnol à redoubler d’ambition.

Dans une Vuelta qui a encore accentué ses pourcentages en passant par les Pyrénées françaises (arrivée au sommet du Tourmalet le 8 septembre), sans savoir encore exactement la nature du plateau proposé, en attendant que Bernal, Carapaz, Pinot, Roglic, Almeida ou Vlasov se décident, ou pas, à effectuer le doublé Giro ou Tour-Vuelta, on retrouvera le jeune belge Cian Uijtdebroeks (BORA).

Ayuso, le plus à l’aise ?

Enric Mas à la tête de Movistar et toujours aussi frustré de ses trois 2èmes places (2018, 2021 et 2022) et Carlos Rodriguez (INEOS) ou Christian Rodriguez (Arkéa Samsic), prêts à retarder la mise sur orbite d’un Ayuso qui sait pouvoir compter sur l’expérience de João Almeida, 5ème en 2022 et bien plus qu’un leader de rechange pour une formation émirati qui rêve d’un grand chelem en 2023 avec Almeida (Giro), Pogacar (Tour) et Ayuso (Vuelta).

Mais ce scénario pourrait voler en éclats si Remco Evenepoel revenait défendre son titre (après le Giro), et si d’aventure Pogacar décidait de se rendre en Espagne pour la première fois : « Je ne peux pas confirmer ma présence à 100%, déclarait-il en fin d’année, mais je serais heureux si cela se produisait. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi