jeudi 25 avril 2024

Le PSG bien trop à l’étroit au Parc des Princes

À lire

Dès demain soir pour sa présentation devant le public du Parc des Princes, Lionel Messi risque de se sentir un peu à l’étroit dans l’enceinte de son nouveau club. Plutôt qu’un déménagement, le PSG envisage un agrandissement de son stade en 2024.

Avec une capacité de 48 000 places, le Parc fait en effet pâle figure à côté des 120 000 spectateurs qui s’amassent au Camp Nou pour chaque rencontre du Barça.

Si le PSG fait désormais partie des huit plus grands clubs européens et qu’il se présente comme l’un des grands favoris pour remporter la Ligue des Champions avec un recrutement XXL, son stade n’est clairement pas à la hauteur. Quand le Real joue devant 81 000 spectateurs et que le Bayern accueille 75 000 supporters, le Parc fait figure de petit poucet sur la scène européenne où seul Chelsea et les 40 000 spectateurs de Stamford Bridge fait pire.

Même en France, le PSG est largement devancé par le  Vélodrome (67 000 spectateurs) ou le Groupama Stadium (59 000 places). Un comble !

Francis Graille : « Le PSG a besoin d’un nouveau stade plus grand que le Parc ».

Pour Francis Graille, ancien président du PSG, une nouvelle enceinte est obligatoire pour que le PSG poursuive son évolution. « Une nouvelle enceinte avec davantage de capacités d’accueil leur permettrait d’augmenter la rentabilité et de ne plus être aussi dépendant du sponsoring venu du Qatar », explique ce dernier dans un entretien exclusif pour le QDS. « Le PSG a besoin d’un nouveau stade plus grand que le Parc ».

A moins que l’on agrandisse le Parc des Princes, ce qui a toujours été la volonté de Nasser Al-Khelaïfi. Alors que le président du PSG œuvre dans ce sens depuis plusieurs années, l’idée semble enfin être admise par Anne Hidalgo et son équipe. « L’attractivité, la notoriété du PSG mérite une enceinte offrant plus de places pour les spectateurs », a notamment expliqué Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo sur Europe 1.

Des propos relayés par nos confrères de l’Equipe qui expliquent que le projet d’agrandissement à 60 000 places pourrait se réaliser après les Jeux de 2024. Pierre Rabadan, l’adjoint au Sport à la mairie de Paris, a d’ailleurs confirmé que « des architectes travaillent sur les possibilités qui existent pour agrandir la capacité du Parc des Princes ». Interrogé sur France Bleu, l’élu précise toutefois que « ce sont des sujets qui dépassent la simple volonté des uns et des autres. Il y a des sujets techniques et des montages organisationnels pour le club qui sont très importants. » 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi