mardi 21 mai 2024

Les 15 dates qui résument le début de saison de l’OL

À lire

Les 15 dates du début de saison de l’OL. Le Quotidien du Sport (avec Le Foot Lyon) revient sur ce début de saison surprenant pour les Gones.

Dimanche 22 septembre : « Le penalty est une aberration »

L’OL s’incline 2-1 sur la pelouse du PSG à cause d’un but de Mauro Icardi dans le temps additionnel. Mais c’est surtout le penalty obtenu par Neymar aux dépens de Malo Gusto qui cristallise la colère de Jean-Michel Aulas : « Le penalty est une aberration, la VAR aurait dû intervenir. Les joueurs ne méritaient pas de perdre. »

Lundi 23 septembre : Les éloges pour paqueta

Malgré la victoire de Paris, c’est bien Lucas Paqueta qui a gagné le trophée d’homme du match par tous les spécialistes. « Il a été extraordinaire », résume Peter Bosz.

Mardi 5 octobre : L’émotion d’Ada

625 jours après son dernier match officiel, Ada Hegerberg est de retour sur les terrains. La Norvégienne participe en fin de match au succès de son équipe sur la pelouse de Göteborg (0-3) en Ligue des Champions.

Mardi 12 octobre : Parker se rappel au bon souvenir d’Aulas

Dans l’émission « En Aparté » sur Canal + , Tony Parker réitère sa volonté d’à terme succéder à Jean-Michel Aulas à la tête de l’OL : « Je sais qu’il en a beaucoup parlé dans les médias l’année dernière et pourquoi pas. J’essaie d’apprendre tous les jours. De toute façon, j’espère qu’il sera encore avec nous pendant très longtemps. Et le jour où il voudra passer la main et que quelqu’un lui succède, j’espère qu’il sera fier s’il veut que ce soit moi. En tout cas moi je me prépare. »

Dimanche 24 octobre : « une faillite mentale »

Alors que l’OL menait 2-0 à Nice à la 80ème minute, il s’incline finalement 3-2. Cela faisait 36 ans qu’une équipe de Ligue 1 n’avait pas perdu après avoir mené de deux buts à dix minutes de la fin ! Après le match, Anthony Lopes parlait d’une « faillite mentale » totale.

Mercredi 27 octobre : « aucune inquiétude »

En dépit d’une peu flatteuse 9ème place après 11 journées de championnat, Jean-Michel Aulas se montre rassurant : « Certes, il y a de la discrétion, mais il n’y a pas d’inquiétude. Le discours de Peter Bosz est un discours que je comprends. Nos analystes statisticiens pensent que l’on va très bien terminer la saison. » Si les statisticiens le disent…

Jeudi 4 novembre : déjà le printemps

En dominant le Sparta Prague (30), l’OL s’assure d’ores et déjà la 1ère place de son groupe A de Ligue Europa synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa avec un match retour à Décines le 17 mars.

Dimanche 7 novembre : Genesio humilie Bosz

L’OL est laminé à Rennes (4-1) à l’occasion de la 13ème journée de L1. Les deux entraîneurs avaient changé de système tactique avant ce match, Peter Bosz en ressort largement battu par Bruno Genesio.

Mardi 17 novembre : la bombe de Juninho

Invité de Jérôme Rothen sur RMC, le directeur sportif met les pieds dans le plat en annonçant presque son départ pour l’été prochain ! « J’espère bien finir la saison, et à la fin, normalement, c’est fini. J’avais dit trois ans. Je vais bien réfléchir à la fin de la saison. Mais, dans ma tête, c’était pour trois saisons. » Une sortie dont l’OL se serait bien passé quelques jours avant de recevoir l’OM.

Jeudi 19 novembre : Paqueta à L’honneur

Pour la première fois de sa carrière, Lucas Paqueta est élu joueur du mois de L1. Couronné pour ses prestations en octobre, le Brésilien est le premier Lyonnais à recevoir ce prix honorifique depuis Jeff Reine-Adelaïde en novembre 2019.

Dimanche 21 novembre : L’olympico De La honte

Le match entre l’OL et l’OM arrêté au bout de quatre minutes après que Dimitri Payet ait été touché par une bouteille jetée depuis le virage nord par un supporteur de l’OL. Après deux heures de tergiversations, le match a pris fin. Pour sa défense, l’OL plaide pour un « acte isolé ».

Lundi 22 novembre : L’heure Des comptes

Réunie en urgence, la commission de discipline de la Ligue inflige à l’OL à titre conservatoire un match à huis clos, contre Reims le 1er décembre, en attendant un verdict définitif le 8 décembre. Jean-Michel Aulas plaide la cause de son club pour éviter la défaite sur tapis vert : « Je n’imagine pas que ce OL-OM ne soit pas rejoué ».

Lundi 22 novembre : tension à tous Les étages à L’OL

Déjà grandement perturbé par la déclaration de Juninho la semaine précédente, l’ambiance est volcanique au sein du club lyonnais, tant les graves incidents entre l’OL et l’OM ont laissé des traces. Beaucoup d’observateurs reprochent notamment à Jean-Michel Aulas d’avoir manqué de hauteur à chaud.

Mardi 23 novembre : L’État met la pression

A l’issue d’une réunion avec les instances du football français, dont Jean-Michel Aulas, les ministres des Sports et de la Justice, le ministre de l’intérieur annonce que des mesures seront annoncées dans les quinze jours pour apaiser la situation dans les stades de L1.

Ne manquez-pas, Le Foot Lyon, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi