lundi 4 mars 2024

Les 50 qui vont faire 2024 (épisode 3) : Joao Félix – Vinicius jr., duel de titans en Liga

À lire

Suite de notre série sur les 50 joueurs qui vont faire 2024, avec de sacrés talents !

Alvarez, Vinicius, Thuram, Felix, ils appartiennent à 4 clubs de légende et ont un point commun, celui d’être décisif à chaque instant pour leur équipe. Ils seront à suivre avec attention en 2024.

Lois Openda – RB Leipzig

La révélation lensoise de la saison passée, transférée au RB Leipzig cet été, n’a pas tardé à s’imposer en Bundesliga, mais sans parvenir pour autant à être aussi efficace avec les Diables Rouges où il n’avait plus marqué depuis le 18 novembre… 2022, seulement son 2ème but en 14 sélections. La perspective de disputer son premier Euro peut être un déclic pour juguler la concurrence de Lukaku, Batshuayi, Bakayoko, Trossard ou Doku.

Ce qu’on lui souhaite pour 2024 : qu’il finisse meilleur buteur de la Ligue des Champions

À LIRE AUSSI : toute l’actualité des transferts en direct

Federico Chiesa – Juventus

Trois ans après, c’est avec un Chiesa au top de sa forme que la Squadra Azzura a arraché de haute lutte sa qualification pour défendre son titre de 2021. En attendant de reprendre sa place en Coupe du monde, l’Italie se contente de l’Euro et peut remercier la vista de son meneur de jeu, trop souvent blessé ces dernières années. Depuis son transfert à la Juve en juin 2022, Chiesa a en effet manqué 82 matches, soit plus d’un tiers, ce qui l’a forcément freiné dans son ascension. Freiné, mais pas stoppé.

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : que les blessures ne le rattrapent pas…

Vinicius Junior – Real Madrid

Blessé en août avec le Real, puis en novembre peu après son retour à la compétition avec la Seleçao, l’international brésilien n’avait pas encore vraiment débuté sa saison qu’il devait aussi renoncer à la Copa America (rupture du biceps fémoral). L’ancien alter ego de Benzema n’a pas encore eu le temps de créer des automatismes avec Bellingham… pour le plus grand bonheur du Barça et de tous ceux qui ont déjà croisé le chemin des Merengue… ou qui vont le faire.

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : qu’il soigne définitivement sa blessure à la cuisse gauche

Julian Alvarez – Manchester City

En 2023, il a su répondre à tous ceux qui lui prédisaient une place au chaud sur le banc des Citizens. Entre Haaland, Doku, Foden et Grealish, il a su trouver une place de choix en inscrivant 17 buts pour une première saison agrémentée de quatre trophées en plus de la Coupe du monde. Sa montée en puissance se confirmait cette saison avec un impact de plus en plus grand sur le jeu des Citizens et la perspective de défendre en 2024 tous les trophées acquis en 2023.

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : qu’il continue d’être au bon endroit, au bon moment…

Marcus Thuram – Inter Milan

Alors que sa volonté de rejoindre la Serie A en avait surpris, déçu, beaucoup, le choix validé par le paternel se révèle pertinent. Si les Nerrazzuri caracolaient en tête avant la trêve, ils le devaient en grande partie à l’international français repositionné à un poste d’avant-centre où il peut exprimer toutes ses qualités de buteur, mais aussi de passeur. De quoi lui permettre de briguer le poste en équipe de France ?

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : que Giroud range définitivement les crampons…

Victor Boniface – Bayer Leverkusen

Revenu d’une dépression consécutive au décès de sa maman et d’une rupture d’un ligament croisé qui l’a entraîné vers l’alcool, le résilient Victor Boniface est la révélation de la première partie de saison en Bundesliga. Meilleur attaquant de l’étonnant leader (9 buts et 7 passes décisives en 15 matches), le néo-international nigérian de 23 ans, formé en Norvège et passé une saison par l’Union Saint Gilles, sera forcément à la Une en 2024 entre la CAN, la Ligue Europa et la qualification pour la Ligue des Champions.

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : qu’il confirme son statut de meilleur buteur de la Ligue Europa acquis avec Saint Gilles la saison passée.

Cody Gakpo – Liverpool

Ephémère éclaircie dans le ciel des Oranje lors de la dernière Coupe du monde, le milieu offensif formé au PSV Eindhoven n’a toujours pas réussi à faire la même unanimité avec Liverpool. Blessé en début de saison, il devait reprendre en début d’année pour prendre le train des Reds en route, leur permettre de rester tout en haut de la Premier League, aux Oranje de retrouver leur gloire d’antan. Pas simple, mais pas impossible.

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : qu’il redevienne mécanique, comme les Oranje !

Rodri Hernandez – Manchester City

Suspendu trois matches en début de saison, City a perdu… les trois. C’est dire l’importance de l’international espagnol dans le système Guardiola. Malgré sa 5ème place au Ballon d’Or, Rodri fait partie de ces joueurs sous-évalués qui n’ont pas la notoriété qu’ils méritent. Car l’homme qui a permis à City de gagner sa première Ligue des Champions est certainement le meilleur milieu défensif du monde.

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : qu’il monte sur le podium du Ballon d’Or

Eli Kroupi Junior – Lorient

A 15 ans, il signait son premier contrat professionnel. Un an et demi après, la nouvelle pépite des Merlus a déjà inscrit 4 buts en L1 dont un doublé retentissant sur la pelouse de l’OL en octobre. S’il continue de gravir les échelons à vitesse grand V, à ce rythme, Eli Kroupi Junior ne tardera plus à dépasser son paternel, vainqueur de la Coupe de France avec Lorient en 2002.

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : qu’il accroche les Espoirs pour gagner les JO de Paris

João Félix – FC Barcelone

Déprimé à Chelsea, il revit à Barcelone où le parfum de la Liga l’a replacé dans la hiérarchie des meilleurs attaquants de la planète. Dans une équipe qui pratique un jeu plus adapté à ses qualités de technicien, il a repris le cours de sa progression en redevenant une alternative de très haut niveau, titulaire avec Xavi comme avec Roberto Martinez.

Ce qu’on lui souhaite en 2024 : qu’il pousse définitivement CR7 vers la retraite…

À LIRE AUSSI : les belles révélations de 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi