mardi 5 mars 2024

Les arguments de la “Ligue Européenne de football”, plus ouverte que la Super Ligue, qui menace la Ligue des Champions

À lire

C’est la compétition qui a provoqué une levée de boucliers juste après le confinement. Le Real, le Barça et la Juve sont les 3 grands clubs qui défendent encore cette compétition qui propose toujours plus d’argent à se partager. Si la première version était très critiquée, le nouveau format ne manquera pas de faire réagir.

C’est le projet qui a rendu fou les 5 grands championnats. Lorsque le Real, le Barça et la Juve, soutenus par Chelsea et Manchester United, ont annoncé la création de la Super Ligue, les passionnés de foot ont tremblé.

Un peu moins de deux ans plus tard, l’idée, balayée par l’UEFA, revient en force. Le projet a été revu et corrigé, et change de no, pour s’appeler : Ligue Européenne de Football. Un nom moins clinquant, mais plus populaire. Et tout le combat est là.

Le nouveau format de compétition se veut plus ouvert et au mérite. En principe, la Ligue de Football Européenne pourrait accueillir entre 60 et 80 clubs répartis sur plusieurs divisions. De plus, elle serait plus “méritocratique” contrairement à la Super Ligue, présentée comme une Ligue fermée.

Cette nouvelle configuration de la Super Ligue n’enlève pas le sentiment de « pompe à oseille » que procure cette nouvelle option pour les clubs. Il faut dire que pour revenir avec un nouveau projet, les clubs “rebelles” ont revu complètement la copie. Avec encore plus de moyens financiers, distribués à plus de clubs.

Un argument choc : 400 millions redistribué au foot amateur

Mais avec une nouveauté de taille : plus de 400 millions d’euros seraient dédiés au foot amateur, à la santé des joueurs et le foot féminin ! Un sacré argument pour séduire les détracteurs d’hier. D’ailleurs, le Real a beaucoup poussé pour mettre en place une formule qui soit plus en adéquation avec les attentes du football.

De quoi agiter les coulisses de l’UEFA. L’instance européenne surveille de très près les intentions du Real Madrid, du FC Barcelone et de la Juventus de Turin. Complètement opposée à cette idée, l’instance européenne suit le dossier avec une attention toute particulière. Les intérêts financiers sont énormes pour la haute instance du football européen.

En effet, l’UEFA ne veut surtout pas de concurrent à la Ligue des Champions, qui se prépare du reste à connaitre une nouvelle formule. Une compétition que le Real a gagné 14 fois (un record). Ce serait un pied de nez de la Maison Blanche à l’ensemble du football européen.

Pour le moment, le Président du Real, Fiorentino Perez est le seul qui croit encore (officiellement) en ce projet. Les Madrilènes défendent la Ligue de Football Européenne, sans pour autant quitter la Ligue des Champions. Pour le moment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi