dimanche 23 juin 2024

Les chiffres forts de Dylan Teuns (Bahrain Victorious), vainqueur de la Flèche Wallonne

À lire

Dylan Teuns (30 ans) est l’un des hommes en forme du printemps. Vainqueur de la Flèche Wallonne en domptant un Alejandro Valverde plus jeune que jamais, le rouleur belge sera à surveiller de près dans les semaines à venir. Retour sur sa carrière en chiffres.

2005

Son père était fan de Bob Dylan, c’est pour cela qu’il a appelé son fils Dylan, il était aussi fan de cyclisme et lui a acheté son premier vélo en 2005. Dylan Teuns est, lui, devenu fan de cyclisme en regardant Tom Boonen sur les classiques flandriennes.

19

Dylan Teuns a impressionné le staff médical très jeune. Lors d’un test à l’effort destiné à avoir sa première licence, le médecin lui a dit qu’il avait à 13 ans des valeurs d’un cycliste de… 19 ans !

1

Il vient de s’offrir la plus belle victoire de sa carrière avec la Flèche Wallonne. C’est une classique qu’il affectionne, il avait déjà terminé 3ème en 2017. Cette année, il n’a pas laissé passer l’occasion de s’imposer en devançant Alejandro Valverde, le spécialiste de l’épreuve puisqu’il s’y est imposé à cinq reprises. A 30 ans, le Belge remporte enfin une grande course du calendrier, un succès que lui promettaient les observateurs à ses débuts, mais il a eu du mal à confirmer. Il était souvent placé, rarement gagnant.

2

Sur le Tour de France, il a réalisé un 100% puisqu’en deux participations il a remporté deux étapes, la 6ème étape en 2019 et la 8ème en 2021. Son profil de puncheur-baroudeur correspond parfaitement aux premières étapes nerveuses de la Grande Boucle. Il compte trois participations à la Vuelta, il n’y a jamais gagné, mais a porté le maillot de leader pendant un jour en 2019.

2017

En 2017, il remporte sa première course à étapes en gagnant une étape et le classement général du Tour de Pologne. Une année faste pour lui puisqu’il avait terminé, un peu à la surprise générale, 3ème de la Flèche Wallonne.

Ces victoires en Pologne lui offrent ses premiers succès en World Tour et il s’impose comme un coureur à suivre de près sur les classiques ardennaises et dans les courses à étapes d’une semaine.

4

Il a passé quatre saisons chez BMC avant de signer chez Bahrain-Merida en 2019. Sous le maillot de la BMC, il a fait le boulot jusqu’au bout puisque lors de sa dernière course il a terminé sur le podium (3ème) du Tour de Lombardie. C’était son premier podium sur un Monument.

2022

Le rouleur belge s’est engagé pour deux saisons avec Bahrain en 2019. Il a ensuite prolongé d’une saison. Il sera donc libre de s’engager où il veut en fin de saison. C’est seulement la deuxième équipe de sa carrière, Teuns est fidèle, il a passé cinq ans chez BMC, il dispute avec Barhain sa quatrième saison.

Il devrait changer d’équipe, les deux parties ne veulent pas poursuivre l’aventure, Lotto Soudal et Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux sont sur les rangs, mais il n’est pas sûr que Wanty puisse accéder à ses prétentions financières. A 30 ans et avec la belle saison qu’il réalise il a également remporté la 1ère étape du Tour de Romandie il tentera de signer un dernier beau contrat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi