vendredi 19 août 2022

Les confessions de Grégory Alldritt (La Rochelle) : « J’étais fan d’Harinordoquy »

À lire

Grégory Alldritt est l’un des hommes forts de La Rochelle et des bleus. Le meilleur 3ème ligne européen s’est confié sur sa carrière et ses goûts.

Premier club

« J’ai débuté le rugby à l’âge de 5 ans à Condom dans le Gers. Ensuite mes parents ont déménagé à Auch et j’ai intégré le club à 10 ans. »

Premier poste

« J’ai toujours été 3ème ligne. Dès mes débuts, j’avais déjà le physique pour évoluer à ce poste. Il m’a plu immédiatement, il regroupe beaucoup d’aspects, la touche, la défense, l’attaque, c’est un poste complet qui m’a toujours plu, je m’y suis senti épanoui d’emblée. »

Premier essai en Top 14

« A Clermont (le 4 mars 2018, Ndlr). C’est la fin de match donc il est un peu anecdotique. A la suite d’un pick and go, du grand travail de nos avants j’aplatis derrière la ligne. Il nous permettait quand même de ramener un point de bonus défensif (défaite 21-17, Ndlr). »

Première sélection

« Sur le Tournoi 2019 face au Pays de Galles. J’étais surpris, je ne m’y attendais pas. Ce serait prétentieux de ma part de dire que je m’y attendais. On en parlait dans les médias, mais je n’y croyais pas jusqu’à ce que notre entraîneur Grégory Patat me prévienne que j’étais pris. J’avais eu une discussion avec Gregor Townsend le sélectionneur écossais, mais je ne pouvais pas jouer pour l’Ecosse car je n’avais aucun parent né en Ecosse. De toute manière, j’ai toujours vécu en France, j’aurais porté le maillot des Bleus même si j’ai encore des attaches en Ecosse puisque mon frère y vit. »

Première idole

« Imanol Harinordoquy, j’étais fan de Biarritz. »

Premier match comme spectateur

« Des matches en tribunes à Auch, mais surtout un France-Afrique du Sud au Stadium de Toulouse. J’y étais allé avec mon père. Je me souviens que c’était une grosse équipe de France avec Barcella ancien auscitain. On s’était régalés. »

Premier match comme téléspectateur

« Mes parents n’avaient pas le bouquet satellite donc on regardait les matches du Tournoi ou de Coupe d’Europe qui passaient sur France Télévisions. L’un des premiers matches marquants que j’ai vu à la télé c’était bien sûr un match du BO à Anoeta en Coupe d’Europe. »

« Mon père m’a transmis sa passion pour la guitare »

Premier capitanat

« Je l’ai été à Condom, à Auch. Avec La Rochelle, c’était la saison dernière lors d’un match à Bayonne. »

Premier ami dans le rugby

« Paul Graou. On s’est connus à Condom, on a aussi été coéquipiers à Auch. »

Première rencontre avec Galthié

« Lors de la préparation pour la Coupe du monde. Il était venu épauler Jacques Brunel. Je n’avais aucune opinion à son sujet, tant que je ne connais pas les gens je ne me fais aucun avis sur eux. On a rapidement eu une bonne entente. »

Premier salaire

« A 19 ans, à Auch je touchais 150 euros/mois. J’en avais assez pour payer l’essence pour faire mes allers-retours entre Auch et Toulouse pour aller voir ma famille. »

Première voiture

« Une Toyota Yaris. Mes parents en avaient acheté une à mon grand-frère et j’ai récupéré la Yaris. »

Première passion

« Ma première et la plus importante, c’est la nourriture (rires). J’adore manger de la charcuterie, des bons plats. Sinon j’aime aussi la musique, la guitare, mon père y jouait, il m’a transmis sa passion, mais je reste un amateur. »

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi