jeudi 23 mai 2024

Les fans de l’OL vident leur sac : « On s’ennuie au stade »

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Après un exercice 2021/2022 parfois miné par les tensions entre l’OL et ses groupes de fans, ces derniers ont des exigences pour la prochaine saison. Les supporters de l’OL se livrent sans concession.

Lucas Recorbet, membre des Bad Gones 87 (Kop Virage Nord)

“Sportivement parlant, la saison n’a pas été une réussite. Excepté le quart de finale de Coupe d’Europe qui cache un peu ces mauvais résultats et la déception, nous nous attendions tous à mieux. Chaque saison, c’est difficile de faire moins bien que la précédente au vu de la médiocrité des résultats année après année. A chaque fois, c’est pareil, on a une équipe toujours plus inconstante, avec des résultats en dents de scie, et en plus personne nous montre que l’envie de rebondir est là. A chaque fois que l’on va au stade, on s’ennuie, il n’y a pas de fond de jeu, pas d’intensité, pas de progrès par rapport aux matches d’avant, on n’arrive jamais à tenir un score. C’est très décevant et désespérant.

« La communication est très éloignée des actes, on ne sent pas de proximité et on nous envoie une horde de messages négatifs. Le départ de Juninho sans remerciements en est le symbole. On ne nous envoie pas de signaux de confiance dans le club. Les joueurs nous saluent très peu après les matches, on nous fait même des chuts alors qu’on se déplace tous les week-ends pour supporter notre équipe. Pour la prochaine saison, on souhaite avant tout sentir l’envie de respecter le maillot de la part des joueurs, des dirigeants, et de tous les membres du club. »

« Suivre leurs belles paroles de pré-saison et de les assumer sur la suite. On sait qu’on entendra des beaux discours avec des nouvelles ambitions, je veux juste qu’ils se donnent les moyens de les atteindre. Franchement, on a un beau budget, avec des infrastructures incroyables, peut-être les plus belles de France, avec un beau public, et un président qui a toute l’expérience du très haut niveau. »

« Alors avec tout ça, il nous faut retrouver le haut du classement, avec une place en Ligue des Champions, c’est obligatoire, c’est notre place. On veut voir un club qui se déchire pour les résultats, être honnête avec ses supporteurs. Une bonne remise en question cet été, trier l’effectif et puis après on aura que deux compétitions sur lesquelles se concentrer l’année prochaine alors là, on n’a pas le droit à l’erreur.’’

Thierry Boirivent, vice-président des rouge et bleu

“Un bilan plus que mitigé cette saison car malgré un joli parcours en phases de poule de Ligue Europa, nous avons loupé le coche en quarts de finale. En championnat, nous sommes à notre place tant notre saison a été irrégulière. Les relations se sont tendues entre toutes les strates du club et en particulier avec les principaux groupes en place, le fait de résultats sportifs médiocres, mais aussi en raison de nombreux accrocs de la saison avec une certaine frange de supporteurs. Concernant notre groupe, cela n’a pas changé grand-chose même si parfois nous sentons certains de nos membres agacés par le comportement de nombreux joueurs.

Nous souhaitons une saison plus calme, plus posée et ce à tous les niveaux. On espère retrouver l’Europe le plus rapidement possible grâce à un projet bien construit, bien préparé avec les bonnes personnes à tous les étages du club. J’espère que l’on va repartir très vite de l’avant car avoir son propre stade, de telles infrastructures sans jouer dedans les matches européens, les plus beaux, c’est vraiment dommage ! J’ai vraiment bon espoir car je pense qu’une grande lessive va arriver cet été ! Et ce afin de retrouver un grand Olympique Lyonnais. L’unique revendication que l’on a : ne faisons pas semblant, jouons à fond tout le temps !’’

Anthony*, membre des lyon 1950 (kop virage sud)

“D’un point de vue purement sportif, c’est clair que la saison est ultra décevante. Nous sommes l’Olympique Lyonnais, on doit jouer le podium tous les ans. Malheureusement cela fait plusieurs années maintenant que l’ancien OL est bien loin. C’est d’autant plus rageant quand on voit que dans certains grands matches on peut sortir des prestations dignes des plus grands clubs et la semaine suivante perdre contre le dernier du championnat avec une prestation médiocre, malheureusement c’est ça qu’est devenu notre OL. »

« Côté supporteurs, c’est juste dommage de voir que l’on donne du temps à ce club pour en retour obtenir des résultats comme ça. Pour l’année prochaine je pense qu’un bon ménage ferait le plus grand bien. »

« Et ce majoritairement concernant les joueurs car je pense personnellement que Peter Bosz peut être le coach qu’il nous faut. Mais il faut aussi repenser les choses au niveau direction. Le départ de Juni a été quelque chose de très dur à avaler surtout vue la manière dont cela a été fait et je pense qu’une personne comme Vincent Ponsot n’a rien à faire en tant que directeur du football au club. C’est désormais à nous de garder uniquement des éléments, aussi bien chez les joueurs que dans le staff et la direction, qui vont tous dans le même sens et ont l’amour de ce maillot comme nous l’avons. En réalité, je pense malgré tout que la saison prochaine peut être prometteuse.« 

« On a toujours une très bonne formation, il ne faut pas l’oublier, avec des joueurs comme Caqueret, Gusto ou Lukeba qui sont très prometteurs. Si on rajoute à ça un bon coach et des joueurs de qualité autour, il y a vraiment quelque chose à faire. Après, c’est sur le papier évidemment, on connaît l’OL…Il faudrait déjà que l’on vende tous les joueurs qui ne mouillent pas le maillot et qui sont suffisants, et surtout retrouver un OL qui gagne, un OL qui se qualifie en Ligue des Champions, voire qui joue le titre. Malgré tout on croit en notre club, en notre ville et on sera toujours derrière eux !’’

Peggy Deleruelle, handisup OL

“Le bilan n’est pas au beau fixe car, à la vue des résultats, certains de nos adhérents hésitent à se réabonner. Ajoutons à cela l’insécurité dans les stades qui ne favorise pas l’envie d’y aller car nous sommes plus vulnérables. Au dernier match à domicile, nombre d’adhérents ont déserté le Groupama Stadium, trop déçus par le classement, l’échec en Coupe d’Europe et l’état d’esprit de certains joueurs. Un certain ras le bol, une désillusion. Les relations avec les joueurs sont peu existantes car les séances d’entraînement sont fermées au public ! Face à cela, la Covid n’a rien arrangé. De plus, les joueurs ignorent où nous sommes placés au stade. Notre relation est toutefois très bonne avec le club.« 

« Durant la saison, nous sommes amenés à communiquer toutes les semaines avec les référents supporteurs qui font de leur mieux pour répondre aux exigences de notre association. Leur rôle et leur implication sont très précieux. La saison prochaine, nous espérons retrouver tous nos adhérents et de nouveaux vont nous rejoindre. Nous sommes tous prêts pour une nouvelle saison et de nouvelles aventures olympiennes.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi