jeudi 13 juin 2024

Les milliardaires s’arrachent Manchester United

À lire

Manchester United est un club à vendre. La famille Glazer a décidé de se séparer de son joyau qu’elle détient depuis 17 ans. Tour d’horizon des prétendants au rachat de Manchester United.

Manchester United connaît une nouvelle page de son histoire. Depuis quelques mois, le club de Sir Alex Ferguson est à vendre, après 17 ans de règne de la famille Glazer. Un événement dans le business juteux de la Premier League. Après Newcastle et Chelsea, cela ferait le troisième club en l’espace de deux saisons qui changerait de propriétaire. Sauf que le détenteur de 3 Ligue des Champions, dont la dernière en 2008, suscite engouement tout particulier.

Pour beaucoup, Manchester United fait partie des murs de la Premier Leaguer, Manchester United semble pourtant sportivement dans un entre deux qui ne contente aucun des fans. Il faut dire que les Red Devils ont connu bien des galères sous le règne de la famille Glazer. Surtout, depuis la retraite de Sir Alex Ferguson. Un problème que Manchester United n’a pas réussi à combler.

D’autant plus vrai que la contestation des supporters autour de la famille n’a cessé de grandir depuis quelques temps. En outre, cette nouvelle contestation contre les propriétaires a poussé les Glazer à opérer une vente bien que profitable pour leurs finances. Il faut dire que le prix de départ est de 5 milliards d’euros. Il est dans le top 3 des revenus mondiaux, les prétendants le savent bien malgré le manque de titre.

Le Qatar, l’état-nation et candidat surprise au rachat des Red Devils

C’est le dernier des candidats à s’être présenté pour le rachat de Manchester United. En effet, l’État qatari semble en pôle ou presque pour rafler la mise. Après le PSG, le Qatar serait prêt à une nouvelle folie ou est-ce un signe d’un désengagement du côté de Paris ?

Pour autant, les règles de l’UEFA sont formelles. Si deux clubs ont le même propriétaire, ils ne peuvent s’engager dans la même coupe d’Europe. De quoi mettre quelques doutes sur les intentions du Qatar. 11 ans après leur arrivée à Paris, l’impatience aurait-elle gagné Doha ?

L’intention du Qatar est de mettre en place un montage financier permettant à un fonds d’investissement indépendant de mettre la main sur M.U. Un montage parfaitement légal qui ne concernera pas QSI (Qatar Sports Investments) ni QIA (Qatar Investments Authority, dont QSI est une filiale).

Officieusement, Doha pourrait toutefois se montrer moins généreux avec le PSG, en privilégiant le club anglais.

Avec 5 milliards d’euros à sortir, c’est une bouchée de pain pour le petit Emirat. Après l’accueil de la Coupe du Monde, ce serait un nouveau joli coup pour l’État. Pour les Glazer, le Qatar pourrait être une belle porte de sortie, mais pas certain que les supporters apprécient…

Jim Radcliffe, le milliardaire prêt à tout pour s’offrir son club de coeur

Fan de Manchester United, Jim Radcliffe avait pourtant tenté de racheter Chelsea l’été dernier. Le propriétaire de Nice ne semble pas au bout de ses projets dans le football. Son entreprise, INEOS est déjà à la tête de Lausanne en Suisse. Après Nice, c’est naturellement vers l’Angleterre que se tourne le milliardaire anglais. La première fortune du royaume ne se cache plus depuis son rachat de Nice.

Grand fan de sport, Radcliffe l’est tout autant de Manchester United. Avec la mise en vente de la famille Glazer du club, ce serait un coup parfait pour l’Anglais.

C’est pourquoi, il apparaissait comme le candidat le plus sérieux pour acheter Manchester United. De plus, avec une fortune de plus de 22 milliards d’euros, il n’aurait pas de problème pour poser la somme demandée par la famille Glazer.

Si tel est le cas, Radcliffe serait un énième milliardaire à détenir l’un des gros poisson de la PL. Surtout, Manchester serait détenu à 100% par une entreprise du Royaume. Une première depuis bien longtemps.

Toutefois, selon les infos remontées par les médias anglais, la proposition d’Ineos est loin du compte…

Elon Musk, la surprise dont Manchester United ne veut pas

Le milliardaire américain vit des débuts plus que compliqué avec Twitter. Depuis son rachat, une vague de démissions et de polémiques ont sali les ailes du petit oiseau bleu. Le fondateur de Space X est pourtant bien dans le protocole, en attendant la suite des événements. En effet, à en croire les médias américains et anglais, Musk serait dans les starting bloc pour s’offrir le club du nord de l’Angleterre.

Quoi qu’il en soit, Musk investirait pour la première fois dans le monde du sport. Le milliardaire américain ne serait pas pour autant bien accueilli en terre de Manchester. Tout simplement car la jurisprudence Twitter fait foi pour les fans de football anglais.

Pour le moment, l’Américain et fondateur de Tesla serait en embuscade pour rafler la mise à Radcliffe et au Qatar.

Pourquoi il faut un nouveau propriétaire à Manchester United ?

Le nouveau boss des Red Devils aura beaucoup à faire et remettre un club en ordre de marche. Le Théâtre des Rêve tombe en ruine même si officiellement rien ne filtre. Selon plusieurs médias anglais, le stade de 75 000 places vit des semaines difficiles et un manque d’investissement du club ces dernières années.

Le nouveau propriétaire des Red Devils devra remettre une politique sportive en place. Depuis des années le club achète des joueurs à tout va à l’étranger, sans penser à sa formation. Elle est pourtant l’une des meilleure de la Premier League. Pour cela, c’est tout un organigramme sportif à restructurer. Tout simplement pour remettre le club dans le top 4 de la PL pour de bon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi