mardi 25 juin 2024

Les notes de France – Pays-Bas (4-0) : un travail de chefs

À lire

Retour sur la belle victoire des Bleus contre les Pays-Bas, avec les notes du match. Un très bon Kylian Mpabbé, bien entouré par Antoine Griezmann et Randal Kolo Muani.

Mike Maignan (6) : en arrêtant un penalty dans les arrêts de jeu, le nouveau n°1 des Bleus a parfaitement validé sa nouvelle fonction.

Jules Kounde (5) : un match très correct pour le défenseur central reconverti par Deschamps latéral droit. Rarement débordé, le joueur du Barça a passé une soirée tranquille.

Ibrahima Konaté (6) : un match très intéressant, et une belle entente avec Dayot Upamecano. Rarement déstabilisé.

A LIRE AUSSI : quand la FFF censure Kylian Mbappé

Dayot Upamecano (7) : un match de patron en défense centrale. Le joueur du Bayern a aussi été percutant par ses montées, et s’est offert le luxe de marquer le deuxième but des Bleus.

Théo Hernandez (6) : un match très dynamique dans le couloir gauche. Autant défensivement, où il n’a jamais été pris à défaut, qu’offensivement.

Aurélien Tchouameni (5) : un match plein pour le joueur qui traverse une passe compliquée au Real Madrid, après un début de saison perturbé par des blessures. Il a notamment répondu présent physiquement, avant d’être remplacé pour les 20 dernières minutes par son équipier à Madrid, Eduardo Camavinga.

Adrien Rabiot (6) : dans la foulée de la Coupe du Monde, un match très sérieux, plein de dynamisme. On a apprécié ses récupérations et sa justesse technique. Il s’installe comme un taulier.

Antoine Griezmann (7) : toujours dans son nouveau rôle de milieu de terrain relayeur, il a été très présent. Notamment sur le premier but, avec d’abord la récupération, puis la finition.

Kingsley Coman (5,5) : on l’a moins vu que ses compères de l’attaque. Il a alterné le très bon et le moins bon. Il est sorti à 25 minutes de la fin, légèrement touché et remplacé par Moussa Diaby, auteur d’une bonne rentrée.

Randal Kolo Muani (7) : une des très bonnes nouvelles de la soirée. Omniprésent, il est impliqué sur deux des trois premiers buts. Sa vitesse et sa présence physique ont fait du bien à l’attaque tricolore. Remplacé par Olivier Giroud pour le dernier quart d’heure.

Kylian Mbappé (8) : deux buts et une passe décisive : le Parisien pouvait difficilement rêver mieux pour inaugurer son capitanat. Il a été très collectif, et surtout, décisif.

Du côté des Pays-Bas, très en difficultés, on n’a pas vu grand chose. On sortira Georgino Wijnaldum, qui a été très actif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi