jeudi 13 juin 2024

Les nouvelles options de Peter Bosz après l’Olympico

Monaco - Lyon (21h)

À lire

l’Olympique Lyonnais enchaine. Après ses succès contre Saint-Étienne et Troyes, son match nul contre Paris, Marseille a été la quatrième victime. 10 points sur 12 possibles, c’est un parcours de champion que les Gones ont débuté. Sauf que le grand retard accumulé au classement rappelle une triste réalité pour la maison OL. Cependant la victoire contre l’OM a rebattu les cartes pour Peter Bosz sur le plan tactique et la gestion des matchs. Et si la saison de l’OL avait basculé un soir de 01 février ?

Les sourires étaient de mise au Groupama Stadium. Comme si l’OL a basculé du bon c^ôté et pour de bon. Après une performance XXL de certains joueurs en fin de match, Lyon est redevenu presque Lion. Mais il ne faut pas crier victoire trop vite. Tant les Gones partent de loin. Si le soulagement restait dans toutes les têtes, l’OL est resté les pieds sur terre.

Peter Bosz, dans sa modestie d’entraineur a félicité ses joueurs. Il a escquissé ce qui pourrait boulverser la fin de saison de Lyon. Car il y a un homme qui sort renforcé de cette victoire, c’est le technicien de l’OL.

Aulas élogieux avec Bosz

Si bien que le le lendemain, Jean-Michel Aulas se montrait très tendre avec son entraineur sur le site du club :

« On a joué avec 7-8 absents ce qui est indigne du championnat. Je ne sais pas s’il y a une injustice. L’aptitude des joueurs à tout donner pour le maillot et pour le club est incroyable. J’étais très heureux que le groupe ait donné cette réaction… Il y a eu des décisions injustes, injustifiées depuis l’arrêt du match. Comment on peut condamner un club en lui faisant perdre un point alors que la justice a jugé différemment ?

Ni les supporters, ni le club ne pouvaient prendre cette responsabilité. J’espère que cette victoire sera un déclic. On a une confiance absolue en Peter Bosz. On doit faire un bon mois de février. L’année a bien débuté. On a confirmé nos objectifs et on va essayer de ne pas y déroger. »

Peter Bosz dans une position de force face à Aulas

Après la victoire de son groupe, Peter Bosz a trouvé des solutions pour sortir gagnant de l’Olympico. L’entraineur néerlandais a su modifier l’aspect tactique avec un repositionnement de ses joueurs, Cherki et Shaqiri en tête. Les deux lyonnais les moins en vue de ce début de saison ont brillé. Surtout en seconde période avec un 4-3-3 transformé en 4-4-2 par moment.

Le technicien a montré son sens de la tactique et sa très belle analyse de la situation. Il respire le football. Peter Bosz bénéficie d’un soutien intact de son groupe. La victoire contre l’OM devrait renforcer ce sentiment. Le coach qui vit une saison difficile avec l’OL a peut-être trouvé la solution.

Car le scénario contre l’OM reste inédit pour Lyon. Les gone sont longtemps couru derrière le score. Sans compter sur les changement que Peter Bosz a parfaitement exploité.

Après cette rencontre, Peter Bosz a t-il rebattu les cartes sur l’ensemble des postes ? Il semblerait que oui.

Une nouvelle concurrence au milieu à l’OL

l’Olympique Lyonnais possède un effectif de grande qualité. Les arrivées de Ta,guy Ndombélé et Romainnn Faivre le démontrent. En effet, le départ de Bruno Guimaraes a apporté d’autres options à l’OL. Pour Tanguy Ndombélé, la doublette avec Maxence Caqueret sera l’une des plus forte.

Le joueur de Tottenham présente des qualités exceptionnelles et qui feront du bien à l’OL. Entre 2017 et 2019, il était le meilleur milieu des Gones. Avec Maxence Caquerett, Ndombélé dispose d’une grande capacité de projection. C’est justement ce dont Lyon a besoin pour marquer un peu plus.

À l’occasion de cette fin de mercato, Lyon a sorti le chéquier pour recruter R.Faivre. L’ancien espoir de Brest est un vrai coup. Sa qualité technique, sa patte gauche splendide apportera une nouvelle touche techniqe à Lyon.

En disposant d’un milieu à trois avec Faivre en position de 8 ou 10, H.Aouar devrait rester sur le côté gauche. L’OL dispose d’un onze de grande qualité, le banc aussi. Car les deux arrivées lyonnaises compensent en premier lieu le départ de Guimaraes.

Ensuite, elles apportent plus de tonus, de vivacité et de justesse dans l’équilibre défensif. Peter Bosz possède deux joueurs clés pour cette fin de championnat. L’OL a réussi son mercato.

Peter Bosz utilisera la concurrence pour garder son groupe concerné

Dans ces derniers mois de compétitions qui ne laissent guère de choix à l’OL, Peter Bosz dispose de toutes les clés. Son effectif sera meilleur et l’objectif de la Ligue des Champions atteignable. La victoire contre l’OM a donné un immense espoir aux Gones. Six points les séparent.

Par ailleurs, la Ligue Europa est le seul trophée que Lyon peut gagner. En effet, les Gones sont éliminés sur tapis vert de la Coupe de France. Le huitième de finale contre le CSKA Mocou a valeur de test pour les Gones. Avec un tour de moins, Lyon ne peut se rater.

Pour éviter les couacs, Peter Bosz a une arme : la concurrence. Les arrivées de Faivre et Ndombélé ont bouleversé la donne. À l’OL de trouver le bon rythme pour renverser sa saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi