samedi 2 mars 2024

Les petits secrets du C’Chartres Métropole Handball, par Svetlin Dimitrov

À lire

Arnaud Bertrande
Arnaud Bertrande
Rédacteur en chef — Pole Sport Lafont presse

Joueur de Chartres depuis 2020, l’ancien ailier droit de Dreux-Vernouillet (N1), le Bulgare Svetlin Dimitrov (32 ans) nous présente, aidé par le jeune pivot Hugo Jund (21 ans), ses coéquipiers du C’Chartres Métropole Handball.

Le plus doué

Svetlin Dimitrov : « Vanja Ilic. Il arrive à s’adapter super rapidement offensivement comme défensivement. Il est hyper malin. Il trouve toujours des solutions pour embêter les adversaires. »

Le plus prometteur

Svetlin Dimitrov : « Hugo Jund. Il est bosseur, il travaille sans arrêt sans jamais se plaindre et il progresse rapidement. Il peut à terme rejoindre un gros club du championnat car il est efficace des deux côtés du terrain. Il a un bel avenir. Même pour l’équipe de France bien qu’il y ait du costaud au poste de pivot. »

Le plus pro

Svetlin Dimitrov : « Toute l’équipe ! Cette saison, c’est très sérieux. Quand il faut travailler, tout le monde bosse. Après, s’il ne faut en ressortir qu’un, je dirais Vadim Gayduchenko. C’est toujours le dernier à partir à la musculation, le premier à arriver à l’entraînement pour s’étirer. »

Le plus gros bras

Svetlin Dimitrov : « Sergey Kudinov même si Aleksa Kolakovic envoie aussi de vraies bombes. Ce n’est pas le même style que Prandi mais, quand ça tire, ça ne rigole pas ! »

Hugo Jund : « Yanis Busselier envoie aussi des patates à l’entraînement ! »

Le plus geek

Svetlin Dimitrov : « Aleksa Kolakovic. Il travaille sur son ordi, mais il joue aussi énormément. Yanis Busselier est lui plus réseaux sociaux, il balance pas mal de choses sur Tik Tok, Instagram… »

Hugo Jund : « Morten Vium et Julien Meyer jouent à LOL ; League Of Legends, tous les deux lors des longs trajets en bus. »

Le plus d’autographes

Svetlin Dimitrov : « Vanja Ilic. Il est beaucoup aimé par le public. Il les fait vibrer et il joue avec. »

Hugo Jund : « C’est le scoreur de l’équipe. Les gens aiment regarder les ailiers. En plus, Vanja est très joyeux, il a la grinta. »

Le plus de succès avec les filles

Svetlin Dimitrov : « Tout le monde a des copines (sourire). Mais je dirai Yanis Busselier. Il est jeune, il profite de la vie ! »

Le plus malin

Svetlin Dimitrov : « Gaël Tribillon. Il est rapide, il est toujours ch…, il trouve des espaces. Il réfléchit vite ! »

Le plus chambreur

Svetlin Dimitrov : « Nebojsa Grahovac. C’est un gardien, il aime bien jouer avec les autres joueurs, sur leurs tirs préférentiels, faire des compets. Le plus chambré, c’est Yanis Busselier. Il aime par exemple les femmes asiatiques… On rigole pas mal avec lui. On l’a chambré pour le Nouvel An Chinois. »

Hugo Jund : « Nebo aime nous chambrer quand on rate des tirs à l’entraînement ! »

Le plus gros dormeur

Svetlin Dimitrov : « Yvan Verin. Il peut dormir tout le temps ! Pour se lever, c’est compliqué. »

Hugo Jund : « C’est peut-être parce qu’il est Antillais ! (sourire) »

Le plus fashion

Svetlin Dimitrov : « Vadim Gayduchenko. Il aime bien s’habiller un peu classe, un peu style, avec des vestes en cuir. »

Hugo Jund : « Vadim aime bien les sneakers. Il a le style beau gosse. »

Le plus polyglotte

Svetlin Dimitrov : « Il n’y a quasiment que des étrangers dans l’équipe, mais tout le monde parle français. On est plusieurs à parler trois ou quatre langues. Je parle français, anglais, serbe, bulgare… Mais je dirais Sergiy Onufriyenko car il parle russe, ukrainien, français, anglais et serbe. Il est Ukrainien et Sergey Kudinov Russe, mais ça se passe très bien, ce sont de très bons amis et ils ont mis ça de côté. De toutes façons, rien ne dépend d’eux. »

Hugo Jund : « Le coach (Toni Gerona) est aussi pas mal. »

Le plus engueulé par le coach

Svetlin Dimitrov : « Avant c’était moi, maintenant c’est Yanis Busselier. Il a beaucoup de talent, mais il doit se fondre dans ce que demande le coach. C’est pour son bien, pour qu’il progresse. C’est ma troisième année avec le coach, j’ai compris ce qu’il faut faire et ne pas faire. Mais ça a été long… (rires) »

Le plus mauvais perdant

Svetlin Dimitrov : « Nebojsa Grahovac. Même sur les petits jeux d’échauffement, il s’agace. Il n’aime pas quand ce n’est pas sérieux, pas à fond. »

Le plus passionné par un autre domaine

Svetlin Dimitrov : « Aleksa Kolakovic. Il est passionné par tout ce qui est design, développement de sites. Il est au taquet. C’est sa deuxième vie. Julien Meyer fait lui du miel ! »

Hugo Jund : « Sergey Kudinov aime beaucoup l’automobile, il joue à des jeux de voitures. Morten Vium parle lui beaucoup de montres. Julien Meyer a effectivement des ruches. Il a fait un week-end de présentation avec les enfants. Ça lui plaît beaucoup. »

« On chambre pas mal Yanis Busselier avec les femmes asiatiques… »

Le plus radin

Svetlin Dimitrov : « Notre préparateur physique (Amor Khedira, Ndlr). C’est un Tunisien. Il n’aime pas quand il y a des apéros. Il dit oui, on va le faire et, finalement, c’est jamais ! (rires) »

Le plus gourmand

Svetlin Dimitrov : « Morten Vium. Il bouffe ! Je suis choqué parfois. Avec son petit corps (1m76 pour 74 kg, Ndlr), je ne sais pasoùilmettoutça!Ildoitavoirunbon métabolisme. »

Le plus fêtard

Svetlin Dimitrov : « C’est assez calme… Je n’ai jamais vu ça dans une équipe. Mais je dirais Gaël Tribillon et moi, même si je ne suis pas trop boîte. Parfois, on va au restau ou on se fait des soirées maisons. A Chartres, il n’y a pas grand-chose, c’est plutôt très jeune et comme la plupart ont des enfants dans l’équipe. »

Le plus en retard

Svetlin Dimitrov : « Personne. Il n’y a pratiquement jamais de retard. Ça a dû arriver deux fois cette saison en raison de bouchons. J’aurais pu citer Yvan Verin, mais il fait en sorte d’arriver juste à l’heure, à la dernière seconde. La caisse des amendes n’est pas vide, mais elle n’est pas remplie par les retards, c’est plus lié à des oublis, des maillots.

L’année dernière, on a utilisé l’argent pour aller à Paris dans un cabaret, le Paradis Latin. On aurait préféré un voyage, mais beaucoup d’internationaux étaient sur le pont dès la fin du championnat. Cette année, on devrait faire un voyage à l’étranger, sans doute en Espagne. »

Le plus bavard

Svetlin Dimitrov : « Sergiy Onufriyenko. Il aime parler, de tout, tout le temps. Il a toujours quelque chose à dire. »

Le plus drôle

Svetlin Dimitrov : « Vanja Ilic. Il est tout le temps dans la rigolade, en train de blaguer. »

Le plus cultivé

Svetlin Dimitrov : « Nebojsa Grahovac. Il est très intelligent. Il lit des bouquins tout le temps. Il est très calé sur le sport, et pas seulement sur le handball, mais aussi sur l’histoire, la géographie… »

Hugo Jund : « Julien Meyer connaît aussi pleins de choses en dehors du handball. »

Le plus discret

Svetlin Dimitrov : « Sergey Kudinov. Toujours calme, il ne dit rien, on ne l’entend jamais, il travaille. »

Le plus tatoué

Svetlin Dimitrov : « Yanis Busselier. Il a pas mal de tatouages sur les deux bras, des mangas, ça doit être lié aux femmes asiatiques ou aux dessins animés… (sourire) Il a eu deux copines asiatiques. C’est pour ça qu’on a commencé à le chambrer. »

Le plus mélomane

Svetlin Dimitrov : « Aleksa Kolakovic. Dans sa famille, il a des chanteurs. Tous les Yougos aiment bien la musique, Vanja Ilic aussi. Mais personne n’ose chanter ! Yvan Verin est lui le responsable de l’enceinte. Il essaie de mettre un peu de tout. »

Le surnom le plus drôle

Svetlin Dimitrov : « Sergiy Onufriyenko. On l’appelle Stari, ça veut dire le vieux. Ils se chambrent avec Nebojsa Grahovac et c’est resté. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi