mardi 4 octobre 2022

Ligue 1 : 16 clubs et des play-off, ça donnerait quoi ?

À lire

Alors que l’on va tout droit vers une révolution du format de la Ligue 1 dans les années à venir, nous nous sommes projetés dans le futur…

C’est inéluctable : la Ligue 1 va passer à 18, voir même 16 clubs. La seule question est de savoir à quel moment. Après avoir récupéré tous les droits sur le football français, Canal+ a posé ses exigences : réduire le nombre de clubs en Ligue 1 de façon draconienne. En fin de semaine, nos confrères de l’Equipe révélaient en effet que le président de la chaine cryptée avait clairement laissé entendre qu’il était favorable à un resserrement de la Ligue 1.

Une perspective renforcée par la mise en place du nouveau format de la Ligue des Champions, envisagé pour 2024 par l’UEFA, avec deux fois plus de matchs.

Jean-Michel Aulas : « Il y a un consensus à partir sur une organisation à 16 ou à 18 »

Parmi les président de club favorable à une telle évolution, il n’est pas surprenant de trouver Jean-Michel Aulas.  Invité dans le cadre du forum numérique sur la nouvelle façon de penser le sport (e-Think Sport 2021), le président de l’OL s’est longuement exprimé sur l’avenir de la Ligue 1. Evoquant comme une obligation un passage à 18 clubs au minimum, avec l’organisation de play-off en fin de saison. Les deux points forts soulevés par le président Aulas :

> Réduire le nombre d’équipes

« On se rend compte qu’il faut aujourd’hui réduire le nombre d’équipes de l’élite, aussi parce que l’UEFA le demande. On sait aussi que les fédérations le souhaitent car le nombre de matches des sélections nationales est de plus en plus important (…) Il y a un consensus à partir sur une organisation à 16 ou à 18, mais qui reverrait aussi le système professionnel. Cela doit permettre de resserrer l’élite pour avoir de plus en plus de matches attractifs »

> Des play-off pour terminer la saison

« La valorisation à la TV ou via le digital vient de l’attractivité. Celle-ci doit permettre d’avoir du suspense jusqu’au bout de la compétition. On a aussi imaginé des phases de play-off comme un certain nombre de nations ou le Top 14 le font aujourd’hui ».

Seize équipes, des play-off à six et la possibilité pour deux équipes de se sauver en play-off…

Un premier championnat à 16 selon les règles actuelles. Chaque équipe jouera donc 30 matchs (240 rencontres au total). Au terme de ce championnat, les six premiers jouent des play-off pour le titre (avec un premier match de barrage opposant le 1er contre le 6ème, le 2ème au 5ème et le 3ème au 4ème par match aller et retour, suivi d’un mini championnat à trois pour définir le champion), alors que le dernier descend directement. Le champion aura donc joué 36 matchs de Ligue 1.

Contrairement à ce qui est le cas aujourd’hui, l’avant-dernier et le 14ème participent aux  play-off « descente/montée » avec les équipes classées de 3 à 6 en Ligue 2 (les deux premiers étant montées directement). Parmi ces six équipes, une seule sauve sa place en Ligue 1 (ou monte de Ligue 2) après un premier match de barrage suivi d’un mini championnat.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi