vendredi 19 août 2022

Ligue 1 : 20 clubs, 20 joueurs… (épisode 2)

À lire

Ils sont 10 qui mérite un grand intérêt pour l’attractivité de la Ligue 1. Dix joueurs de Pau Lopez, Martin Terrier ou encore Habib Diallo à vouloir confirmer ou se montrer.

PAU LOPEZ (Marseille)

L’Espagnol de 27 ans est une pièce maîtresse du groupe marseillais. Pau Lopez a permis à l’Olympique de Marseille de réaliser une belle saison en terminant 2ème et en se qualifiant en Ligue des Champions prenant au passage la place de l’emblématique Mandanda. Ce n’est peut-être pas anodin, mais le gardien a réalisé le plus de clean sheets avec 15 matches sans se prendre de buts en Ligue 1. Après toutes ces performances, Marseille a payé la clause de 12 M€ auprès de l’AS Roma qui l’avait prêté, une option automatique (jusqu’en juin 2026) si le gardien disputait au moins 20 matches.

PEDRO CHIRIVELLA (Nantes)

Formé à Liverpool, depuis 2020 il est indispensable au FC Nantes. L’Espagnol est un milieu de terrain box to box qui aime jouer devant la défense, mais qui n’a jamais pu s’imposer chez les Reds. Arrivé libre, il s’est parfaitement acclimaté et imposé au milieu de terrain nantais. Son intelligence de jeu lui permet de progresser rapidement. Cette saison, le natif de Valence va découvrir à 25 ans la Ligue Europa et devrait être un homme de base de Kombouaré.

AMINE GOUIRI (Nice)

Révélation de l’OGC Nice, il a marqué la saison 2021/2022 de son empreinte. Deuxième meilleur buteur de Nice avec 10 buts, il se place parmi les plus grands espoirs français. Rapide, efficace devant les buts et capable de percuter en dribble, étonnamment, il n’a jamais pu s’imposer à Lyon dans son club formateur et rejoindra Nice en quête de temps de jeu moyennant un transfert de 7 M€. Agé de 22 ans, Gouiri, arrivé en 2020 chez les Aiglons, a pu montrer tout son talent sur les terrains Ligue 1.

GIANLUIGI DONNARUMMA (PSG)

Arrivé l’année dernière de l’AC Milan, Gianluigi Donnarumma a d’abord joué en alternance avec Keylor Navas se partageant la place de numéro 1. Une situation qui devrait s’éclaircir pour lui qui va petit à petit prendre la place du portier costaricain, Christophe Galtier voulant un n°1 et un n°2. Avec une élimination douloureuse en Ligue des Champions, cette saison sera très importante pour Donnaruma. Elu meilleur gardien de L1, le portier international italien compte bien permettre à Paris d’atteindre son rêve: gagner la C1 ! D’autant plus qu’il a récupéré le numéro 99 cette saison !

ANDREAW GRAVILLON (Reims)

Acheté définitivement à l’issue de la saison dernière à l’Inter Milan, l’international guadeloupéen a conquis les dirigeants rémois qui l’ont signé jusqu’en 2025. Fort physiquement, il n’hésite pas à se battre pour le ballon. L’équipe va tout faire pour remonter au classement et devrait compter sur un Gravillon en super forme après cette saison d’acclimatation.Le mercato des clubs de Ligue 1

MARTIN TERRIER (Rennes)

Après des débuts prometteurs à Lille et à Strasbourg, Martin Terrier est transféré à l’Olympique Lyonnais, où ses performances ne sont pas régulières. Pendant deux saisons dans le Rhône, il totalise 17 buts en 77 matches. En 2020, il part rejoindre la Bretagne, avec un premier exercice convenable (9 réalisations). En 2021/2022, l’attaquant français a explosé en menant le Stade Rennais en Ligue Europa, en terminant 4ème du championnat et en devenant le 3ème meilleur buteur de Ligue 1 avec ses 21 buts.

HABIB DIALLO (Starsbourg)

Acheté pour 10 millions d’euros en 2020, sa deuxième saison sous les couleurs strasbourgeoises est une réussite. Après une saison d’adaptation, avec Ajorque et Gameiro ils vont faire trembler les terrains de Ligue 1 cumulant 34 buts. Acteur principal de la 6ème place, Habib Diallo (27 ans) représente l’achat le plus cher de l’histoire du club. Contrairement à ses coéquipiers en attaque, sa marge de progression est encore énorme. Cette saison doit être celle de l’explosion pour lui.

ADIL RAMI (Troyes)

Pour sa première saison sous les couleurs troyennes et malgré ses 13 matches loupés, il s’est rapidement acclimaté à son retour en Ligue 1. Il prend même le brassard de capitaine pendant 8 rencontres et a été une force majeure pour la 15ème place de Troyes. Sa prolongation d’une saison est un atout de poids pour l’opération maintien d’autant plus que cette saison il n’y a pas le droit à l’erreur avec les quatre relégations prévues.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi