vendredi 19 août 2022

Ligue 1 : ces recrues attendues au tournant (partie II)

À lire

Un club, un joueur. Touré à Marseille, Sissoko à Nantes, Vitinha au PSG. Voici la deuxième partie de notre série de l’été sur les recrues de la Ligue 1.

ISAAK TOURÉ (Marseille)

Formé et ayant commencé sa carrière au Havre, le jeune défenseur central français découvrira la Ligue 1 cette saison après s’est engagé cinq ans avec l’OM pour un transfert de 5,5 M€ plus 2 de bonus. A tout juste 19 ans, Isaak Touré sera confronté à Caleta Car et à Samuel Gigot pour une place de titulaire. Demi-finaliste à l’Euro U19, le capitaine de l’équipe de France gagnera de l’expérience en jouant des rencontres du championnat de France.

MOUSSA SISSOKO (Nantes)

Pour renforcer son milieu de terrain, Nantes fait un recrutement intelligent. L’ancien international français arrive chez les Canaris après une saison à Watford et moyennant un transfert de 2 millions d’euros. Très bon dans les duels et au contact, c’est un milieu solide de 33 ans qui connaît très bien la Ligue 1 – qu’il n’avait plus fréquentée depuis la saison 2012/2013 ! – avec six saisons passées à Toulouse et les compétitions européennes avec Tottenham. L’international français (71 sélections) s’est engagé deux ans.

MARCIN BULKA (Nice)

D’abord à Chelsea pour sa formation puis un passage au PSG à l’été 2019, le Polonais est prêté à l’OGC Nice avec option d’achat. Doublure de Walter Benitez la saison passée, le portier de 22 ans s’est illustré en Coupe de France où il était titulaire, décisif notamment face au PSG (0-0, 6-5). Titulaire lors de la finale, il n’a pas pu empêcher son équipe de perdre, mais le départ de Benitez et ses qualités ont convaincu le Gym de lever l’option d’achat.

VITINHA (PSG)

Première recrue du Mercato estival – moyennant 40 millions d’euros -, c’est une excellente pioche pour Paris. Véritable diamant brut de Porto, éblouissant les terrains portugais de son talent, c’est peut-être la solution au milieu de terrain parisien. Très à l’aise balle au pied, le milieu s’est illustré par sa capacité à récupérer des ballons. Du haut de ses 22 ans et son mètre 72, il a une intelligence de jeu hors du commun qui le place dans les jeunes européens les plus prometteurs. L’international portugais, qui s’est engagé cinq ans, arrive motivé dans la capitale.

EMMANUEL AGBADOU (Reims)

International ivoirien, il explose au KAS Eupen où ses qualités de défenseur lui permettent d’être élu meilleur joueur de la saison dans son club. Appelé le colosse aux pieds agiles avec son 1m92, l’Ivoirien a un profil polyvalent et atypique. Son aisance technique lui permet de jouer sur un côté comme au milieu de terrain. Agbadou (25 ans) devra prendre son rôle de dernier rempart à coeur pour aider Reims à atteindre ses objectifs.

STEVE MANDANDA (Rennes)

Une nouvelle ère s’ouvre pour le gardien international français ! Après 14 ans à l’OM, Steve Mandanda s’engage au Stade Rennais alors qu’il était encore sous contrat jusqu’en 2024. Avec le club marseillais, il a participé plusieurs fois à la Ligue des Champions et la Ligue Europa, puis a gagné le championnat de France (2010). En Bretagne, le champion du monde 2018 aura pour mission d’apporter son expérience et sa rage de vaincre au vestiaire rennais. Un magnifique challenge pour le gardien de 37 ans.

THOMAS DELAINE (Strasbourg)

Champion de Ligue 2 avec Metz en 2019, il y connaît quatre saisons où il y découvre en autre les terrains de Ligue 1. Agé de 30 ans, Thomas Delaine monte en puissance d’année en année et possède une marge de progression qui ne semble pas vouloir s’arrêter. Le latéral gauche s’est engagé libre trois ans à Strasbourg dans l’optique de s’imposer et aura pour but de consolider la défense de Strasbourg.

JACKSON POROZO (Troyes)

Pour pallier au départ de Jimmy Giraumon à l’AS Saint-Etienne, Troyes signe un jeune défenseur équatorien pour cinq saisons. Agé de 21 ans, l’international équatorien arrive en provenance de Boavista. Passé par le mythique club de Santos, il a un avenir prometteur. Ce jeune défenseur va poursuivre sa progression à Troyes et découvrir les terrains de Ligue 1.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi