jeudi 25 avril 2024

Ligue 1 : l’absence de supporters est-elle un handicap pour Monaco ?

MONACO - PSG (21H)

À lire

MONACO – PSG (21H)

Y-a-t-il une relation de cause à effet entre la très faible affluence du Stade Louis II (7250 spectateurs en moyenne) et les difficultés de l’ASM à domicile ? Pas forcément. 

L’ASM reçoit le PSG en ouverture de la 24ème journée, et peut frapper un grand coup. Mais, face au leader, à Louis II, la tâche s’annonce ardue. Alors que les Monégasques sont seulement la 8ème meilleure équipe de Ligue 1 à domicile, avec déjà 14 points de perdus. Si Monaco est en position de prendre momentanément la deuxième place, en cas de victoire, c’est surtout grâce à ses excellents résultats à l’extérieur. 

A LIRE AUSSI : le PSG insensible à la pression de la Ligue des Champions ?

Si les hommes d’Adi Hutter restent sur 5 matchs sans défaites loin de leurs bases en championnat, le constat pourrait être exactement l’inverse à domicile, en cas de déconvenue face au PSG, ce soir, à Louis II. Sur leur pelouse, les Monégasques n’ont gagné aucun de leur 4 derniers matchs (3 défaites, 1 nul). Il faut remonter au 3 décembre et la venue de Montpellier à Louis II pour trouver trace du dernier succès de l’ASM dans son stade (14ème journée, 2-0). 

Alors qu’ils sont 8ème équipe de Ligue 1 à domicile, les joueurs de la principauté sont 2èmes au classement à l’extérieur. Toutefois en cas de succès face à Paris, l’ASM, qui n’a joué que 11 fois à Louis II cette saison, rééquilibrerait la balance. En revanche, une défaite renforcerait la tendance. 

Monaco ne marque pas assez à Louis II

Alors, le stade, l’ambiance, la pelouse… empêcheraient aux Monégasques de gagner ? C’est beaucoup plus compliqué. Il y a une dizaine d’années, Jérôme Rothen avait assuré « que c’est compliqué de préparer des matchs dans un tel stade mais c’est aussi compliqué pour les adversaires ». Bien que loin des forteresses lilloise (4 buts concédés) et niçoise (5 buts concédés), Louis II a la cinquième défense de Ligue 1 dans son stade, avec 11 buts encaissés. C’est un bilan plus flatteur qu’en terres adverses, où leurs filets ont tremblé à 23 reprises (pire défense à l’extérieur, ex aequo avec Lorient et Metz). Toutefois, ça reste la pire défense à domicile du TOP 5, devant le PSG, avant le match de ce soir (le PSG a joué une fois de plus dans son stade). 

Sur le plan offensif, c’est effectivement loin d’être la régalade sur Le Rocher. Sur leur pelouse, les Monégasques ont trouvé la faille 18 fois, ce qui est moins bien qu’à l’extérieur (26 fois), où ils sont la meilleure attaque de Ligue 1. C’est seulement 40% des 44 buts inscrits par Golovine et ses partenaires. 

S’il est évident que le 12ème homme n’aide pas beaucoup les Monégasques sur leur terrain, ces derniers souffrent essentiellement d’un manque d’engagement à Louis II, à l’image de leur dernier match, perdu, face aux Toulousains. Les joueurs du TFC n’ont pas eu la possession (34,7% contre 65,3%) mais ont remporté 54,8% des duels. 

En résumé, si Monaco a déjà connu la défaite à 4 reprises dans son stade, et donc perdu de nombreux points, l’affluence (7 250 spectateurs en moyenne, pour 18 000 sièges disponibles) en n’est probablement pas la première responsable. Depuis des lustres, l’ASM est habituée à jouer dans un antre à moitié vide, avec des spectateurs peu bruyants. Et parfois, ça n’a pas empêché l’équipe de performer. On se remémore la saison 2016/2017 où les Monégasques sont champions, et ont engrangé plus de points dans leur stade qu’en-dehors (52 contre 43), pareil pour les buts marqués (63 contre 44). Durant cette saison historique, l’affluence moyenne de Louis II n’était que de 9 428 spectateurs… 

Adrien VIRICEL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi