samedi 2 mars 2024

Ligue 1 : OGC Nice, le début de la fin

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Avec 7 points pris au cours des 5 derniers matchs, l’OGC Nice s’écroule avant même la fin des matchs aller. Le match contre Lens, mercredi, est déjà capital, pour rester dans la course au Top 5.

Avec 7 points pris lors des cinq dernières journées, l’OGC Nice n’avance plus. Si les Aiglons ont la chance de voir Monaco dans la même situation, ce n’est pas le cas des autres candidats au top 5. Brest par exemple, a pris 15 points sur la même période, quand Lens en cumule 13,  alors que l’OM en est à 7 avant la réception de Clermont (17h) et Lille 8 avant d’affronter le PSG (20h45). Même Lyon (9 points pris) fait mieux que les Aiglons.

A LIRE AUSSI : Nice leader grâce à sa baraka ?

Avant le déplacement de Dante et ses partenaires à Nantes (14ème journée), on se posait la question de savoir comment l’équipe allait réagir si elle était menée au score. On a eu la réponse : deux défaites (à Nantes, 0-1 et au Havre, 1-3). Des points perdus face à des adversaires de la deuxième moitié de tableau, sans avoir donné le sentiment que les Niçois pouvaient inverser la tendance.

Nice – Lens, un match déjà capital dans la course à l’Europe

Alors que l’équipe de Farioli n’avait pris que 4 buts en 11 matchs, elle vient d’en encaisser 5 en 5 matchs. Ce qui n’est pas une catastrophe en soi, mais à condition de pouvoir en marquer. Le problème, c’est que la philosophie de jeu de l’entraîneur italien se base sur une solide organisation défensive, et sans les exploits de Boga et Bulka, aux extrémités du jeu, ce qui se passe entre les deux n’est pas suffisant pour garantir des résultats dans la durée. 

Battu à Nantes, battu samedi au Havre, Nice avait déjà pu compter sur une grossière erreur de Diouf, le gardien rémois, pour s’imposer en fin de match lors de la 15ème journée (2-1). « On peut avoir, dans une saison, une période où nous sommes moins bien », concède Francesco Farioli, qui veut finir 2023 au mieux face à Lens mercredi. Ce sera sans Todibo, bêtement expulsé en Normandie. Si Nice ne gagne pas, c’est sa place dans le top 5 qui sera menacée.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi