vendredi 24 mai 2024

Ligue des Champions : pourquoi le Real Madrid est le plus grand club du monde

Real Madrid - Chelsea (21h)

À lire

Sa régularité au plus haut niveau de la première (1956) à la dernière (2022) de ses 14 Ligues des Champions autant que son immense impact sur la société espagnole et bien au-delà à travers le monde depuis près d’un siècle placent le Real Madrid tout en haut de la hiérarchie des plus grands clubs du monde.

Les plus riches : City et le PSG fondent sur le Real

Davantage qu’à travers leurs budgets, qui ne reflètent que partiellement leur véritable puissance financière, car ils n’incluent pas les actifs que sont les joueurs ou parfois les stades, on préfère désormais s’appuyer sur la valorisation pour classifier les clubs les plus riches. Selon Forbes (mai 2022), le magazine US de référence en la matière, c’est le Real Madrid qui est le plus valorisé à hauteur de 5,1 milliards de dollars, avec une trajectoire en hausse qui n’a absolument pas souffert des effets de la crise sanitaire contrairement à la grande majorité des autres clubs.

La preuve de l’énorme solvabilité des Merengues : l’investissement réalisé par la société Sixth Street à hauteur de 370 M$ et le prêt de 250 M$ consenti par JP Morgan et Bank of America pour rénover le stade Santiago Bernabeu. Juste derrière suivent le Barça, qui s’apprête à lever 1,6 milliard de $ pour faire du Camp Nou le plus grand stade de football d’Europe, valorisé à 5 milliards, Manchester United (4,6), Liverpool (4,45), le Bayern (4,28) qui devancent encore les deux nouveaux riches que sont Manchester City (4,25) et le PSG (3,2).

TOP 5 : 1- Real Madrid 2- Barcelone 3- Manchester United 4- Liverpool 5- Bayern Munich

Les plus populaires : le Barça et Dortmund font le plein

Le Camp Nou et le Signal Iduna Park de Dortmund, avec son impressionnant “mur jaune” sont les deux seuls stades au monde à attirer en moyenne plus de 80 000 spectateurs par match de championnat (83 363 pour le Barça et 81 074 pour le Borussia la saison passée).

Un rang en-dessous, entre 70 et 80 000 spectateurs, le Bayern Munich (75 000), mais surtout Manchester United (74 000), le Milan AC (72 000) et l’Inter (71 000) font mieux que résister à une irrégularité de résultats qui ne suffit pas à décourager leurs supporteurs. C’est moins le cas de l’OM et d’Arsenal qui parviennent à dépasser la barre des 60 000 (62 173 et 60 175) quand bien même la Ligue des Champions n’est plus leur quotidien.

Avec “seulement” 57 552 aficionados, le Real Madrid n’est pas dans le Top 10 européen, ni City (53 185) ou Liverpool (48 000), Benfica (48 521) et le PSG (46 333) qui affichent tout de même des taux de remplissage proches des 100% qui justifient leur volonté d’agrandissement ou de construction d’enceintes plus volumineuses.

Dans ce domaine, la Juve (37 000), Chelsea (35 000) et même Porto qui peine à faire rugir le Dragon (40 000) ne jouent pas, ou plus, dans la même catégorie.

TOP 5 : 1- Borussia Dortmund 2- Barcelone 3- Bayern Munich 4- Manchester United 5- Milan AC

Les plus suivis : le Real et le Barça sur une autre planète

Facebook, Twitter, Instagram, YouTube ou TikTok sont devenus des éléments de référence sur lesquels les clubs investissent pour asseoir leur popularité et développer leur image. Aussi essentiels, sinon plus, que les médias, les réseaux sociaux sont dominés par les deux clubs espagnols le Real et le Barça (251,5 et 248 millions d’abonnés cumulés) qui ont longtemps pu bénéficier de la popularité de leurs stars, de Messi à CR7 en passant par Benzema ou Modric, soit les 14 derniers Ballons d’Or ! C’est notamment ce qui explique l’énorme écart avec le 3ème plus suivi, Manchester United (140,8 millions d’abonnés).

Grâce au passage de CR7, la Juventus a pu dépasser la barre des 100 millions (102,9), ce que Chelsea (93,2 millions), Liverpool (91,7 millions) ou le PSG (90 millions) n’ont pas encore fait, ce qui ne devrait plus tarder pour les Parisiens dans le sillage de l’éclosion programmée d’un Mbappé qui s’approche lui aussi tout doucement des 100 millions (95,8 en janvier 2023) (Source : Deloitte Football Money League)

TOP 5 : 1- Real Madrid 2- Barcelone 3- Manchester United 4- Juventus Turin 5- Chelsea

Les plus historiques : un siècle sépare MU et le PSG

Avec ses 145 ans, Manchester United est, des clubs les plus puissants du monde, le plus âgé. Née en 1878, la légende des Red Devils a devancé de deux années, celle des Citizens (1880)… et de près d’un siècle celle du PSG (1970), le petit dernier.

Avant que Paris s’éveille au football, le Real avait déjà gagné six Coupes d’Europe des Clubs Champions, Benfica, Milan AC et l’Inter l’avaient soulevé deux fois chacun, et l’Ajax, puis le Bayern s’apprêtaient à le faire trois fois de suite entre 1971 et 1976. L’impact historique n’est donc pas comparable avec des villes populaires comme Liverpool, Barcelone, Marseille ou Manchester qui ne vivent qu’à travers le foot.

Parmi elles, en réussissant la transition avec le football moderne, en s’appuyant sur des valeurs ancestrales, certaines ont réussi à surfer sur une industrie devenue florissante, à l’instar du Real Madrid, premier et dernier vainqueur de la coupe aux grandes oreilles, toujours présent au plus haut niveau de 1956 à 2022. Cette vraie institution dépasse largement les limites du football et n’a d’égal que son meilleur ennemi catalan, lui aussi assis sur un impressionnant socle de socios qui, d’une génération à l’autre, perpétue la passion de tout un peuple pour ses Blaugranas.

TOP 5 : 1- Real Madrid 2- Ajax Amsterdam 3- Liverpool 4- Bayern Munich 5- Juventus Turin

Les plus titrés : le Real sur tous les fronts

Avec 14 Ligues des Champions, 8 Coupes du monde des clubs, 2 Coupes UEFA, 35 Liga, 19 Coupes d’Espagne et le titre symbolique de meilleur club du XXème siècle attribué par la FIFA, le Real n’a jamais cessé de régner, sinon sur l’Europe et le monde, toujours sur l’Espagne, en alternance avec un Barça qui a dû attendre son Messi pour sourire enfin sur la scène européenne.

Si le club égyptien d’AlAhly demeure le club le plus titré de l’histoire (120 titres), devant les Rangers (117) et les Celtic (113), les 100 trophées du Real (talonnés par les 92 du Barça) sont beaucoup plus significatifs. Ils témoignent d’une immense régularité au très haut niveau depuis 1956, date du premier sacre européen.

Quand les bilans flatteurs des suivants, de Benfica et du Bayern (83 titres), de Porto (82), de l’Olympiakos (79), de l’Ajax (75), de la Juventus (70), de Liverpool (67) et de Manchester United (66) reposent avant tout sur des dominations nationales, ce n’est pas le cas du Real qui a évidemment le record du nombre de victoires en Ligue des Champions (14 + 3 finales perdues) devant le Milan AC (7 + 4 finales perdues), le Bayern (6 + 5), Liverpool (6 + 4), Barcelone (5 + 3), l’Ajax (4 + 2), Manchester United et l’Inter (3 + 2), la Juve (2 + 7) et Benfica (2 + 5) pour compléter le top 10.

TOP 5 : 1- Real Madrid 2- Milan AC 3- Liverpool 4- Bayern Munich 5- Barcelone

Les plus influents dans le jeu

L’axe Amsterdam-Milan-Barcelone Même s’il n’a fait rêver que les tifosi, il ne faut surtout pas négliger l’influence du Catenaccio cher à Helenio Herrerra et à l’Inter des années 60 dans l’émergence du football total néerlandais dans les années 70. Surtout, sans le génie de Cruyff du grand Ajax Amsterdam, la plus importante révolution de l’histoire du jeu n’aurait pas rebondi à Barcelone avec Pep Guardiola, son disciple le plus inspiré.

On retrouve d’autres Bataves (Gullit, Van Basten et Rijkaard) dans l’expression collective avant-gardiste du Milan AC d’Arrigo Sacchi de la fin des années 80. Au milieu des vainqueurs sans lendemains, des victoires sans relief, ils sont rares à avoir réussi à imposer un style de jeu résolument différent et à avoir transformé l’idée que l’on se fait d’un football en mouvement perpétuel. Ceux qui y sont parvenus ont emprunté l’axe Amsterdam-Milan-Barcelone… et se dirigent aujourd’hui vers Manchester City.

TOP 5 : 1- Barcelone 2- Ajax Amsterdam 3- Milan AC 4- Manchester City 5- Inter Milan

Tom Boissy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi