jeudi 29 septembre 2022

Ligue des Champions : l’Inter veut briser son plafond de verre

Shaktar Donetsk - Inter Milan (18h45)

À lire

Après dix ans sans aucun titre, l’Inter Milan a retrouvé le chemin de la gloire en Italie avec un 19ème Scudetto qui a compensé des limites européennes qu’il appartient désormais aux joueurs d’Inzaghi de dépasser dans un groupe largement à leur portée, même si la défaite à domicile face au Real Madrid fait tâche.

En tête de la Série A depuis la 22ème journée, l’Inter n’a pas lâché sa place sur le trône transalpin bien aidés par un duo Lautaro Martinez (17 buts et 10 passes décisives) Romelu Lukaku (24 buts et 10 passes décisives) impliqué dans près de 69% des buts en championnat.

Le Belge a d’ailleurs logiquement été élu joueur de la compétition. Le duo a même explosé en Ligue des Champions en étant à l’origine de 6 buts sur les 7 inscrits par les Nerazzurris mais cela n’a pas suffi pour éviter la dernière place du groupe (derrière le Real Madrid, le Borussia Mönchengladbach et le Shakhtar Donetsk).

Paradoxalement, c’est avec deux pièces maîtresses en moins que les Intéristes reviennent en Ligue des Champions. Obligés de vendre pour équilibrer des comptes dans le rouge, Romelu Lukaku et Achraf Hakimi sont partis respectivement à Chelsea (115 M€) et au PSG (60 M€).

Pour les remplacer, au poste de défenseur droit et de piston droit, Denzel Dumfries et Edin Dzeko sont arrivés en provenance du PSV Eindhoven (12,5 + 2,5 M€ de bonus) et de la Roma (libre et sans aucun transfert).

Le Néerlandais est une des révélations du dernier Euro où il a été décisif avec les Pays-Bas sur son côté droit, dynamique et efficace dans ses intentions offensives.

Au poste d’attaquant pour accompagner Lautaro Martinez, Edin Dzeko va apporter son expérience de serial buteur et pourra compter sur les nombreux bons ballons du champion d’europe en titre, Nicolo Barella qui a délivré 13 passes décisives la saison dernière.

Aucun huitième de finale depuis 2012 pour l’Inter Milan

Les Nerazzurris préparent également le retour pour 16 M€, en provenance du Standard de Liège, de Zinho Vanheusden.

Le jeune Diable Rouge formé au club italien et défenseur central de 22 ans a pour le moment été prêté au Genoa afin d’avoir du temps de jeu et par la suite s’inscrire dans le onze titulaire dès la saison prochaine.

En attendant, les dirigeants intéristes espèrent que Simone Inzaghi parviendra à faire chez eux ce qu’il a réussi avec la Lazio Rome en parvenant en huitièmes de finale de la dernière Ligue des Champions, un stade que le club milanais n’a plus atteint depuis 2012.

Le défi est tout de même difficile à relever dans une poule où, nonobstant le favori Real Madrid et le petit poucet Sheriff Tiraspol, il faudra se méfier du Shakhtar Donetsk.

La saison passée, les joueurs de Conte avaient terminé derrière les Ukrainiens (deux fois 0-0) à la 4ème place d’un groupe qui comptait déjà le Real Madrid…

Nathan Rayaume

Sans Lukaku, l’Inter n’a pas faibli pour autant. Pourtant, son histoire avec la Ligue des Champions est mouvementée. Toutes les infos dans Le Sport.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi