jeudi 23 mai 2024

Ligue des champions : pourquoi le Real est en danger face au Bayern

REAL MADRID - BAYERN MUNICH (21H)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

REAL MADRID – BAYERN MUNICH (21H)

Incapable de gagner à domicile depuis les matchs à élimination directe, le Real peut se faire bousculer par le Bayern. Thomas Tuchel a tout prévu.

Pour Thomas Tuchel, le Bayern n’a rien à envier au Real Madrid, excepté uniquement de jouer cette demi-finale retour dans son stade.  « C’est l’un des plus grands clubs au monde, nous sommes aussi un grand club en Europe, de tradition et de domination », a expliqué l’entraîneur du Bayern Munich. « C’est pour ça que c’est une grande demi-finale. C’est un cadeau et aussi une obligation de tout donner ».

A LIRE AUSSI : Thomas Tuchel, le génie incompris

Le technicien allemand va au Bernabeu pour regarder le Real dans les yeux, avec la certitude d’avoir été meilleur que les Madrilènes lors du match aller. « On a fait un bon match aller, on était un peu meilleur mais on n’a malheureusement pas gagné. Avec l’avantage de jouer à domicile, c’est peut-être du 51/49 pour le Real Madrid », concède tout juste Tuchel, très déterminé. « On ne joue pas une demi-finale pour profiter d’une demi-finale, mais pour aller en finale. On joue demain pour Wembley et pour rien d’autre »

Huit victoires en 11 matchs de Ligue des Champions pour le Bayern

Si sa mauvaise saison en Bundesliga a affaibli l’image du Bayern (qui n’est même pas certain de terminer deuxième), Thomas Tuchel, lui, n’oublie pas qu’en Ligue des Champions, les Bavarois n’ont perdu qu’un seul match sur 11 (à Rome contre la Lazio, en match aller des huitièmes de finale), contre 8 victoires et 2 nuls.

Dans la préparation du match, l’Allemand a travaillé les contre-attaques des Espagnols. « On doit se prémunir aussi du jeu de contre-attaque hyper rapide du Real Madrid.»

Avant le match, l’entraîneur du Bayern ne parle pas d’exploit. « C’est un des stades où il est le plus difficile de gagner, mais ce n’est pas impossible » estime l’ancien entraîneur du PSG (avec qui il a été en finale de la compétition, en 2020) qui croit en ses chances de disputer une troisième finale de Ligue des Champions en 5 éditions, le 2 juin à Wembley. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi