mercredi 24 avril 2024

Ligue des Nations : 4 matchs en 11 jours, c’est trop pour tout le monde

France - Croatie (20h45)

À lire

La fin de saison pour les clubs est synonyme de vacances pour presque tout le monde. Les agents, les dirigeants de club et l’ensemble des états majors travaillent pour la saison d’après. L’UEFA a eu la bonne idée de caler 4 rencontres en 11 jours de Ligue des Nations. De quoi alimenter encore une fois la fronde autour d’un calendrier déjà contesté par les entraineurs. Entre le risque de blessure des joueurs et la démagogie des dirigeants du foot européen, il est grand temps de remettre à plat le calendrier des compétitions.

Après le championnat, les coupes et la Ligue des Champions, mais sans la coupe du monde prévue cet hiver au Qatar, l’UEFA a eu une superbe idée, mettre des matchs de Ligue des Nations. Le tout dans un calendrier extraordinaire de 4 matchs en 11 jours. Une bêtise à grande échelle pour les joueurs et les entraîneurs de club. Alors que la saison est déjà très épuisante notamment pour les clubs régulièrement qualifié pour la Ligue des Champions.

L’UEFA a mis au point un calendrier scandaleux qui donne encore du grain à moudre aux détracteurs de la saison surchargée. Sauf que les faits l’emportent largement sur ce choix de la part de l’UEFA. En outre, la période rapprochée entre la fin de saison et rassemblement des sélections pose quelques questions de récupération. Les joueurs sollicités ont très peu de repos physique et mental pour se relancer dans la compétition.

4 matchs de trop dans une saison éprouvante

Comme à son habitude, l’UEFA fait tout à l’envers ou presque sur les calendriers. En misant sur ce format pour un trophée symbolique, l’UEFA a plombé son édition 2022. A l’image des Bleus qui réalisent une campagne de Ligue des Nations loin des standards.

Ces quatre matchs programmés en quelques jours ne donnent aucun intérêt aux sélections avec un spectacle très pauvre sur le terrain. Il faut laisser les joueurs tranquilles pour de bon. De plus, l’UEFA aurait pu reporter deux matchs de phase de poule et les programmer plus tard.

D’autant plus que la Coupe du Monde qui débute en novembre a décalé la finale de la compétition au mois de juin 2023. De quoi repousser les matchs de cette fin de saison à l’automne prochain pour 50% du programme.

La Coupe du Monde en hiver sollicitera de manière exceptionnelle les organismes des joueurs. En effet, de juillet à janvier, les matchs vont s’enchainer. Notamment avec un calendrier réduit pour les phases de poule des coupe d’Europe.

Ces quatre matchs de Ligue des Nations ont trouvé la meilleure case pour plomber la compétition et susciter un très faible intérêt auprès de tous les acteurs du jeu européen.

Un enchaînement des matchs incompréhensible pour la FFF

Si Jürgen Klopp serait sélectionneur, il pousserait un coup de gueule monstre. Le technicien de Liverpool a déjà poussé des gueulantes mémorables contre le calendrier des clubs. L’Allemand fustige depuis des années les intervals de récupération des matchs notamment entre le championnat et les compétitions européennes.

Le débat du calendrier du football européen continue de faire jaser au plus haut des fédérations. Dans un entretien au journal L’ÉQUIPE le Président de la FFF, Noël Le Graet fustigeait un calendrier déplorable après les débuts calamiteux des Bleus.

Plus globalement, une grande réflexion est à mener sur l’accumulation des compétitions pour les joueurs. D’autant plus que les difficultés à trouver des diffuseurs s’accumulent pour les équipes nationales.

Public, diffuseurs, le casse tête de l’addition des compétitions

Les matchs de l’Équipe de France ont failli ne plus être à l’affiche du petit écran. Les deux principaux diffuseurs, TF1 et M6 ont pris le temps de la réflexion pour s’engager à nouveau. Un mini pépin dans la politique de développement de la FFF. En effet, la compétition de la Ligue des Nations n’attire pas les caméras françaises.

Pour cause, les audiences des Bleus ne sont pa faramineuses pour le champion du monde en titre. En moyenne, ce sont 5,5 millions de personnes devant le match des Bleus. De quoi être heureux mais complètement satisfait. Les Bleus sont bouillis comme les télés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi